Cheminement du 26 juin

Étape 4: je m’ouvre au monde

Comment accueillir les changements saisonniers ?

  • Que représente chaque saison à mes yeux?
  • Quelle caractéristique première est-ce que je constate?
  • Comment est-ce que je me sens durant cette saison?
    • Est-ce que je me sens dans mon élément?
    • Est-ce que j’en profite vraiment?
    • Ou est-ce que c’est difficile pour moi physiquement, mentalement, ou émotionnellement?
  • Qu’est-ce que je peux mettre en place pour remédier aux inconvénients éventuels?
  • Comment profiter de chacune des saisons?

Aujourd’hui je m’ouvre à chaque saison pour en tirer le meilleur.

Je peux:

  • Célébrer le lever et le coucher du soleil. J’aime prendre mon thé en silence, le matin, pendant le lever du soleil. J’aime me dire que ce nouveau jour est une nouvelle opportunité. Et je regarde le soleil se coucher avant de passer un peu de temps à coucher sur papier ce qui me vient concernant cette journée.
  • me balader dans la nature et ramener chez moi ce qui symbolise cette saison. Que ce soit des objets glanés alors que je marche, ou simplement des photos que j’ai prises.
  • Faire un tableau de visualisation célébrant chaque saison… J’aime l’idée de faire les miens les jours marquant l’entrée dans chaque saison: les équinoxes et les solstices. Juste parce je marque ainsi ma volonté de profiter de ce que cette saison a à m’apporter, et ce, dès le départ.
  • plus simplement, m’alimenter en fonction de la saison, avec les fruits et les légumes que l’on trouve à ce moment-là naturellement, ou encore mieux, si possible, faire un potager.
  • écrire ou garder une trace de chaque petit rien que cette saison m’apporte, m’enseigne. Je note ces petits riens sur des feuilles A4 que je glisse dans un classeur et que j’enrichis chaque année, parce que les saisons m’offrent toujours quelque chose de nouveau à célébrer!

Parce que je le mérite.

Voici la petite balade sonore du jour:

Il est en ligne! Vous pouvez trouver le guide pour ce cheminement ici. Il vous donnera de quoi cheminer à votre guise, en vous offrant de quoi suivre votre propre voie. Vous pouvez donc vous appuyer dessus tout en prenant votre envol.

Il se suffit à lui-même, mais vous trouverez quand même un article sur le cheminement du jour sur le blog, avec les petites pistes pour vous aider à aller plus loin, ou à matérialiser votre parcours.

Vous pouvez retrouver mes petites balades sonores quotidiennes sur ma chaine youtube!

Je vous souhaite une douce journée.

Cheminement du 25 juin

Étape 4: je m’ouvre au monde

Comment rester en contact avec la nature ?

  • Comment est-ce que je me connecte à la nature au quotidien?
  • Quel est mon espace naturel préféré? Quand est-ce que j’ai pu y aller récemment?
  • Comment est-ce que je peux inviter la nature chez moi?Comment en prendre soin?
  • Est-ce que je me sens en harmonie avec les rythmes naturels ou au contraire, est-ce que je me sens déconnecté(e)?

Aujourd’hui, j’invite la nature dans ma vie.

Je peux:

  • Aller me balader dans un lieu naturel, et me laisser porter par le bruit du vent dans les feuilles, ou de l’eau qui ruisselle, du chant des oiseaux, admirer les jeux de lumières avec la végétation, observer la vie qui entretient, transforme, nourrit ce lieu. Sentir les différentes essences, en découvrir de nouvelles ou reconnaitre celles qui nous sont familières, caresser les écorces et les feuillages du bout des doigts. Laisser mes 5 sens me guider et me connecter à la nature.
  • écouter le son de la pluie et du tonnerre, regarder la danse des arbres, me réjouir de l’eau qui nourrira les sols et les plantes. Me laisser emporter par l’électricité dans l’air, me recharger, et laisser la pluie m’apaiser.
  • plus simplement encore, prendre soin de mes plantes. Ou aller en adopter une nouvelle. La laisser nous choisir (attention aux propriétaires d’animaux: vérifier la toxicité ou non des plantes avant de les ramener à la maison!). Lui porter de l’attention chaque jour, en l’arrosant, mais aussi en caressant ses feuilles.

J’ai pris un peu d’avance, j’avoue. Ou plutôt, j’ai eu l’opportunité de vous apporter des exemples de ce que je voulais dire aujourd’hui:

Avant hier, l’averse qui a sévi en fin d’après midi m’a offert l’occasion de voir les arbres effectuer leur danse de la pluie.

