Une carte par semaine 17

unecarteparsemaine

Je suis en vacances, mais le challenge continue tout de même!

Cette semaine, c’est une citation qui me tient à coeur qui est à l’honneur. Si je ne suis pas une adepte de l’optimisme à tout va, cette citation m’aide à faire face. L’acceptation m’a vraiment aidée à faire mon deuil. Je travaille encore beaucoup sur la douleur de la perte d’Emma, mais j’ai aussi confiance en mon avenir, un avenir qui sera bien différent. Je n’attends pas de signe, mais je le construis différemment. Et je fais en sorte qu’il me convienne, qu’il me corresponde. Je reprends ma vie en main.

Cette semaine, donc, on va tenter de lacher prise un peu. J’ai la chance d’être avec ma famille en bord de mer, et de pouvoir vraiment le faire, mais rien en vous empêche de faire de même à la maison! Accepter ce qui est, c’est simple en fait! Laisser aller ce qui était est bien plus compliqué, pour ma part du moins… Avoir confiance en ce qui sera, c’est quelque chose à la portée de tous. Il suffit juste de commencer à prendre sa vie en main. De décider de ce qui dépend ou non de nous, et de faire en sorte d’être bien dans sa vie. Et de construire les bases de ces petits riens qui seront les petits bonheurs de demain.

Voici donc le challenge!


Citation: « Accepte ce qui est, laisse aller ce qui était et aie confiance en ce qui sera. »

Mot: sérénité

Motif: fleurette


 

Je vous rappelle les modalités du challenge:

  1. Chaque lundi, je poste le sujet du challenge. Vous avez jusqu’au dimanche soir suivant pour poster vos propositions sur le groupe facebook.
  2. Je vous propose plusieurs possibilités: une citation, un mot, un motif de zentangle. A vous de choisir d’en utiliser un ou plusieurs. Les liens vers les tutoriels éventuels seront inclus.
  3. Vous pouvez dès lors décorer votre carte, ou encore votre page de cahier.
  4. Surtout, amusez-vous, prenez ce temps pour vous, profitez, laissez parler votre créativité. Partagez aussi, chacun peut être une source d’inspiration pour les autres!

Et voici ma carte (j’ai encore joué avec mes crayons de couleurs et je suis vraiment contente de l’avoir fait!):

Une carte par jour /one card a week freebies 2!

Déjà 16 semaines de challenge! Il est temps de faire un petit récapitulatif des 8 derniers!  Voici donc les cartes des 8 dernières semaines, regroupées sur des pages à imprimer. Avec plusieurs propositions: uniquement les citations, uniquement les motifs, et un mix des deux. Et ça concerne les deux challenges, donc la totalité des 16 dernières cartes! A vos imprimantes!

Here is a new set of cards to print! You have several options: quotes only, patterns only, and a mix of both. You can find both the french and the english cards. All last 16 cards! Have fun!

cartes 13 à 16:

cartes 13 à 16

et oui, j’ai modifié le motif de la carte 15, et c’est beaucoup mieux non?

Avant/Après:

cards 13 to 16:

cards 13 to 16

les 8  citations:

cartes 9 à 16 c

les 8  motifs:

cartes 9 à 16 m

quotes:

cards 9 to 16 q

patterns:

cards 9 to 16 p

Toutes les cartes sont dans ce dossier pdf. They all are in this pdf file: cartes 9 à 16

one card a week 16

english-challenge

I have scars…  some come from my wild childhood, mostly on my knees (what a surprise !) or on my head (and my face…. wild I said!). Some are testimonies of my country’s policy on vaccination, and therefore can link me to my birthplace. Some are milestones of my medical history.  I had an appendicectomy at age 11 which left a scar on my right side.

And I have a scar that is really important to me…  It’s on my left collarbone. I got it when a surgeon proceeded a biopsy… it’s the only memory Hodgkin’s disease left me. 15 years ago, I had to fight a lymphoma. And I won. I won more than a battle against a disease. It was more than a disease. When the diagnosis was put, I was a dynamic woman, about to settle in the other side of the world, getting married a few months later, full of projects and willing to make her life the best possible… When I think about it, Hodgkin’s is the best thing that could happen to me. And when I look or touch my scar, this is what I feel: it took me to a path I couldn’t even have imagined. It gave me the strength to fight death, face to face. It gave me the strength to fight the disease while helping my familly to cope with it. It made me stronger than ever, even if my full body had to go through the worst  time. At the end of my treatment, I gained a lot of weight (thank you cortison!), lost each and every hair of my body (and before that, my hair was really really long, so long I could almost sit on it….), it was really hard for me to go from a place to another one without having to make breaks (remember, I was supposed to make a life on the other side of Earth before that!).

Anyway, Hodgkin’s disease also gave me the strength to fight anything, to face anything, and to trust my gut feelings more than ever. It also taught me I was stronger than I thought, and even maybe stronger than those around me… it made me a strong mature woman. It made me the one I am I guess. And it gave me the strength to face what I had to face these last years. It help my daughter to face her own fight too, especially at the beginning, as we could talk about it without taboo. We talked about my own experience knowing that if my cancer was curable, hers wasn’t. But treatments and side effects were similar, and I could really hear and understand what she felt.

I NEVER saw my daughter as a victim of cancer. I saw her as my daughter. And I think that it made the difference for her. When we were given bad news, we allowed ourselves to cry for one hour… then we set our minds on the fighting mode…

Anyway, I have scars on my body… But the most important one can not be seen. It lays on my heart… It’s there, I can feel it each and every day. But like my other scars, the one people can see, I am proud of it. Because it means I survived. My scars tell my story. And to me, they are really important testimonies, even if the most meaningfull is left unseen. It’s mine, and it’s the one that makes me going on each and everyday for a little more than a year.

This week, we will be proud of our scars!


Quote: « Never be ashamed of a scar. It simply means you were stronger than whatever tried to hurt you.”

Pattern: c-wing


Here are the rules of the challenge:

  • Each thursday, I’ll give you a quote and a pattern to play with. You can use both, you can use only one of them, it’s up to you.
  • You have till the next wednesday to make your card and share it with us in the facebook group (just ask to be added, and I will open the doors wide open to you )
  • The goal of this challenge it just to offer yourself a time to have fun with pens and cards, to ponder on words, to enjoy a ME time. We tend to forget about ourselves so easily! And sharing is such a beautiful thing to experiment in our life!

Here is my card :

While drawing it, with my usual black pen, I really felt something was missing… And then I remembered what I did with the flower heart of my last challenge… so I took my color pencils and played a bit with them… it changed everything!!

Can you see the difference? So fro now on, I guess I will play with them a lot more!

Enregistrer

Enregistrer

une carte par semaine 16

unecarteparsemaine

Parfois les mots sont inutiles. Ou ils ne peuvent exprimer ce qu’on ressent. Ils sont soit trop faibles soit trop éloignés de ce qu’on a en nous. Ou il n’y a tout simplement pas de mots pour ça.

Pour ma part, j’ai souvent besoin de temps pour moi, dans le silence, sans parler à qui que ce soit. Je laisse alors mes doigts parler, en général. Je gribouille, bidouille, écrit…

Ce n’est qu’une fois ce temps écoulé que je peux être de nouveau avec les autres… C’est mon côté un peu sauvage on dira… Sauf qu’il ne faut pas oublier que je passe mes journées avec des gnomes de 6 ans, et que donc, je suis très très sollicitée en semaine! Alors une fois chez moi, oui, je me pose et je prends le temps de me retrouver…

Et puis parfois, on n’a pas envie de parler parce que ça fait trop mal, ou que ça ne sera pas compris… Et c’est très bien aussi.

Avec le temps, j’ai constaté que je parvenais à beaucoup mieux communiquer avec ceux qui respectaient mes moments de silence, d’isolement. Parce qu’ils comprennent ce besoin qui est le mien. Et que par contre, je ne parvenais pas du tout à me faire comprendre de ceux qui n’acceptent pas ma façon de me ressourcer, de me (re)trouver, et qui insistent sur le fait que je devrais sortir, voir du monde, parler à un spécialiste et que sais-je encore… Le ‘souci’, c’est que je vais plutôt bien, et que je n’ai ni besoin ni envie de faire autrement. Je me sens bien dans ma vie telle qu’elle est. J’apprécie la personne que je suis. Je ne ressens aucun besoin de ‘changement’.

Cette semaine donc, je vous propose de vous plonger dans cette réflexion… ou juste de gribouiller ce super motif!


Citation: « «Celui qui ne comprend pas ton silence n’arrivera jamais à comprendre tes mots» – Elbert Green Hubbard

Mot: Silence

Motif: curly bracket feather


 

Je vous rappelle les modalités du challenge:

  1. Chaque lundi, je poste le sujet du challenge. Vous avez jusqu’au dimanche soir suivant pour poster vos propositions sur le groupe facebook.
  2. Je vous propose plusieurs possibilités: une citation, un mot, un motif de zentangle. A vous de choisir d’en utiliser un ou plusieurs. Les liens vers les tutoriels éventuels seront inclus.
  3. Vous pouvez dès lors décorer votre carte, ou encore votre page de cahier.
  4. Surtout, amusez-vous, prenez ce temps pour vous, profitez, laissez parler votre créativité. Partagez aussi, chacun peut être une source d’inspiration pour les autres!

Et voici ma carte:

Flower power!

ça faisait un moment qu’il me faisait de l’oeil celui-là

J’aime beaucoup le blog de Lucy, Attic24. Son univers coloré me parle beaucoup, j’en ai déjà parlé avec mes petites pinces à linge!

J’ai donc choisi les couleurs qui me parlent en ce moment, et me voila avec un sac au crochet flashy les coloris, avec en plus de jolies fleurs… Parée pour les vacances, les balades, les séances de bidouillage ou de gribouillage au bord du lac, de la mer, ou sur la terrasse de lutins accueillants. A moi aussi les pique-niques, les petits plaisirs.

A moi enfin la vision des pelotes pour ma prochaine couverture, d’après un modèle de Lucy aussi…. bref, à moi les moments plaisirs!!

20170413_144637

Demain soir je suis en vacances pour deux semaines… j’ai hâte!

Enregistrer

One card a week 15

english-challenge

Adversity. Sometimes I really tend to think that I only grow in adversity. And I have to say that I would love to just live my life peacefully… But most of the time, I just face it, learn from it, and grow. I guess this is my path. I accept it. No fear, no anger. But a strong strong will, and some time taken to just ponder about the lessons learned.

And a promise made to myself: when I feel bad or hurt, I just try to craft, draw, write anything that makes me feel good. To turn negative feeling into positive vibes. Because it makes me feel good, it makes me focus on something else, it allows me to ponder on what hurts me while doing something I love… And usually I share it.

Of course, sometimes I just feel the need to lock myself away from anything that can hurt me… but it never lasts long. Because to me, it seems taht without adversity there is no growth… It’s the way it is… the way I learn. And I am ok with it.

Anyway, here is your challenge for this week:


Citation: « Like wildflowers , you must allow yourself to grow in all the places people thought you never would. »

Motif: auraknot-bunzo flower


 

Here are the rules of the challenge:

  • Each thursday, I’ll give you a quote and a pattern to play with. You can use both, you can use only one of them, it’s up to you.
  • You have till the next wednesday to make your card and share it with us in the facebook group (just ask to be added, and I will open the doors wide open to you )
  • The goal of this challenge it just to offer yourself a time to have fun with pens and cards, to ponder on words, to enjoy a ME time. We tend to forget about ourselves so easily! And sharing is such a beautiful thing to experiment in our life!

Here is my card : you can also see my firt attempt at drawing a gem!

une carte par semaine 15

unecarteparsemaine

Lorsqu’on se lance dans un projet, professionnel ou personnel, on y met en général tout son coeur, toute son énergie, surtout si on considère que cet objectif est important pour nous. De ce fait, lorsque l’objectif est atteint ou si il est temps de renoncer à l’atteindre, notre tête nous le fait savoir en général bien avant que notre coeur l’accepte.

En dehors du fait que je ne fais aucun projet à moyen ou long terme, la vie m’a donné de belles leçons. Et si je parviens la plupart du temps à conceptualiser et comprendre ce qui se passe, je réalise que j’ai plus de mal à accepter. J’ai besoin de plus de temps pour lâcher prise, pour passer à autre chose, pour passer à une autre dynamique. Ce n’est pas un problème, ce temps me permet d’élaborer un nouveau projet, ou de modifier le précédent, et je peux commencer à le mener à bien lorsque je me sens prête à la fois psychologiquement et émotionnellement. Après tout, il n’y a pas d’échec, soit je gagne, soit j’apprends.

Cette semaine, je vais donc me pencher sur le sujet… Cette différence entre la réalisation intellectuelle et l’acceptation émotionnelle… j’ai de quoi faire… en espérant pouvoir en tirer un enseignement, ou du moins une meilleure compréhension de mon propre fonctionnement… juste comme ça, parce que ça me pose question, que j’en ai envie….

Rassurez-vous, vous n’avez pas à faire de même! Par contre, si ça vous tente, j’ai un petit challenge à vous faire gribouiller!


Citation: parfois ton coeur a besoin de plus de temps pour accepter ce que ton esprit sait déjà

Mot: patience

Motif: mel mel


Je vous rappelle les modalités du challenge:

  1. Chaque lundi, je poste le sujet du challenge. Vous avez jusqu’au dimanche soir suivant pour poster vos propositions sur le groupe facebook.
  2. Je vous propose plusieurs possibilités: une citation, un mot, un motif de zentangle. A vous de choisir d’en utiliser un ou plusieurs. Les liens vers les tutoriels éventuels seront inclus.
  3. Vous pouvez dès lors décorer votre carte, ou encore votre page de cahier.
  4. Surtout, amusez-vous, prenez ce temps pour vous, profitez, laissez parler votre créativité. Partagez aussi, chacun peut être une source d’inspiration pour les autres!

Et voici ma carte:

Je dois

Je dois vous avouer quelque chose, je me suis très fortement inspirée d’un gribouillage que j’avais fait pendant une réunion pour faire le dos de la carte….. rhooooooo…. voici le dessin qui m’a servi de modèle:

20170314_131608

Mon précieux

20170409_075934Laissez moi vous présenter mon planner très très spécial, destiné à recueillir que ce qui me fait plaisir, ou qui me fait du bien. Pour le reste, j’ai ma brique 😀 .

Ce planner, c’est un Erin Condren. Il est arrivé chez moi la semaine dernière. Derrière sa couverture personnalisée, on trouve un cadre où écrire ce qu’on veut, à l’aide d’un feutre effaçable à l’eau (bien mieux que les feutres effaçables à sec).

20170409_074936

On trouve ensuite un calendrier où noter les dates importantes. J’adore les couleurs!

20170409_075006

Et une double page avec 12 cadres où on peut écrire ses objectifs, une citation importante, dessiner, faire la liste de ses bidouillages, envies, ou… ce qu’on veut.

20170409_090328

Chaque mois commence de la même façon: à gauche, une page vierge, où noter les projets pour le mois, ou des souvenirs particuliers, ou coller des photos, ou son programme de sport, ou ce qu’on veut!

A droite, on trouve une citation. Celle du mois d’avril me parle bien hahaha.

20170409_075018

La double page suivante est un calendrier mensuel. Je me suis fait des petites étiquettes pour ça, avec pour fond des photos que j’ai trouvées en ligne, ou des papiers de digiscrap… je ne peux pas les partager, puisque les images ne m’appartiennent pas.

20170409_083836

Par contre, j’en ai fait aussi avec des fonds colorés, de plusieurs tailles (1 case, 1/2 case, 1/4 de case), pour noter ce qu’on veut. Et là, je peux vous les donner, donc les voici!

cases mensuelles

 

Ensuite, on trouve les pages hebdomadaires. Le mien est la version verticale, mais on trouve aussi la version horizontale. Et c’est là que mes petites étiquettes entrent en jeu!

