Cheminement du 20 septembre

Pourquoi est-ce que je ressens le besoin de les partager ?

Je peux me demander l’objectif ou l’intention que je mets derrière le partage de mes rêves et mes projets.

  • Est-ce que je le fais pour moi, pour m’épanouir, pour faire ce que je sens devoir faire au fond de moi ? Le moment est peut-être venu de me consacrer à ce qui me fait vibrer, ce que j’aime, et de le matérialiser dans ma vie, que ce soit sous la forme d’un projet ponctuel ou d’un changement plus radical. C’est quelque chose dont j’ai besoin pour avancer, pour explorer ce que j’ai mis de côté jusqu’ici. C’est quelque chose qui résonne vraiment en moi, et qui demande à s’exprimer.
  • Est-ce que je le fais pour les autres, parce que je pense qu’ils en retireront quelque chose d’important, d’utile, qui les aidera à avancer ? J’ai accumulé des connaissances, des pratiques, des idées qui m’ont porté(e) et pourraient bénéficier à d’autres que moi. Il est temps pour moi de leur proposer ce qui m’a été utile, ce qui m’a vraiment soutenu(e) et qui pourraient leur apporter ce dont ils ont besoin dans leur vie actuelle.
  • Est-ce que je le fais parce que je sens que je dois le faire, tout simplement, sans autre raison ? C’est cette force venant de l’intérieur qui me demande de s’exprimer au grand jour. Ou cette idée qui vient à mon esprit, encore et encore, jusqu’à ce que je la matérialise. C’est ce qui unit les synchronicités que je perçois, les rêves qui peuplent mes nuits et cette absolue certitude que je dois le faire. Il faut parfois savoir s’écouter afin de découvrir ce dont on ne se sentait pas capable mais qui prend tout son sens.

La fiche d’aujourd’hui reprend ces éléments, afin de vous aider à faire un point sur vos motivations. il n’y a pas de bonne ou mauvaise réponse. Tout est bien.

Je vous souhaite une merveilleuse journée.


Les cartes et le guide complet (l’article du blog n’en est qu’un extrait) sont disponibles sur cette page. Je les ai créés spécifiquement pour ce cheminement, en essayant de vous proposer plusieurs modalités pour que vous puissiez cheminer à votre guise. Les cartes ont une image inspirante au recto et une question au verso. Dans le guide, chaque jour a une page dédiée, avec des rubriques qui vous inspireront, vous guideront, vous accompagneront.

Cheminement du 19 septembre

Cette semaine, nous partagerons nos rêves et nos projets. Nous les exposerons au grand jour pour leur donner une chance de s’épanouir.

Quels rêves ou projets ai-je envie de partager ?

J’ai en moi des rêves et des projets que je garde en sécurité, le temps de les laisser germer et de s’ancrer profondément. Il est temps de les laisser voir la lumière du jour, de ne plus les garder pour moi, afin de leur donner une chance de s’épanouir, de grandir, de se matérialiser.

Puisque j’aurai besoin du soutien des autres pour réaliser mes rêves, ou du moins pour m’apporter le soutien et la motivation pour les concrétiser, je peux:

  • Commencer par partager des projets ou des rêves qui sont accessibles, qui peuvent être mis en œuvre rapidement et facilement.
  • Puis continuer par celui qui me parait le plus utile, le plus tourné vers les autres.
  • Enfin, partager celui qui me tient vraiment à cœur, qui est celui qui m’est le plus personnel.

La fiche du jour vous permet de recenser et de sélectionner les rêves ou les projets qui vous semblent prêts à éclore.

Je vous souhaite une journée pleine de magie.


Les cartes et le guide complet (l’article du blog n’en est qu’un extrait) sont disponibles sur cette page. Je les ai créés spécifiquement pour ce cheminement, en essayant de vous proposer plusieurs modalités pour que vous puissiez cheminer à votre guise. Les cartes ont une image inspirante au recto et une question au verso. Dans le guide, chaque jour a une page dédiée, avec des rubriques qui vous inspireront, vous guideront, vous accompagneront.

Cheminement du 18 septembre

Comment est-ce que je me sens à l’idée de partager ce que je suis ?

Ce n’est pas forcément facile de se montrer au grand jour, de s’affirmer, de s’exposer au regard d’autrui. Mais le bénéfice que l’on en retire en vaut vraiment la peine. Tout devient tellement plus simple, plus clair. Bien sûr, certains risquent de ne pas apprécier que l’image qu’ils avaient de vous ne corresponde pas à ce que vous leur montrez. On peut leur laisser le temps de s’adapter, après tout, ce n’est jamais facile de se rendre compte qu’on était dans l’erreur… et si nécessaire et possible, on peut couper le lien. Mais il est hors de question de revenir à cette ombre de nous même pour que ce soit plus confortable pour eux. Relevons la tête, sourions franchement à ce qui nous attend désormais sur notre chemin, et continuons d’avancer.

Si j’appréhende de partager qui je suis avec les autres, je peux:

  • Prendre 5 grandes respirations. (Inspirer profondément pendent 5 secondes, bloquer pendant 5 secondes, expirer pendant 5 secondes, et bloquer pendant 5 secondes. )
  • Me rappeler que je mérite de me montrer au grand jour, que j’en vaux la peine.
  • En profiter pour faire du tri dans mes relations. Je peux être surpris(e) par la réaction de certains, quelle soit positive ou négative. Mais au moins, je saurai à quoi m’en tenir. Et peut être explorer de nouvelles amitiés, plus saines.
  • M’appuyer sur une personne de confiance, qui sera là pour me motiver, me soutenir ou à qui je pourrai faire un retour.
  • Et puis, être moi-même, quelles que soient les circonstances, ne plus m’oublier!

Parce que je le mérite.

La fiche du jour vous permet de prendre conscience de ce qui peut vous freiner dans votre partage.

Je vous souhaite une bonne journée.


Les cartes et le guide complet (l’article du blog n’en est qu’un extrait) sont disponibles sur cette page. Je les ai créés spécifiquement pour ce cheminement, en essayant de vous proposer plusieurs modalités pour que vous puissiez cheminer à votre guise. Les cartes ont une image inspirante au recto et une question au verso. Dans le guide, chaque jour a une page dédiée, avec des rubriques qui vous inspireront, vous guideront, vous accompagneront.

Cheminement du 17 septembre

Avec qui partager ce que je suis ?

S’il m’est vraiment difficile de m’ouvrir et de partager, même avec mes proches, je peux:

  • Proposer à un ou une ami(e) de boire un café, un thé, une bière, dans un lieu où je me sens bien (un café, au bord d’un lac, chez moi..) ?
  • M’inscrire dans une association qui s’occupe d’une cause qui me tient à cœur et m’impliquer activement.
  • Lorsque je rencontre quelqu’un de nouveau, m’efforcer de n’être que moi-même, sans essayer de correspondre à ce qu’ils attendent de moi, ou que je pense qu’ils attendent.
  • Exprimer mes besoins et mes envies à mes proches, et m’y tenir.

Parce que je le mérite

La fiche du jour vous aide à y voir plus clair.

Je vous souhaite une magnifique journée.


Les cartes et le guide complet (l’article du blog n’en est qu’un extrait) sont disponibles sur cette page. Je les ai créés spécifiquement pour ce cheminement, en essayant de vous proposer plusieurs modalités pour que vous puissiez cheminer à votre guise. Les cartes ont une image inspirante au recto et une question au verso. Dans le guide, chaque jour a une page dédiée, avec des rubriques qui vous inspireront, vous guideront, vous accompagneront.

Cheminement du 16 septembre

Comment partager ce que je suis avec les autres ?

Ce n’est jamais facile de s’affirmer, lorsque le contexte, familial, social ou professionnel ne s’y prête pas. Je peux néanmoins le faire en douceur. Tout en restant fidèle à moi-même. Si je n’ai pas à imposer mes valeurs et idées aux autres, la réciproque est vraie. Je peux établir des limites claires et saines. Et je peux faire entendre ma voix, incarner ce que je suis dans ce cadre. Je suis libre d’être moi-même, mais je dois aussi accepter que d’autres puissent être en désaccord. Le maitre mot ici est le respect. Si je suis respectueux/respectueuse envers les autres, je peux exiger la réciproque. Et si c’est impossible, alors je peux envisager de trouver un environnement moins hostile afin de pouvoir m’épanouir. Avant d’en arriver là, cependant, je peux procéder par petites touches, pas à pas. La tête haute, et dans la communication.

Parce que je le mérite.

Je peux:

  • M’affirmer un peu plus chaque jour, défendre mes idées, refuser ce qui ne me semble pas correspondre à mon éthique.
  • Trouver une solution pour que je puisse évoluer dans un milieu plus ouvert. Je ne suis pas un arbre, je ne suis pas condamné(e) à rester dans un milieu hostile.
  • Agir par petites touches, afin de concilier les deux mondes sans que personne n’en ait à pâtir.
  • Être moi-même, quelles que soient les circonstances. La tête haute.

La fiche du jour vous offre de répondre à des questions qui peuvent vous guider vers un partage plus ouvert encore, en vous positionnant par rapport à ce que vous percevez de vos relations aux autres.

Je vous souhaite une journée sereine.


Les cartes et le guide complet (l’article du blog n’en est qu’un extrait) sont disponibles sur cette page. Je les ai créés spécifiquement pour ce cheminement, en essayant de vous proposer plusieurs modalités pour que vous puissiez cheminer à votre guise. Les cartes ont une image inspirante au recto et une question au verso. Dans le guide, chaque jour a une page dédiée, avec des rubriques qui vous inspireront, vous guideront, vous accompagneront.

Carnet de croquis


J’avais besoin de me vider la tête et je me suis dit que j’allais tenter de peindre des feuilles en un seul passage de pinceau à l’aquarelle… échec cuisant… pour cette fois. Mais pas grave, un peu plus d’aquarelle, un peu d’eau et hop! Mes deux pages ont été transformées en fond… voilà!

Et puis j’ai eu envie de dessiner un arbre, en noir, juste pour le plaisir… parce que j’aime dessiner des arbres et que ça faisait un moment que je n’avais pas utilisé mon marqueur noir…

et puis en face, je me suis dit que je pourrais faire le négatif, en laissant la couleur s’exprimer dans l’arbre, sur un fond noir… mais ça faisait un peu trop. Alors j’ai dessiné un chat, parce que Mini-poilue me regardait et que ça m’a fait sourire… et puis j’ai dessiné une autre silhouette, celle de celle qui aimait tellement les chats et la nature… et me voila toute émue devant le résultat… La poilue et la gaufrette, qui tiennent compagnie à cet arbre, qui partagent ses couleurs, même dans l’obscurité…

et lorsque j’ai voulu prendre les photos, « on » m’a fait remarqué qu’il manquait un chat noir, à gauche…. hahaha



J’ai donc repris mon feutre et j’ai réparé cet oubli impardonnable. Et j’aime le résultat, qui signifie tellement de choses pour moi…


Et tout ça parce que je suis infichue de faire des feuilles à l’aquarelle en un passage de pinceau.

Cheminement du 15 septembre

Quelle philosophie ou vision du monde ai-je envie de partager ?

En plus de mes valeurs, de mes principes, j’ai aussi une idée du monde dans lequel j’évolue que j’ai construite tout au long de mon existence. C’est ce qui me donne envie de continuer d’explorer, de comprendre, ce qui me sert de fil conducteur, qui me motive. Qu’elle s’inscrive dans une histoire ou une culture particulière, qu’elle provienne de mes lectures ou de mes rencontre, ou encore de ma réflexion personnelle, elle donne du sens à ma vie. Il est temps pour moi de la partager, dans l’ouverture et la curiosité. Là encore, il ne s’agit pas de l’imposer aux autres, de les convaincre d’y adhérer. Je peux la partager, la transmettre, sans être dogmatique ou tenter de convaincre qui que ce soit. C’est ma vision des choses, fruit de mon expérience de vie.

Pour partager ma vision du monde, ma philosophie personnelle avec les autres, je peux:

  • En parler librement avec mes proches, lorsque l’occasion se présente, sans juger la leur, juste en la présentant comme mienne.
  • En faire le sujet de projets artistiques, qui engageront un dialogue sur ce qui les a inspirés: écriture, musique, peinture ou arts visuel, danse etc… me montrer dans l’ouverture lorsqu’il s’agit d’en parler.
  • Prendre la parole sur des sujets qui me tiennent à cœur, en m’appuyant sur ma vision des choses. Faire entendre ma voix, sans l’imposer.

La fiche du jour vous aidera à définir ce que votre philosophie ou vision du monde vous apporte et peut apporter aux autres.

Je vous souhaite une merveilleuse journée.


Les cartes et le guide complet (l’article du blog n’en est qu’un extrait) sont disponibles sur cette page. Je les ai créés spécifiquement pour ce cheminement, en essayant de vous proposer plusieurs modalités pour que vous puissiez cheminer à votre guise. Les cartes ont une image inspirante au recto et une question au verso. Dans le guide, chaque jour a une page dédiée, avec des rubriques qui vous inspireront, vous guideront, vous accompagneront.

Cheminement du 14 septembre

Quels progrès, quelles transformations ou évolutions ai-je envie de partager ?

J’ai évolué, j’ai mûri, j’ai changé tout au long de ma vie. Et mon expérience de vie peut être utile à d’autres, même si ce qu’ils vivent est très différent de ma propre expérience. Il n’en reste pas moins que ma vision des choses, ma manière de les appréhender peut quand même éclairer les autres sur ce qu’ils vivent. Que ce soit par leur exemplarité ou au contraire l’avertissement qu’ils recèlent, ils peuvent être utiles aux autres. Et je me sens capable d’en parler sereinement.

Je peux:

  • Témoigner sur des forums de discussion.
  • Participer à des groupes de parole, me former pour en créer.
  • Être la/le plus sincère possible. Je n’ai pas à cacher les moments de doute, les moments les plus difficiles, ils font partie de mon histoire.
  • Essayer de mettre en valeur ce qui m’a aidé à faire face, à surmonter, à passer de l’autre côté, que ce soit des personnes, des idées, ma vision des choses…

La fiche du jour vous permettra de déterminer les expériences que vous pouvez avoir envie de partager, parce qu’elles ont eu un rôle déterminant dans votre évolution.

Je vous souhaite une douce journée.


Les cartes et le guide complet (l’article du blog n’en est qu’un extrait) sont disponibles sur cette page. Je les ai créés spécifiquement pour ce cheminement, en essayant de vous proposer plusieurs modalités pour que vous puissiez cheminer à votre guise. Les cartes ont une image inspirante au recto et une question au verso. Dans le guide, chaque jour a une page dédiée, avec des rubriques qui vous inspireront, vous guideront, vous accompagneront.

Home

Je me suis un peu remise au digital, et je vais très vite reprendre mes cours aussi. Mais j’avance. C’est loin d’être parfait, ça manque encore de texture, de contraste, mais ça commence à prendre forme. Et puis il y a quand même quelques réussites. C’est un cheminement en soi, et j’apprécie chaque pas que je fais.

I went back to digital painting a bit, and I will soon go back to my lessons. But I go forward. It’s far from perfect, it lacks texture, contrast, but it’s taking shape too. And there is some parts I am proud of. It’s a journey by itself, and I am enjoying each step I take forward.

Cheminement du 13 septembre

Quelles valeurs ou fondations ai-je envie de partager ?

Tout au long de ma vie, je me construis, en suivant certains principes et idées. Que ce soit des valeurs qui s’inscrivent dans une tradition ou une culture dans laquelle je m’inscris, ou des principes qui se sont imposés grâce aux expériences que j’ai vécues, ils sont miens, et ils me définissent. Et même s’ils jouent un rôle important dans ma vie, en m’offrant un cadre dans lequel évoluer, ils ne sont pas intangibles. J’ai bien conscience qu’ils peuvent évoluer. Ce qui me correspond aujourd’hui est peut être différent de ce qui me correspondait il y a 10 ou 20 ans. J’ai affiné ma perception, j’ai remis en causes certaines choses, j’ai exercé mon libre arbitre… et ce qui me correspond aujourd’hui est peut être différent de ce qui me correspondra dans 10 ou 20 ans, parce que j’aurai vécu de nouvelles expériences qui m’auront ouvert les yeux, qui m’auront aidé(e) à mieux comprendre, à affiner encore ma perception du monde. Mais ici et maintenant, j’ai en moi certaines valeurs et principes auxquels je tiens, et je ressens le besoin de les partager. Je n’essaie pas de les imposer, ni de juger ceux qui ne partagent pas la même vision du monde que moi. Mais j’ai envie de les faire connaitre, de les exposer au grand jour, parce qu’ils font partie de moi, et que je les incarne. Il font partie de ce qui me guide sur mon cheminement, et il est temps d’en parler avec d’autres.

Je peux me demander:

  • Quelles sont les valeurs les plus importantes à mes yeux, celles qui me définissent ?
  • Comment les transmettre, les incarner, les partager ?
  • Avec qui les partager ?
  • Comment leur faire honneur, sans pour autant essayer de convaincre qui que ce soit qu’elles sont les seules valables ?
  • Comment accepter que d’autres ne puissent pas les partager tout en étant tout aussi légitimes dans leur cheminement ?

La fiche du jour vous permettra d’identifier et de comprendre d’où viennent vos valeurs actuelles. Toutes les cases peuvent ne pas vous concerner, et c’est très bien. Nous avons tous un cheminement de vie différent, et ce qui compte, c’est que nous avancions, pas à pas, jour après jour, en embrassant ce qui vient à nous. Les étapes seront certainement différentes, les leçons également, mais c’est ce qui fait la richesse de l’existence humaine.

Je vous souhaite une magnifique journée.


Les cartes et le guide complet (l’article du blog n’en est qu’un extrait) sont disponibles sur cette page. Je les ai créés spécifiquement pour ce cheminement, en essayant de vous proposer plusieurs modalités pour que vous puissiez cheminer à votre guise. Les cartes ont une image inspirante au recto et une question au verso. Dans le guide, chaque jour a une page dédiée, avec des rubriques qui vous inspireront, vous guideront, vous accompagneront.

%d blogueurs aiment cette page :