Et hier, je suis allée chercher ma nouvelle plante. Cela fait des semaines que les Calathea apparaissent sur mon fil FB, sur pinterest, sur instagram, sous une forme ou une autre. J’ai préféré différer, mais elles continuaient d’apparaitre. J’ai donc fait un peu de recherches… Et j’ai découvert qu’elles étaient non toxiques pour la mini poilue qui me sert de coloc, et qui aime se prendre pour Bagheera dans la jungle de mon balcon. Et puis ce sont des plantes qui regroupent leurs feuilles la nuit avant de les étaler de nouveau la journée. Magique!! Sans parler de leurs feuilles très graphiques, qui vont nourrir ma créativité pendant un bon moment je pense hahaha. J’ai choisi la Calathea Lancifolia, mais il existe tellement de variétés différentes!! Enfin, j’ai choisi…. elle m’a attirée de suite, et j’ai tenté de regarder les autres, mais je suis toujours revenue à cette plante en particulier… Le plus beau? Cette plante symbolise un nouveau départ. Et ça, j’avoue, ça me parle encore plus!! Me voici donc avec une nouvelle pensionnaire, pour mon plus grand plaisir et, je l’espère, le sien également.

Alors aujourd’hui, je vais profiter de mes plantes, et de la nature qui m’entoure… et qui sait, je partagerai peut être mes petits riens plus tard dans la journée!

Je finis avec la balade sonore du jour.

Il est en ligne! Vous pouvez trouver le guide pour ce cheminement ici. Il vous donnera de quoi cheminer à votre guise, en vous offrant de quoi suivre votre propre voie. Vous pouvez donc vous appuyer dessus tout en prenant votre envol.

Il se suffit à lui-même, mais vous trouverez quand même un article sur le cheminement du jour sur le blog, avec les petites pistes pour vous aider à aller plus loin, ou à matérialiser votre parcours.

Vous pouvez retrouver mes petites balades sonores quotidiennes sur ma chaine youtube!

Je vous souhaite une merveilleuse journée.

Cheminement du 24 juin

Etape 4: je m’ouvre au monde

Où puis-je me ressourcer et profiter de mon environnement ?

  • Où est-ce que je me sens réellement à ma place?
  • Comment décrire ce lieu?
  • Qu’est-ce qui le rend unique à mes yeux?
  • Comment en profiter lorsque j’en ai besoin?
  • Est-ce que je peux le visualiser? Comment est-ce que je me sens alors?

Aujourd’hui je m’ouvre à un lieu naturel unique à mes yeux.

Il n’y a pas besoin d’aller à l’autre bout du monde pour trouver ce lieu particulier qui nous fait du bien. J’ai pour ma part la chance d’en avoir plusieurs à portée de main ou presque.. et d’autres qui m’appellent, et auxquels je vais bientôt devoir rendre visite.

On oublie trop souvent qu’il nous suffit de fermer les yeux pour aller où on veut, la limite étant l’étendue de notre imagination. Même si la connexion n’est pas physique, notre mémoire peut nous transmettre des sensations et nous apporter ce dont nous avons besoin.

Parce qu’on le mérite.

La petite balade sonore du jour, avec le cheminement inclus dans le guide.

Il est en ligne! Vous pouvez trouver le guide pour ce cheminement ici. Il vous donnera de quoi cheminer à votre guise, en vous offrant de quoi suivre votre propre voie. Vous pouvez donc vous appuyer dessus tout en prenant votre envol.

Il se suffit à lui-même, mais vous trouverez quand même un article sur le cheminement du jour sur le blog, avec les petites pistes pour vous aider à aller plus loin, ou à matérialiser votre parcours.

Ou opter pour la petite balade sonore quotidienne, sur ma chaine youtube!

Je vous souhaite une merveilleuse journée.

Cheminement du 23 juin

Étape 4: s’ouvrir au monde

Sur quoi puis-je m’appuyer pour découvrir  le monde qui m’entoure ?

  • Quels sont les éléments de mon environnement qui peuvent être des repères pour moi lorsque je découvre un nouveau lieu?
  • Comment faire de ma culture un élément de comparaison et non de jugement?
  • A quel point suis-je influencé(e) par le lieu où je vis?
  • Comment trouver un équilibre entre un esprit ouvert et une histoire culturelle personnelle?
  • En quoi la confiance que j’ai en moi me permet de m’ouvrir plus facilement au monde?

Aujourd’hui, je prends conscience de l’importance de ma base d’envol.

Lorsque je parle de culture, j’englobe plusieurs choses:

  • les traditions familiales
    • famille resserrée ou étendue,
    • liens entre les générations,
    • langues éventuellement,
    • célébrations, qu’elles soient profanes (anniversaires, dates importantes pour la famille) ou religieuses (fêtes, temps importants dans l’année)…)
  • l’histoire et les pratiques du lieu où je vis, tant au niveau local, régional, que national.
    • le rythme des saisons ne sera pas le même partout, et son impact sur la vie quotidienne diffèrera également.
    • chaque région a une histoire bien particulière, ancrée dans des pratiques quotidiennes même de manière subliminale.
    • quelqu’un habitant dans un milieu rural n’aura pas la même expérience de vie que celui qui habite dans une grande ville.
    • les pratiques quotidiennes ne sont pas les mêmes dans des pays pourtant voisins. Les horaires des repas, par exemple, peuvent être très différents.

Il ne s’agit pas d’un système de valeur. Il n’y a pas de bien ou de moins bien, de juste ou d’injuste. Ce sont simplement des paramètres qui nous imprègnent et qui modèlent la manière dont on voit les choses.

C’est aussi pour ça que j’ai écrit qu’il n’est pas utile d’aller loin pour se sentir dépaysé, pour se trouver confronté à des repères différents des siens. C’est ce qu’on fait de ce constat qui importe. Je peux me dire que c’est comme ça que ça doit être fait, ou même dit (pain au chocolat et chocolatine… toile ou serpillère…. ). Ou je peux intégrer de nouvelles notions à ce que je connais déjà, ce qui donnera une toute autre perspective à mon expérience de vie (par exemple, une grande partie de ma famille vient du sud ouest et oui, on mange des chocolatines là bas… Ici, dans les montagnes alpines, on déguste des pains au chocolat. Qu’est-ce qui est le plus important? Le nom que l’on donne à la pâtisserie, ou le plaisir qu’on prend à mordre dedans au goûter ou au petit déjeuner? ). Le fait de pouvoir prendre conscience et de comparer ce qu’on a comme base à de nouvelles informations permet une plus grande ouverture… et des échanges souvent très riches, à partir du moment o ils sont basés sur le respect mutuel.

Je vous souhaite une magnifique journée.

Parce qu’on le mérite.

Il est en ligne! Vous pouvez trouver le guide pour ce cheminement ici. Il vous donnera de quoi cheminer à votre guise, en vous offrant de quoi suivre votre propre voie. Vous pouvez donc vous appuyer dessus tout en prenant votre envol.

Il se suffit à lui-même, mais vous trouverez quand même un article sur le cheminement du jour sur le blog, avec les petites pistes pour vous aider à aller plus loin, ou à matérialiser votre parcours.

Ou opter pour la petite balade sonore quotidienne, sur ma chaine youtube!

Je vous souhaite une douce journée.

Cheminement du 22 juin

Etape 4: je m’ouvre au monde.

Qu’est-ce que j’ai envie d’apprendre ?

  • À quelle nouvelle idée, nouvelle pratique, nouvelle connaissance est-ce que j’ai envie de m’ouvrir aujourd’hui?
  • Comment y accéder?
  • Qui peut me guider dans cette découverte?
  • Comment l’intégrer avec ce que j’ai déjà en moi?
  • Comment me préparer à éventuellement remettre en question ma vision des choses?
  • Comment rester ouvert(e) même si c’est déséquilibrant?

Aujourd’hui je m’ouvre à quelque chose de nouveau.

Je peux:

  • Prendre un moment pour voir s’il n’y a pas quelque chose qui m’attire récemment, même si je connais peu de chose à ce sujet.
  • Chercher des informations, les recouper, faire un tri basé sur les sources et sur mon intuition.
  • Prévoir un peu de temps pour explorer chaque jour.
  • Me préparer à trouver du sens dans ce que je cherche, ce que j’apprends. Ce qui me donnera soi l’impression d’être à ma place, ou celle de me heurter à une incompréhension.
  • Ne pas me décourager si ce que je découvre remet en question ce que je pensais jusqu’ici. Cela ne veut pas dire que je dois faire un trait sur tout le reste. Mais au contraire, le fait que ça soit en contradiction me permet de le mettre en perspective, de l’enrichir. Ce que je pensais jusqu’ici constitue la base de laquelle je prends mon envol vers ma vérité.

Parce que je le mérite.

Voici la petite balade sonore du jour:

Il est en ligne! Vous pouvez trouver le guide pour ce cheminement ici. Il vous donnera de quoi cheminer à votre guise, en vous offrant de quoi suivre votre propre voie. Vous pouvez donc vous appuyer dessus tout en prenant votre envol.

