Carnet de croquis. Thé.

En ce moment, j’expérimente avec du thé. Je teins du papier, et depuis hier, je gribouille avec. Pour faire mon ‘encre’, j’ai fait infuser une cuillère à soupe de thé noir (que je ne bois pas, je ne l’aime pas du tout celui-là), dans un pot en verre rempli d’eau bouillante pendant…. loooooooooongtemps…. parce que je voulais que ça soit le plus foncé possible…. bon, il est resté un peu clair, donc la prochaine fois (parce qu’il y aura une prochaine fois, je me suis beaucoup amusée et il me reste plein de ce thé!!!), je passerai le pot au micro onde une fois froid et je remettrai une bonne dose de thé à infuser…. loooongtemps. Et le bonus, c’est que ma page sent super bon!! Par contre, je pense recommencer sur un autre carnet, dont les pages sont blanches (celles-ci sont écrues, donc le contraste n’est pas folichon). Si ça vous tente, il vous faut du thé (en sachet, en vrac), noir de préférence, mais je vais aussi tenter avec du thé vert, pour voir ce que je peux obtenir, ou du café (soluble ou non)… Je vais aussi tenter avec de la cannelle, du gingembre moulu, des tisanes diverses et variées….. je sens que je vais surtout consacrer un carnet à mes expérimentations (mais je ferai attention à ne pas utiliser de base qui risque de ne pas sentir bon du tout, comme le chou, etc…. mon but est de prendre du plaisir, pas d’être nauséeuse…)

Passons aux choses sérieuses: voila la double page que j’ai faite avec mon encre au thé et mes feutres Uni Pin fine liners habituels (je crois que j’ai utilisé le 0.5 et le 0.1).

Mes pages ne sont pas plates, non pas à cause du thé, mais parce que j’ai bidouillé sur les pages précédentes et que du coup mon carnet était bien humide (si je parviens à en faire quelque chose, je vous montrerai).

Pour la première page, j’ai ‘peint’ des pétales de fleurs à main levée, en forme de larmes, un peu au hasard. Je voulais que les pétales de chaque fleur aient une forme différente, certains dodus, d’autres plus fins, des grands, des petits… en les groupant autour d’une même origine. J’ai ensuite tracé des tiges. J’ai attendu que tout soit bien sec et je suis revenue sur les pétales pour un peu plus de contraste en faisant une ‘tache’ au centre de chaque pétale. Une fois sec, je suis encore revenue dessus pour faire un trait au centre de chaque pétale (mais il ne se voit pas vraiment… ça ne me dérange pas vraiment). Ensuite j’ai tapoté mon pinceau plein d’encre ‘thé’ pour ajouter plein de gouttelettes partout, de tailles différentes.

Une fois sec, j’ai expérimenté avec un porte mine, pour voir ce que ça donnerai (je le dis uniquement parce que je n’ai pas effacé mes esquisses avant de scanner et qu’elles se voient… mais j’ai la flemme de rescanner ce soir…). J’ai d’abord essayé de tracer en suivant la forme des pétales… et puis j’ai essayé en étant un peu plus libre. J’ai choisi la seconde option. Pareil pour les feuilles, j’ai tenté plusieurs formes avant de faire mon choix.

Et puis j’ai attrapé mon feutre 0.5 et je me suis lachée. J’ai essayé de faire des pétales les plus fluides possibles, en rectifiant la forme de certains. J’ai accentué le trait au gré de mes envies et de l’inspiration. J’ai tracé et colorié le cœur de chaque fleur (et j’aime beaucoup l’effet que ça donne avec les pétales qui en sortent). Pour les tiges, J’ai décidé de passer plusieurs fois sur le tracé au thé, pour un effet un peu plus « fibreux ». J’ai tracé et gribouillé les feuilles. Ensuite j’ai pris mon feutre 0.1 et j’ai suivi le contour des ‘taches intérieures’ de chaque pétale. Et c’est tout!

J’ai surtout pris beaucoup de plaisir à gribouiller, sans réfléchir, en me laissant porter, et en essayant d’être la plus simple possible (bon, j’avoue, les feuilles….).

Pour la seconde page, j’ai ‘peint’ des ronds plus ou moins réguliers (le but n’était pas là), de taille différente un peu partout sur ma page. Et j’ai fait d’autres taches en forme de feuille de ci de là. Comme pour l’autre page, une fois sec, je suis revenue dessus pour faire des taches. J’ai recommencé plusieurs fois. J’avais donc de gros ronds tachés… Cette fois, je me suis lancée directement avec mon feutre 0.5 . J’ai tracé le contour des feuilles en premier. Ensuite j’ai tracé celui de chaque rond et j’ai ajouté une tige qui en partait et qui passait près d’une feuille. J’ai fait les tiges des feuilles. J’ai épaissi un peu mon trait à la base de chaque fleur, puis j’ai dessiné un ovale. J’ai ajouté des pois noirs à l’intérieur, avec des tiges allant vers le centre. Et j’ai pris mon feutre 0.1. J’ai ajouté des rayures à l’intérieur des ovales et j’ai repris le contour des taches, ou j’ai juste tracé des séparations là où bon me semblait. J’aurai du m’arrêter là, mais j’ai voulu expérimenter un peu plus sur une fleur… ça ne m’a pas plus donc elle est restée seule à avoir bénéficier de mon idée. Et voilà!

Je me suis vraiment beaucoup amusée et j’ai bien envie de recommencer, ce que je vais faire les jours qui viennent. J’espère vous avoir donné des idées!! (du thé, du café, des épices….. tout ce qu’on peut trouver à la maison!)

Une réflexion sur “Carnet de croquis. Thé.

  1. Que c’est beau !!! Et inspirant dans son apparente simplicité. On croirait des petites planètes, les fleurs de la deuxième page… j’espère oser me lancer enfin. Depuis le temps que je rêve devant vos images, alors si en plus la « recette » est donnée… il ne me reste « qu’à » dépasser mes trop présents jugements intérieurs… merci pour votre générosité.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :