Voyage intérieur 2020. Action

Je n’ai pas encore pris le temps de rattraper mon retard, mon travail me demandant un temps plus important ces derniers jours… Je suis frustrée, pour tout dire, frustrée de ne pas trouver le temps de me poser pour bidouiller. Mais je dois faire ce que j’ai à faire, et mettre de côté mes projets créatifs pour être plus sereine ensuite et retrouver un rythme plus serein… Pour me motiver et profiter des rares moments où j’ai la tête hors de l’eau, je me suis demandée quel projet j’allais mettre en route cet été. Et ça m’a paru évident: une étude plus approfondie de mes cartes, avec la possibilité de vous les offrir en pdf à imprimer. Et voir s’il serait possible de vous permettre d’avoir un jeu de bonne qualité, si il vous parle. Pour que vous aussi puissiez voyager avec elles. Du coup, je me sens plus légère et j’ai plus d’entrain pour finir cette année de la meilleure manière possible, en gardant dans un coin de ma tête l’idée de prendre du temps pour moi, avec mes petites cartes, pour vous offrir le plus beau voyage possible.

Je continuerai néanmoins de vous proposer une carte deux fois par semaine, et cette fois, la carte correspond parfaitement à mon humeur du moment (comme souvent, vous me direz hahaha). Cette fois nous allons voyager avec l’idée d’action.

1. Lorsque j’observe cette carte, je me sens….

2. Il y a un temps pour planifier, et un autre pour mettre ce plan en action. Je pense qu’il est temps pour moi de….

3. Pour moi, l’action doit être….

4. J’ai des rêves que j’aimerais réaliser, mais pour cela, je dois agir. Les rêves que j’aimerais concrétiser sont…..

5. Je dois trouver un équilibre entre l’action et la réflexion. Pour moi, cet équilibre s’exprime en…..

A vous de jouer!

Voyage intérieur 2020. Héritage

Nous nous inscrivons tous dans une époque, dans un lieu. Mais nous sommes aussi le résultat de ces générations de personnes qui nous ont précédées et qui ont façonné nos valeurs, soit en adhérant aux leurs, soit en les contestant. Ce sont aussi elles qui nous ont contribué à notre apparence physique, à ces qualités et ces défauts qui coulent dans nos veines et qui nous rassemblent.

Nous sommes aussi influencés par la culture dans laquelle nous grandissons, par le système de valeurs qu’elle porte. La aussi, nous pouvons y adhérer ou nous en éloigner. Mais quoi qu’il en soit, elles font partie de notre culture personnelle, et nous en sommes les héritiers.

Nous pouvons également nous plonger dans les études d’autres civilisations, d’autres lieux, d’autres époques, et entrer en résonance avec ce qu’elles proposent, l’horizon qu’ils nous ouvrent, la philosophie qui les portaient… nous en devenons alors leurs héritiers, en honorant leur mémoire, leur intégrité, leurs valeurs.

Vous l’avez deviné, la carte du jour est: Héritage.

Pour cette carte, je voulais des racines, parce que c’est l’idée que j’ai de mon héritage: des racines, qui m’ancrent dans ma réalité, qui puisent dans le collectif et qui me nourrissent intellectuellement, émotionnellement, spirituellement aussi.

A votre tour de réclamer votre héritage, de l’honorer et d’en être l’expression ici et maintenant.

1. Cette carte m’inspire…..

2. Mon héritage est…..

3. Je me suis construit(e) en poursuivant ce qui m’a été transmis ou en m’en libérant. Quoi qu’il en soit, j’ai appris que….

4. Je suis l’héritier/ l’héritière de générations de personnes qui ont vécu, aimé, qui se sont battues, qui ont eu leur propre vision de la vie. Lorsque je pense à ça, je me sens…..

5. Le fait d’appartenir à une lignée, à une continuité, me permet de me positionner par rapport au monde en …..

Pour moi la question de l’héritage est aussi particulièrement sensible. Parce que ma lignée directe s’arrête avec moi. Je peux donc transmettre indirectement ce que je suis, ce en quoi je crois, ce qui me porte… sans avoir l’assurance que ce sera transmis, ou honoré. C’est l’aspect le plus délicat de mon travail de deuil. C’est aussi, peut être, pourquoi je tiens tant à mon métier…

Mudras: Shankh Mudra

J’ai encore quelques soucis au niveau de la voix et du souffle après ma super laryngite de mars… oui, deux mois…. et bien que j’aie un traitement à suivre, je me suis dit qu’un petit coup de pouce ne pouvait pas faire de mal. Laissez -moi donc vous présenter la mudra qui correspond à ces petits soucis, et qui en plus est sensée calmer l’esprit…

Parfaite pour moi, en ce moment hahaha.

Shankh Mudra

  1. Installez-vous confortablement sur un tapis de yoga, un coussin ou une chaise. Vous pouvez aussi fermer les yeux si vous le désirez.
  2. Levez les deux bras au niveau de la poitrine.
  3. Encerclez le pouce gauche avec les doigts de la main droite.
  4. Laissez le pouce de la main droite toucher le bout du majeur gauche.
  5. Les autres doigts de la main gauche sont parallèles au majeur.
  6. Gardez cette mudra au niveau de la poitrine.

Faire cette mudra pendant 15 à 45 minutes par jour. Voire faire 3 séances de 15 minutes réparties dans la journée, désiré. Elle peut être faite partout et tout le temps.

Voyage intérieur 2020. Réussite.

La réussite. Ce mot revêt tellement de significations! Réussite personnelle, réussite professionnelle… qu’est-ce qui fait qu’on réussit? Qu’est-ce qui est important pour nous, qui vaille la peine qu’on essaie de réussir? et où met-on la barre pour estimer que l’on a réussi? Quel est le prix à payer également pour noter réussite? Bref, voila de quoi réfléchir ce week end….

1. Lorsque j’observe la carte, je me sens…..

2. Pour moi, la réussite est avant tout……

3. Je pense avoir réussi dans ces domaines:

4. Pour réussir, je dois ……

5. La réussite m’apporte….

J’avoue qu’en ce qui me concerne, si ma réussite implique la défaite de qui que ce soit, je ne la considère pas comme telle. Et je pense que pour moi, réussir, c’est avant tout me sentir bien dans ma vie, dans mon corps, dans ma tête… J’ai bien conscience également du prix que j’ai eu à payer pour en arriver là où je suis. Et bien que ma réussite soit avant tout intérieure, elle se reflète à l’extérieur, lorsque je la laisse s’exprimer. Je n’ai que peu d’ambition, parce que pour moi, ça n’a pas de sens. Je fais ce que je sens devoir ou pouvoir faire. Et si je me fixe un objectif, je sais aussi que si quelque chose de « mieux » se présente sur le chemin, je peux tout à fait changer de direction sans aucun sentiment d’échec, mais au contraire une grande satisfaction d’avoir trouvé quelque chose qui répondait à mon intention. Donc en ce qui me concerne, la réussite est avant tout le sentiment d’être alignée avec moi-même, avec éthique et intégrité. Lorsque je me sens bien, à ma place, en paix, je sais que j’ai réussi. Je suis la reine de mon royaume intérieur. A moi de le rendre aussi prospère et agréable que possible.

Mudras: Aakash Mudra

Pas de carte ce soir (ce sera pour demain matin!) mais une nouvelle mudra: Aakash Mudra. Parce qu’elle est supposée éliminer les émotions négatives pour qu’elles puissent être remplacées des émotions positives, et que je pense que nous en avons tous besoin en ce moment.

Aakash Mudra

  1. Asseyez-vous sur un tapis de yoga, un coussin ou une chaise, confortablement. Vous pouvez aussi fermer les yeux.

2. Joignez le bout du majeur avec le bout du pouce.

3. Le contact doit être léger, sans presser.

4. Gardez les autres doigts tendus.

Elle peut être faite avec les deux mains. Vous pouvez aussi placer le dos des mains sur les genoux. Pendant que vous faites cette mudra, concentrez-vous sur votre respiration (inspirer et expirer lentement).

Vous pouvez faire cette mudra de 10 à 45 minutes par jour. Vous pouvez faire plusieurs séances de 10 à 15 minutes, réparties sur la journée.

Pour de meilleurs résultats, cette mudra devrait être faite entre 2 et 6h, ou entre 14 et 18 heures.

Je vous souhaite d’éliminer tout ce qui vous empêche de vous remplir d’émotions positives. Et je vous accompagne dans cette démarche, j’en ai bien besoin aussi!

Dites-moi si vous avez fait cette mudra et ce qu’elle vous a apporté. Son effet devrait se faire sentir dès la première fois.

Attention, ne pas faire cette mudra en marchant ou après avoir mangé.

Opération bien être. Les mudras.

Les mudras, ce sont des gestes des mains qui remontent à l’inde védique, il y a plusieurs milliers d’années. On les appelle aussi couramment « yoga des doigts ».

En sanskrit, mudra signifie « signe », ou « sceau ». Il est composé de « mud », félicité et « dhra », dissolution. Chaque mudra a une signification profonde, raconte une partie de l’histoire de la manifestation des dieux dans l’univers. Et surtout, chaque mudra est sensé agir sur une partie du corps et/ou du mental…. Chaque doigt est lié à un élément, et selon la tradition védique, le positionnement des doigts entre eux modifie les relations entre ces éléments et donc agit sur l’esprit ou le corps.

Si les aspects mythologiques et ayurvédiques ne m’attirent pas forcément (mais ils sont toujours intéressant à connaitre, on ne refuse jamais un savoir qui s’offre à nous!), en revanche, j’avoue que l’idée de pouvoir me soulager de mes tensions ou de me relaxer un peu, en jouant avec mes doigts, me tente beaucoup. Parce qu’on peut faire des mudras n’importe où, n’importe quand, nous n’avons besoin que de nos doigts, et ils sont toujours à notre disposition. Donc si je me sens stressée, hop, je prends quelques minutes pour faire telle ou telle Mudra, si j’ai une douleur qui se réveille, hop, Mudra. Pour moi, c’est en sorte ma façon de dire à mon corps ou à mon mental: « oui, je vois que tu veux me dire quelque chose, je t’écoute, et tu vois, j’agis de suite pour que tu te sentes mieux. » Certaines Mudras sont en outre très discrètes et on peut les faire sans que tout le monde autour de nous se demande ce qu’on fabrique avec nos doigts…

Vous trouverez des tas de sites très bien faits sur les mudras (que ce soit en français ou en anglais). Et il existe une super application aussi, Daily Mudras, mais elle n’est pas en français. Bref, si ça vous tente, lancez-vous dans la découverte des Mudras! Et si ça vous intrigue mais pas au point de vous lancer dans l’étude des Mudras en détail, je vous en proposerai quelques unes ici, au fur et à mesure de ma pratique.

Parce que ce soit clair: certaines positions de yoga me sont interdites, du fait de vieilles blessures, ou d’autres soucis annexes. En revanche, mes doigts vont très bien, ils s’exercent chaque jour que ce soit avec mes stylos, mes flûtes ou le clavier hahaha. Donc les Mudras me paraissent à ma portée. Et puisque je suis d’humeur partageuse, je vous propose de vous embarquer avec moi dans cette nouvelle aventure.

Je vous partagerai les mudras que je pratique au fur et à mesure, sans forcément de régularité, lorsque j’en ressentirai l’envie ou le besoin. Je ne rentrerai pas non plus dans une explication approfondie de chaque Mudra, mais je vous expliquerai volontiers pourquoi j’ai choisi telle ou telle Mudra

En ce moment, ce qui m’agace, c’est justement d’être agacée, et donc d’avoir des tensions dans le dos…. et je cherchais une Mudra qui me permettrait d’éviter de me présenter chez le kiné avec une vertèbre déplacée du fait de ma tension dorsale (oui, c’est du vécu…. à plusieurs reprises…). Et j’ai découvert Ganesha Mudra, justement recommandée pour libérer les tensions au niveau des épaules et du haut du dos. Parfaite!

Ganesha Mudra


  1. Mettez vous en condition. De la musique de fond, ou le silence, ou le bruit de la nature, comme vous voulez. Ce qui vous fait du bien. Asseyez vous sur une chaise, un tapis de yoga, un coussin, de manière confortable. Vous pouvez aussi fermer les yeux ou les laisser ouverts, comme vous voulez.
  2. Placez vos deux mains devant votre poitrine en pliant les coudes.
  3. Tournez la paume de votre main droite vers la poitrine.
  4. La main gauche est tournée vers l’extérieur.
  5. Accrochez vos doigts comme sur la photo. Les doigts de la main gauche et ceux de la main droite sont accrochés comme … un crochet.
  6. Inspirez profondément. A l’expiration, essayez d’écarter les bras vers l’extérieur sans séparer les doigts. Ressentez l’étirement le long de votre dos et de votre poitrine.
  7. Relâchez en inspirant. Étirez en expirant. Recommencer 6 fois en tout, calmement.
  8. Échangez les mains: la main gauche fait face à votre poitrine, la main droite à l’extérieur. Et recommencer le même processus, 6 fois de suite.
  9. Relâchez toute les tensions des bras, et ramenez vos mains doucement sur votre sternum, à plat. Restez dans cette position aussi longtemps que vous le désirez.

Répétez le tout pendant 15 minutes, ou 6 fois.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui!

Si vous aussi vous vous sentez tendus, surtout au niveau du dos, ou que vous avez envie de prendre un peu de temps pour vous, essayez Ganesha Mudra! Dites-moi si elle vous a fait du bien!

A demain pour une nouvelle carte, et qui sait, une nouvelle page peut être!

Voyage intérieur 2020. Courage.

Clairement, ce matin, lorsque j’ai tiré cette carte, j’ai éclaté de rire. D’un fou rire, franc, sonore, libérateur. Parce que les prochains jours, je vais devoir en faire preuve, indéniablement… Je n’ai jamais aimé jouer à la roulette russe…. je vais aussi devoir faire preuve de créativité pour rassurer mes élèves présents en essayant de limiter l’impact psychologique que les conditions vont inévitablement créer, et en étant également disponible et rassurante pour ceux qui restent à la maison… tout en ne perdant pas une seconde de vue ma sécurité et celle de ceux dont j’ai la charge…. bref… j’ai ressorti mon armure, je suis prête à faire face à cette nouvelle bataille…. si je n’ai pas pu faire les pages des mots précédents (mais j’ai quand même pris le temps de les méditer, de les intégrer), c’était parce que je préparais les prochaines semaines. Mes journées ont été bien remplies, y compris les jours fériés, les week ends (le prochain qui me dit « alors encore en vacances? », je le cloue au pilori et je le laisse là, sans me retourner) Je n’ai pas le choix, je dois me lancer dans cette bataille, et je ne reculerai pas, je ferai face à ce qui se présente, comme d’habitude, parce que c’est dans ma nature. Et que je suis prête.

1. Lorsque j’observe cette carte, je ressens…..

2. Le courage, pour moi, ça signifie…..

3. J’ai fait preuve de courage lorsque …..

4. J’ai manqué de courage lorsque…..

5. J’aimerais avoir un peu plus de courage pour…..

Une fois la première semaine passée, je devrais avoir trouvé un rythme et être plus disponible pour rattraper mon retard. En attendant, malgré l’agitation, la pression et le stress liés à la situation, promis, j’essaie quand même de me garder un peu de temps pour moi, dans mon sanctuaire intérieur.

Voyage intérieur 2020. Fragilité.

J’ai passé ces derniers jours à mettre en place le déconfinement (pour ceux qui l’ignorent, je suis professeur des écoles). Je vous épargne mes états d’âmes, j’en parlerai peut être plus tard, dans un autre article. Mais lorsque ce matin, j’ai tiré cette carte, j’ai souri. Parce que oui, ces derniers jours, j’ai définitivement pris conscience de ma propre fragilité. Et à ma grande surprise, je l’ai acceptée. Parce que j’ai compris qu’elle ne m’empêche pas de me battre, mais que je dois aussi penser à me protéger. Cette idée de fragilité m’a aussi permis de me rendre compte que je n’étais pas aussi fataliste que je le pensais. J’ai en moi, bien ancré, un instinct de survie qui me permet d’avancer plus prudemment, mais d’avancer néanmoins.

1. Lorsque j’observe cette carte, je ressens….

2. Pour moi, la fragilité c’est…..

3. Nous avons tous des fragilités en nous, c’est parfaitement humain… ma fragilité s’exprime par…..

4. Ma fragilité est une force puisque….

5. Prendre en compte ma fragilité me permet de……

Puisque la tempête semble être derrière moi pour au moins quelques jours, je vais essayer de rattraper mon retard, d’autant qu’une pause créative de temps en temps, ça me fera le plus grand bien.

Carnet de voyage intérieur. Épreuves.

J’ai tendance à considérer toute épreuve qui se présente sur mon chemin comme un rite de passage, qui me permettra de me débarrasser de ce dont je n’ai plus besoin tout en me donnant la force de poursuivre ma route. Certes, en général, je commence par râler, me raidir, mais c’est plus une question de gagner du temps pour pouvoir analyser la situation que par refus d’affronter ce qui vient. En général je me lance dans la bataille avec l’assurance que perdre ou vaincre n’a aucune importance, puisqu’il ne s’agit pas d’une compétition, mais d’une transformation. Je ne serai de toute manière plus celle que j’étais avant de me confronter à l’épreuve. C’est donc une opportunité plus qu’un fardeau.

Pour cette page, j’ai choisi un papier beige, qui rappelait l’une des couleurs de la carte.

Pour le recto, j’ai choisi un papier bleu pour encadrer la carte, puisqu’on trouve cette couleur également sur la carte et qu’il contraste avec le fond. J’ai gribouillé mon motif avec un stylo gel doré. Je trouve que ce motif exprime bien l’idée que tout est lié et que tout nous construit…. J’ai ensuite écrit mes mots clés au feutre pinceau et j’ai gribouillé puis coloré un arbre qui pousse à travers une roche. Il a traversé une épreuve pour pouvoir s’épanouir. J’ai enfin choisi un papier scrapbooking dans les tons jaunes et verts pour rafraichir un peu tout ça. il a aussi un peu de rose qui rappelle celui des fleurs de l’arbre.

Pour le verso, j’ai choisi d’écrire ma citation avec un stylo brun métallisé, et j’ai écris mes petites pensées au stylo encre noir. Deux petites fleurs en papier, le même papier scrapbooking que pour le recto et le tour était joué. J’aime beaucoup la citation. Parce que d’après mon expérience, une épreuve, c’est une libération. C’est parce que nous avons besoin de nous libérer de ce qui nous colle à la peau et à l’âme que cette épreuve se présente à nous. Pour la traverser, il va falloir se frotter à ce qu’on n’avait pas forcément envie de voir, de ressentir. Elle nous permet de muer, nous donne l’opportunité de nous débarrasser de ce poids, de ce surplus inutile à nos cheminement. Une fois de l’autre côté, nous avons fait peau neuve, nous nous sommes purifiés, et nous sommes prêts à avancer, plus légers, plus sages, plus expérimentés.

A demain !

Voyage intérieur 2020. Écoute.

Si ce confinement m’a appris quelque chose, c’est d’être plus à l’écoute. Bon, il a fallu que je sois muette dans un premier temps, pour que ce soit efficace…. mais peut importe, parce que malgré ce que certains peuvent penser, je suis bien plus à l’écoute, bien plus branchée sur le collectif que je ne l’étais avant d’être confinée….

1. Lorsque j’observe cette carte, je ressens…..

2. J’essaie d’être à mon écoute en faisant….

3. Lorsque je suis à l’écoute, je me sens…..

4. Être à l’écoute me permet de……

5. Être à l’écoute peut révéler des dissonances. Je les ai ressenties dans ces situations/ avec ces personnes/en faisant…..

A vous de jouer!

%d blogueurs aiment cette page :