Inktober 13: Ash /cendre, hêtre

Chouette, les deux sens de ce mot m’ont inspirée!

Du coup, j’ai du décider quoi faire avec quel matériel…. Et puis c’est devenu évident…. j’ai eu une petite idée derrière la tête…

Donc j’ai décidé de dessiner un hêtre. J’aime bien dessiner les arbres….. imaginaires, oniriques, graphiques…. mais les vraies essences, c’est une autre paire de manche…. Première étape, trouver à quoi ressemble un hêtre…. et puis regarder plein de tutos… et éteindre l’ordinateur pour laisser le feutre s’exprimer… J’aime bien le résultat, j’avoue, ce n’est pas si mal pour un premier! Je pense que je me relancerai (parce que jusque là, mes arbres ressemblaient à tout sauf à des arbres). Finalement, il me suffisait de connaitre les étapes. Et une leçon de plus dans ma besace inktober!

Pour la version digitale, j’avais très envie de gribouiller… un phénix! Version chibi, dans les couleurs super chaudes…. hop hop hop un croquis du truc, et je me lâche un peu. Il a plein de défauts mais clairement, qui peut me dire que ça ne ressemblerait pas à ça? Parce que celui qui a déjà vu un phénix en dehors d’un état de conscience modifié peut m’expliquer comment faire les ailes etc…. Mais sinon, chut, moi, je l’imagine comme ça! Et puis cette fois, zéro tuto, du croquis à la coloration je me suis vraiment lâchée, comme de plus en plus avec mes petits personnages. J’ai tenté des petits effets sur les ailes et la robe, et je dois dire que je suis plutôt fière de moi (et c’est tout ce qui compte hahaha). Par contre, j’ai décidé de laisser les plumes de la queue très simples, histoire de contraster un peu, et ça me va très bien comme ça!

Publicités

mon carnet de croquis: couverture terminée

J’ai fini de gribouiller la couverture de mon carnet de croquis, histoire de la renforcer un peu en la plastifiant… Je vais peut être ajouter du masking tape à la pliure, parce que les scans quotidiens n’aident pas à la préserver…. mais bon, pour le moment, je suis très contente du résultat. Je l’ai plastifiée avec du plastique pour couvrir les livres, et il peut maintenant se promener avec moi sans souci!

Au pire, je lui bidouillerai une couverture plus rigide et plus protectrice, mais pour le moment, ça me va très bien comme ça!

Inktober 12: Dragon

Le mot du jour m’a bien plus inspirée que le mot d’hier!!! Et je me suis souvenue de ma tentative de dessiner un dragon celtique…. j’ai retrouvé mon carnet et je l’ai tout simplement reproduit sur ma carte. C’est ‘drôle’ comme la deuxième fois, ça va beaucoup plus vite! Peut être parce que je sais quelles erreurs j’ai faites et que j’ai pu les éviter cette fois!

Bref, voila donc ma proposition pour ce douzième jour:

Pour la version digitale, j’ai préféré faire simple, surtout après ma dernière expérience hahaha. Donc j’ai cherché un dragon kawaii, fait un mix de tout ce qui me plaisait et voila ma petite bestiole, pas effrayante ni menaçante pour deux sous, mais parfois, les dragons sont plus effrayants que réellement dangereux….

Zou, je dois maintenant réfléchir à la carte de l’affirmation positive de la semaine, la dessiner, écrire l’article et déjà penser au mot de demain…. arf….

Je râle, je râle, mais si #inktober me prend pas mal de temps, surtout avec ma décision de faire un double challenge, je remarque qu’après 12 jours, je prends toujours autant de plaisir à gribouiller, et surtout, j’ai l’impression de ne jamais en avoir assez, en définitive… Ma créativité est boostée, je passe beaucoup de temps à gribouiller, tout le temps, partout, tout me donne des idées de gribouillages… bref, je profite de chaque moment, ça fait du bien!