Il se suffit à lui-même, mais vous trouverez quand même un article sur le cheminement du jour sur le blog, avec les petites pistes pour vous aider à aller plus loin, ou à matérialiser votre parcours.

Ou opter pour la petite balade sonore quotidienne, sur ma chaine youtube!

Je vous souhaite une douce journée.

Cheminement du 21 juin

Etape 4: je m’ouvre au monde

Où est-ce que j’ai envie d’aller ?

  • Quelle destination m’attire irrésistiblement aujourd’hui?
  • Est-ce parce qu’elle me rappelle un moment de bien être ou parce que j’ai envie de découvrir ce qu’elle a à m’offrir?
  • Est-ce que c’est un voyage réalisable?
  • Qu’est ce que je peux faire dès maintenant pour faire un pas vers cette destination?
  • Comment me préparer au mieux?
  • Si ce n’est pas réalisable, comment me rapprocher de ce lieu quand même (documentaires, guides, photos, vidéos…).

Aujourd’hui, je fais un pas vers une destination qui m’est chère.

Je peux:

  • Me renseigner sur ma destination. Peu importe qu’elle soit lointaine ou locale.
  • Évaluer s’il m’est possible de m’y rendre. Si c’est le cas, commencer à planifier mon voyage.
  • Essayer de découvrir ce qui m’attire à ce point par ce lieu, en étudiant son histoire, sa culture.
  • Construire un carnet de voyage. Que je compte m’y rendre ou pas, peu importe, le voyage en vaut le coup!

Le carnet de voyage:

Matériel:

  • photos trouvées en ligne, puis imprimées, ou découpées dans des magazines, cartes postales…
  • articles, faits historiques, descriptions de lieux particuliers…
  • peinture, feutres, papiers, colle….

PAGE DE GARDE:

  • Peindre ou décorer le fond avec de la peinture acrylique ou de la gouache très diluée, de l’aquarelle. On peut aussi utiliser des crayons de couleurs, des feutres, ou des papiers colorés.
  • Coller une ou deux photos qui représentent ce lieu en particulier.
  • Écrire le titre sur un morceau de papier et découper (ou déchirer) le contour avant de le coller par dessus le fond et les photos. Si c’est une destination où je compte aller, faire une étiquette sur laquelle j’écrirai les dates de mon séjour.

PAGES INTÉRIEURES

  • Page de gauche: la décorer avec nos découvertes, en prenant soin de faire une page par notion ou lieu spécifique. On peut aussi faire un fond au préalable, ou décorer la page après avoir collé mes éléments avec des feutres, des crayons de couleur, de la peinture. Le principal étant de se faire plaisir à la pensée de ce qui est contenu sur la page.
  • Page de droite:
    • Si on compte faire le voyage: la laisser vierge pour le moment. On la complètera sur place, en comparant nos attentes avec notre vécu. Attention! Même si parfois le lieu ne se révèle pas à la hauteur de nos attentes, il y a toujours quelque chose de surprenant, d’étonnant, d’inattendu sur laquelle on peut se focaliser. Et l’humour est souvent le moyen de profiter du moment, quoi qu’il en soit! Nous avons la chance d’être en ce lieu qui nous a fait rêver. Profitons-en!
    • Si le voyage n’est pas possible: se servir de la page de gauche comme base à une méditation, ou une visualisation. A l’issue de ce moment, écrire ce qu’on a ressenti, ce qu’on a perçu, ce qu’on a compris. Bien souvent, on est surpris du niveau symbolique d’une destination.

Bien penser à dater les pages, que ce soit avec la date de la visite ou celle de la méditation.

Si vous le désirez, je pourrai faire un tutoriel en photo.

Je vous donne également quelques lien vers des carnets de voyage, pour votre inspiration.

Faites un bon voyage.

Vidéo du cheminement du jour

Cheminement du 20 juin

Étape 4: je m’ouvre au monde.

Qu’est-ce qui m’émerveille?

  • Qu’est-ce que je vois lorsque je regarde par la fenêtre?
  • En quoi ce paysage, qu’il soit naturel ou urbain, me fait sourire?
  • Est-ce que je ressens un sentiment d’appartenance à ce lieu?
  • Qu’est-ce que je découvre lorsque j’essaie de porter un regard neuf sur mon lieu de vie?
  • Qu’est-ce qui m’émerveille (architecture, passage des saisons, paysage…)?

Aujourd’hui, je pose un regard neuf sur le monde qui m’entoure.

Parce que je le mérite.

Lorsque je vous dis que j’ai la tête pleine d’idées!! Voici un petit bonus. J’ai enregistré le cheminement du jour, pour que vous puissiez l’écouter où vous voulez, quand vous voulez, et cheminer avec moi. Une petite balade sonore, qui sera la première d’une longue liste si elle vous plait !