20170409_074648

Dans la colonne de gauche, je met une citation inspirante pour la semaine, et je fais la liste de ce que je veux faire cette semaine (que des trucs qui me plaisent ou dont j’ai envie, le reste, c’est dans mon bullet!). En ce moment, j’ai 5 thèmes:

  • crée (mes cartes, des bidouillages au crochet, des bidouillages pour mon planner….)
  • bouge: je me suis fait un petit programme histoire de me sentir bien
  • apprends: mes MOOC, ou le sujet du  moment (en ce moment c’est la psycho)
  • partage: ce que je mets en ligne, ici ou sur mon blog pro (que je dois mettre à jour !)
  • organise: je suis super extra désorganisée… de temps en temps, j’essaie de m’organiser. Jusqu’ici sans succès hahaha. Enfin si, je fais mon lit tous les matins you hou!!

J’ai donc fait mes petites étiquettes pour ça…

20170409_074659

Dans les cases de chaque jour, entre mes petites citations, mes étiquettes colorées, mes étiquettes avec des images trouvées sur le net et qui correspondent à mes envies, j’ai de quoi faire. Et puis je peux aussi gribouiller les cases vierges, ou noter quelque chose qui me tient à coeur.

En dessous de chaque jour, il y a quelques lignes, où je noterai mes menus.

Et là j’ai bidouillé des intercalaires:

  1. Mon programme ‘sportif’, où j’ai noté les exercices à faire chaque jour. Au verso, j’ai mis une image trouvée en ligne pour me servir de support à post it. Comme ça, je les aurai sous la main en cas de besoin!
  2. Ma liste de trucs à faire, sans date précise, mais que je pourrai insérer quand j’en aurai envie. Au verso, il y a ma liste de zones pour le ménage. Je vous ai mis le document vierge si ça vous tente.

intercalaire sport

intercalaire à faire

Après les pages mensuelles et hebdomadaires, on trouve des pages de ‘notes’, avec du papier ligné, puis quadrillé, puis vierge. Je ne sais pas encore quoi en faire, mais je vais trouver, c’est sûr!

A la fin du planner, on trouve une pochette cartonnée pour y glisser des trucs bidules (je mettrai les tutos papier des motifs de mes cartes, quand je partirai en vacances!  )

Enfin, on a une pochette plastique (qu’on peut retirer si on veut, ou la placer où on veut ), où j’ai mis mes petites étiquettes, pour les avoir sous la main en permanence! Comme ça, si il me prend l’envie de décorer ou de préparer une semaine, ou même un jour, j’ai tout sous la main…. J’ai dit que c’était mon planner plaisir, ce n’est pas rien!

20170409_075046

On voit mes deux feutres sur cette photo: celui qui est dans la spirale est mon feutre effaçable à l’eau. C’est une staedtler lumocolor non  permanent. On écrit avec sur des feuilles plastifiées, l’encre ne s’efface que si on passe une éponge humide dessus. 0 trace, 0 souci! Je l’ai utilisé sur mes intercalaires et sur l’intérieur de la couverture. L’autre est un feutre pointe fine noir. Je n’écris qu’en noir depuis ….. au moins 25 ans!

Pour le moment, j’ai tout ce dont j’ai besoin, mais si je bidouille des étiquettes, ou si j’ai une idée lumineuse pour le rendre encore plus fonctionnel, je vous en parlerai, évidemment!

Et voila, la visite est terminée pour le moment! Je suis vraiment contente d’avoir un lieu unique, et que je peux feuilleter, où je peux noter tout mes petits trucs bidules, mes bidouillages, mes gribouillages, mes progrès, mes envies, mes petits plaisirs. Bref, un support où consigner mon petit univers.

Maintenant qu’il est bien organisé, je peux me lancer dans mes bidouillages, comme par exemple…..

20170409_075205

Mais je vous en parlerai dans la semaine…

One card a week 14

english-challenge

lately, something really got my attention: peer pressure. Not on me, I am to wild for that hahaha, but on my pupils, or even in general. This subject came in several conversations I had… So it made me ponder: why don’t I feel this pressure?