Donc aucun regret, toujours aucune pression (si je ne trouve pas l’inspiration, pas grave, je saute et puis c’est tout, mais jusque là, elle est toujours venue à un moment ou à un autre…). Et puis je m’amuse vraiment beaucoup, à mélanger les styles, à tenter des trucs nouveaux, à explorer des choses que j’ai envie de faire…. bref, je serai bien contente d’en avoir fini à la fin du mois, amis j’aurai aussi beaucoup progressé, à n’en pas douter… Ce challenge, c’est aussi une véritable accélération créative!

Inktober 10 bis: Pattern/motif

Je n’étais pas vraiment satisfaite de ce que j’avais fait … J’ai donc repris ma carte et j’ai continué de la travailler…. Voici la version définitive:

Et là, ça me va un peu mieux….

Et je me suis lancée dans un truc infernal pour la version digitale… je viens tout juste de le finir, 1 jour 1/2 plus tard (bon, j’ai fait plein d’autres choses entre temps, quand même…).

Mais bon, finiiiiii!!! Je vais devoir trouver une solution plus rapide pour faire les ombres, parce que là, ça a juste été l’enfer…. il doit y avoir un truc…. je vais farfouiller…. Mais belle leçon, retenue!!

Zou, je file, je suis sensée dessiner des dragons aujourd’hui…. arf…..

Inktober 11: Snow/ neige

Pas du tout inspirée par celui-là, et je dois l’avouer très fatiguée de ma semaine… ais j’ai quand même gribouillé quelque chose.

Dans la journée, j’ai aussi repris mon dessin d’hier, parce que je n’étais pas satisfaite du tout…. je le mettrai en ligne ce soir, dès que j’aurai fini avec la version digitale du mot d’hier…. Pas de gribouillage digital pour celui d’aujourd’hui, je verrai si j’ai le temps ce week end, mais il a déjà être bien chargé, donc pas de promesse…

Inktober 10: Pattern / Motif

Ah, enfin un truc qui est dans mes cordes… sauf que journée très compliquée, je viens tout juste de rentrer… donc bon, j’ai fait ce que j’ai pu… et pas sûre non plus de pouvoir faire le gribouillage digital…. je vais le commencer, j’ai déjà gribouillé un brouillon, mais je pense que je le finirai demain, ou dans le week end….

Mais voici quand même mon gribouillage du jour, que j’améliorerai aussi surement…

Inktober 9: Swing / Balancer, balançoire, rythme

Pour aujourd’hui, le mot balançoire m’a tout de suite parlé…. mais comment le dessiner… un peu de poésie, pas vraiment réaliste, un truc simple, mais sympa…. au moment de prendre mon plumier avec mes feutres, le drame: je l’ai oublié au travail…. arf…. bon, pas grave, j’ai toujours mes réserves, ce sera encore plus simple!

Les petites feuilles, ça me parle bien hahaha.

Au moment de gribouiller pour la version digitale… pas d’inspiration, rien, nada…. autre qu’une balançoire, encore…. bon, très bien, une autre balançoire, avec un petit bonhomme, ça ira très bien…. Bon, j’ai vraiment galéré avec la perspective, les proportions (mais pour mes petits bonshommes, on s’en fiche un peu, ouf!!). Pas super satisfaite du résultat mais 0 tuto, je suis partie de zéro comme une grande…. donc bon, on va dire que je progresse, que j’ose…. les cheveux verts, oui, pourquoi pas? ça change un peu!

Bon clairement il est plein de défauts, mais là, j’ai besoin de faire une pause, donc voila, ça ira pour aujourd’hui… Et puis au moins il a l’air de s’éclater !!

Mon challenge d’aujourd’hui: griffonner la carte symbole du jour, celle pour inktober et faire un gribouillage digital a été relevé…. maintenant je vais me reposer les doigts et jouer un peu de flute hahahaha.