Vous découvrirez ainsi ma voix!

Je vous souhaite une journée magique.

Il est en ligne! Vous pouvez trouver le guide pour ce cheminement ici. Il vous donnera de quoi cheminer à votre guise, en vous offrant de quoi suivre votre propre voie. Vous pouvez donc vous appuyer dessus tout en prenant votre envol.

Il se suffit à lui-même, mais vous trouverez quand même un article sur le cheminement du jour sur le blog, avec les petites pistes pour vous aider à aller plus loin, ou à matérialiser votre parcours.

Cheminement du 19 juin

Étape 3: je m’ouvre aux autres.

Comment est-ce que je compte continuer à m’ouvrir ?

  • Comment m’assurer de continuer et d’entretenir mon ouverture aux autres?
  • Comment faire en sorte que ça ne devienne pas une contrainte?
  • Comment y prendre du plaisir?
  • Avec qui est-ce que je me sens à l’aise pour rester ouvert(e)?
  • Qu’est-ce que j’ai envie de partager et/ou d’apprendre?
  • En quoi partager avec les autres étend mon horizon?

Aujourd’hui, je mets en place de quoi rendre mon ouverture aux autres agréable.

Parce que je le mérite

Il est en ligne! Vous pouvez trouver le guide pour ce cheminement ici. Il vous donnera de quoi cheminer à votre guise, en vous offrant de quoi suivre votre propre voie. Vous pouvez donc vous appuyer dessus tout en prenant votre envol.

Il se suffit à lui-même, mais vous trouverez quand même un article sur le cheminement du jour sur le blog, avec les petites pistes pour vous aider à aller plus loin, ou à matérialiser votre parcours.

Parce que vous le méritez.

Passez une merveilleuse journée.

Cheminement du 18 juin

Étape 3: je m’ouvre aux autres

Qu’est-ce qui me tient vraiment à cœur de partager ?

  • Qu’est-ce qui me parait important de partager?
  • Sur quelles valeurs ou connaissances puis-je m’appuyer?
  • Qu’est-ce que je sens pouvoir apporter?
  • Comment partager le plus simplement et efficacement possible?
  • Sous quelle forme partager ce qui fait partie de mon être intime?
  • Comment partager ce qui doit l’être et conserver en moi ce qui n’appartient qu’à moi?

Aujourd’hui je prends conscience de ce que je peux partager et ce qui doit rester en moi.

Je peux:

  • déterminer ce que j’ai vraiment envie de partager, ce qui me parait le plus important.
  • déterminer avec qui le partager, dans quel contexte, sous quelle forme?
  • faire en sorte de protéger ce que j’ai envie de garder en moi. J’ai tout à fait le droit d’avoir un jardin secret, même en étant dans l’ouverture.
  • prendre confiance en moi, et en ce que je veux partager.

Parce que je le mérite.

Il est en ligne! Vous pouvez trouver le guide pour ce cheminement ici. Il vous donnera de quoi cheminer à votre guise, en vous offrant de quoi suivre votre propre voie. Vous pouvez donc vous appuyer dessus tout en prenant votre envol.

Il se suffit à lui-même, mais vous trouverez quand même un article sur le cheminement du jour sur le blog, avec les petites pistes pour vous aider à aller plus loin, ou à matérialiser votre parcours.

Parce que vous le méritez.

Passez une merveilleuse journée.

Nouveau guide

Je n’étais pas satisfaite du guide que je vous proposais jusqu’ici… Je me suis donc remise au travail et voici le tout nouveau guide du cheminement!

Je vais en faire un pour chaque cheminement, et je vous notifierai dès qu’ils seront en ligne.

Pour le moment, il n’existe que pour le cheminement n°6, celui du mois de juin.

Il est compris de:

  • une page de garde, avec un aperçu du cheminement dans son entier. Vous y trouverez les étapes, et la question pour chaque jour. Vous pouvez soit suivre l’ordre dans lequel je l’ai créé, ou cheminer par étapes, ou encore choisir une question au hasard. Votre cheminement vous appartient 🙂
  • 15 pages avec deux jours par page. Pour chaque jour, vous trouverez:
    • la question du jour
    • l’image de la carte
    • une réflexion précisant l’intention de la question
    • des questions, pour vous aidez à écrire, ou à méditer.
    • une affirmation, pour rester motivé(e) tout au long de la journée.

Vous le trouverez, ainsi que le jeu de carte et sa boite, ici

Je vous souhaite un beau cheminement.

Parce que vous le méritez.

%d blogueurs aiment cette page :