I am completely deprived of contest spirit… completely… since as long as I remember. I just don’t care about winning. I don’t see life as a competition either. I don’t try to be popular or even part of a group. I may have tried as a teenager, a couple of months, and it just crushed me. So when I realised it wasn’t made for me, I decided to walk on my own path, without caring about others… it wasn’t the easy way, especially in my high standard high school… but I wanted to go to university anyway, no need of high grades, or even letters of appreciation from anyone (I love France for that!) as the university was in my home city… no probs! I decided to study to get my high school degree and not to please my teachers… bad bad grades all year long, but pretty good ones for the exam, I passed without any problems.

Thing is, I am far better when left alone to deal with things. I went to study in Spain for my master degree. I didn’t go to the University there, I ‘only’ had to write a thesis on a subject given to me by my researches director… who I only saw three time that year, plus the day I passed my master’s degree, which I got easily. Loved that work of researches, loved that freedom. A few years later, when I studied to be a shool teacher, I had a 4 month old baby, worked full time… Still, I passed.

That is who I am: the freer the better. As long as I see an interest in what I am doing, or love what I am doing, then I will give my best. Not to impress anyone, but because I want to. This is something I like in my job: I am free to organise as I want, as long as my pupils learn what they are supposed to. I am free to choose the material I use, the way I teach. That’s probably one of the reasons I keep looking for new ways, new challenges.

Anyway, here is your challenge for this week:


quote: « When you come to a point where you have no need to impress anybody, your freedom will begin.”

pattern: fiore


Here are the rules of the challenge:

  • Each thursday, I’ll give you a quote and a pattern to play with. You can use both, you can use only one of them, it’s up to you.
  • You have till the next wednesday to make your card and share it with us in the facebook group (just ask to be added, and I will open the doors wide open to you )
  • The goal of this challenge it just to offer yourself a time to have fun with pens and cards, to ponder on words, to enjoy a ME time. We tend to forget about ourselves so easily! And sharing is such a beautiful thing to experiment in our life!

Here is my card :

Une carte par semaine 14

unecarteparsemaine

La semaine dernière a été très difficile à vivre, mais j’ai eu la ‘chance’ d’être arrêtée pour la semaine. Je ne me sentais pas capable de travailler, la tête un an en arrière, le corps épuisé par l’énergie que je dépensais pour juste « fonctionner » comme d’habitude… Bref. Je ne suis pas allée travailler. J’ai bidouillé, j’ai pleuré, beaucoup, et je me suis demandée ce que j’allais faire cette nouvelle année sans elle… j’ai beaucoup pensé à Emma, bien sûr, à tout ce qu’elle aimait et était.

La citation de ce challenge la représente complètement, et c’est ce que j’ai décidé d’honorer cette année qui vient. Je vais essayer de faire danser la vie. Peut être pas la mienne, c’est encore bien difficile, mais celle de mes élèves, de ceux qui m’entourent, de ceux même qui me lisent. Et cette musique en moi, ce sera celle d’Emma.

Voici donc le challenge de cette semaine:


Citation: Il faut avoir une grande musique en soi si ‘on veut faire danser la vie. » Friedrich Nietzsche

Mot: Musique

Motif: Ribbon candy


Je vous rappelle les modalités du challenge:

  1. Chaque lundi, je poste le sujet du challenge. Vous avez jusqu’au dimanche soir suivant pour poster vos propositions sur le groupe facebook.
  2. Je vous propose plusieurs possibilités: une citation, un mot, un motif de zentangle. A vous de choisir d’en utiliser un ou plusieurs. Les liens vers les tutoriels éventuels seront inclus.
  3. Vous pouvez dès lors décorer votre carte, ou encore votre page de cahier.
  4. Surtout, amusez-vous, prenez ce temps pour vous, profitez, laissez parler votre créativité. Partagez aussi, chacun peut être une source d’inspiration pour les autres!

Et voici ma carte:

Enregistrer

%d blogueurs aiment cette page :