Symbole n°41: Kolovrat

Kolovrat est le symbole de Svarog, le dieu slave du soleil. « Kolo » signifie cercle, et « vrat » rotation. Il s’agit donc de la représentation de la rotation du cercle solaire. Il est composé de huit rayons émanant d’un point central. Les extrémités de ces rayons forment un cercle. Ce qui donne une illusion de mouvement de ce cercle soleil dans le sens des aiguilles d’une montre.

Kolovrat était porté en talisman et revêtaient de multiples et importantes signification pour son porteur:

  • Fertilité, récolte abondante
  • Puissance et énergie solaire
  • Victoire du bien, des forces de la lumière sur le mal
  • Santé du corps et force de l’esprit
  • Protection contre le mal
  • Chance dans les bonnes actions et les efforts

Pour moi, Kolovrat est chargé symboliquement de beaucoup de positivité, d’une force créatrice aussi. C’est pourquoi je l’ai choisi cette semaine. Non parce que je veux attirer ce genre d’énergie ou de pensée dans ma vie, mais parce que je les ressens déjà.

Que les choses soient claires, je suis loin de vivre au pays des bisounours. Mais j’ai également décidé de cesser d’accorder de l’importance à la morosité ambiante, souvent liée à une anxiété et à un stress qui pour moi, n’ont pas réellement lieu d’être. Je m’explique: on subit tous de petites contrariétés dans notre vie quotidienne. Ces petites choses qui ne vont pas dans le sens qu’on voudrait, ces imprévus qui nous freinent ou nous frustrent. Ces petits riens qui nous obligent à envisager d’autres solutions que celles que nous avions prévues… Dès lors il y a deux options: soit nous nous laissons aller à al frustration, au stress, à l’anxiété, soit nous lâchons prise, prenons du recul et nous adaptons à la nouvelle situation… l’humour, clairement, est une arme redoutable dans ce cas de figure…

En ce début de semaine, j’ai eu mon lot de petits tracas, d’imprévus, de contrariétés potentielles… mais j’ai développé au fil du temps la capacité de les laisser à leur place, de ne pas les accueillir en moi et leur permettre de me ronger de l’intérieur, petit bout par petit bout. Je les reconnais pour ce qu’ils sont, les identifie, et je remédie à leur présence au milieu de mon chemin. J’essaie de les mettre en perspective et non de les observer au microscope. Ils n’ont pas à avoir autant d’importance. Ils sont là, soit, comment faire pour que ça ne soit plus le cas? En cas de contrariété plus importante, qui cherche à s’incruster un peu plus longtemps que prévu, comment la contrer avec humour et efficacité pour retrouver un équilibre et un enthousiasme voilés un moment par elle?

Il ne s’agit pas vraiment de se forcer à voir les choses de manière positive quoi qu’il arrive. Mais plutôt de s’élever au dessus de l’émotion négative, de l’inconfort, de trouver en soi la force de se décentrer et de relativiser… D’avoir une vision plus périphérique que focale sur ce qui se passe dans notre vie. Et d’être ouvert à ce qui peut se passer, avec cette conviction profondément ancrée qu’on saura gérer la situation, qu’on saura s’adapter, et que tout est source d’enseignement.

J’ai eu à traverser des situations très difficiles dans ma vie. Sur le moment, j’étais immergée et j’essayais de me débattre pour garder la tête hors de l’eau… Mais par la suite, j’ai pris la décision de les voir comme des rites de passage, comme des leçons de vie, et d’en tirer le meilleur… Je ne les ai pas laissées m’immerger dans un marécage de culpabilité, de tristesse, d’échec. Alors que j’étais au fond, j’ai tapé du pied et j’ai pris mon élan pour m’en sortir. C’est le cas aujourd’hui. Et bien plus que ça, finalement… Cette impulsion a aussi eu pour conséquence de m’armer, de manière constructive et créatrice. Ces situations font partie de moi, de mon histoire, elles m’ont formée, elles m’ont sculptée. Mais je ne leur appartiens pas. Je suis reconnaissante d’avoir su y faire face, d’avoir pu trouver en moi les ressources pour les confronter, les surmonter. Et aujourd’hui, je sais qu’elles ne peuvent plus m’atteindre.

Le truc avec ce genre d’expériences, c’est qu’on a tendance à ne plus accorder d’importance aux petits tracas. C’est un cadeau de la vie. On apprend à relativiser et à s’élever au dessus de ce genre de situation, à les mettre en perspective et à trouver rapidement et sereinement des solutions… Et pour moi, c’est ce que symbolise Kolovrat.

Voila, cette semaine, laissez vous porter par la force et la positivité de Kolovrat.

Inktober 8 frail / frêle, fragile

De suite, ce qui m’est venu, c’est une fleur… Avec tout plein tout plein de pétales…. le genre de truc que je ferais à l’aquarelle…. sauf que là, bam, je n’avais que mes feutres techniques (mes préférés certes, mais pffffff pas pour dessiner une fleur!). Au pire, je me suis dit que je pourrais toujours hachurer si il le faut….. même si je ne maitrise pas du tout du tout le truc… bah, c’est le challenge épicétou!

Du coup, voila…


Pour la version digitale, j’avais l’idée d’une petite bonne femme toute fine, avec de longs doigts… Et puis d’une couleur un peu onirique….. et qui paraissait certes fragile physiquement mais qui exprimait une force intérieure indéniable…. J’ai gribouillé, retouché, regribouillé, changé 20 fois les couleurs…. mais là, ça va, je m’arrête pour aujourd’hui, elle restera comme ça et c’est très bien.

parce que dans la journée, je me suis attaquée à mon carnet de croquis… Je voulais plastifier sa couverture pour la renforcer, et ajouter peut être un carton à l’intérieur, pour y glisser des trucs. Mais je la trouvais un peu… un peu…. bref…. voila quoi… du coup, j’ai attrapé mes feutres (ah, et là, ils étaient parfaits!!). Et j’ai commencé à gribouiller… Pour le moment, j’en suis là:

Je n’en ai pas fini avec lui! Je vais surement faire aussi la tranche…. j’ai encore demain pour le gribouiller.. jeudi, je passe à la plastification (parce que bon, je n’ai pas non plus que ça à faire…).

Demain, 9ème jour d’Inktober et jour de la carte symbole de la semaine…. je sais à quoi je vais occuper mon temps…. J’ai prévu les repas pour me laisser le temps nécessaire hahaha.

Inktober 7: Enchanted/ enchanté

Dès que j’ai lu le mot, j’ai su ce que je voulais faire…. par contre, en être capable, moins évident… mais comme d’habitude, je me suis lancée! Après tout, c’est un challenge, autant qu’il me bouscule un peu!

Bon, pour ce genre de truc, en général, j’aurais attrapé mes crayons de couleurs, voir l’aquarelle… mais là, je n’avais que mes feutres techniques sous la main (j’étais au travail… j’ai gribouillé pendant ma pause). Du coup, encore un autre challenge… Qu’à cela ne tienne, je me lance j’ai dit!! Bon autant être claire de suite: je me suis vraiment bien amusée à hachurer tout ce qui pouvait l’être…. le résultat pourrait certainement être meilleur avec des encres ou de l’aquarelle, mais j’avais envie de le laisser comme ça finalement…. encore un gribouillage que je pourrai reprendre plus tard si l’envie me prend…

voici donc mon gribouillage pour ce jour:

J’ai aussi un aveu à vous faire, autant j’ai attendu aujourd’hui pour gribouiller, autant je savais que ce soir je n’aurai que peu de temps (je repars en réunion ce soir…), et donc j’ai préféré assurer et m’avancer avec la tablette…. une enchanteresse me paraissait une bonne idée. Je suis partie de mon croquis, et je me suis aidée des palettes dont je vous ai déjà parlé…. mais aucun tuto cette fois, je deviens grande hahahaha (bon, je devrais clairement en trouver un sur les ombrages, mais j’ai encore 24 jours pour y arriver!).

A demain!

%d blogueurs aiment cette page :