Le Bosquet de l’Alchimiste 06. La Cascade

Cette semaine, nous entrons dans le lieu particulier dont je vous ai parlé la semaine dernière. Notre cascade intérieure, secrète et sacrée, où nous pouvons nous détendre et nous remplir de paix, de sérénité.

C’est ici que je me retire lorsque le monde commence à me drainer. Lorsque je me sens stressée, remplie de négativité, lorsque ma patience est épuisée, lorsque tout et tous m’agacent. Je sais alors qu’il est temps pour moi d’aller vers ma cascade intérieur, d’écouter l’eau couler, de ressentir la brise légère, de me détendre et de lâcher prise.

Avec le temps, j’ai découvert ce qui m’apporte cette paix intérieure qui me manque tant parfois.

  • Je peux écouter de la musique. J’ai une playlist pour chacune de mes humeurs. Puisque je suis très éclectique en terme de musique, je peux toujours trouver un morceau pour chacune de mes émotions, ou satisfaire chacun de mes besoins. Je me plonge dans le rythme, je me laisse porter par la mélodie, je laisse le tempo emporter mon stress, je laisse la frustration s’échapper et s’enfuir, et je remplace le tout par de la sérénité, de la paix et de la liberté.
  • Je peux jouer de la musique aussi, et la flûte irlandaise est magique pour ça, puisque la manière dont on souffle dedans peut tout changer, et l’instrument peut exprimer mon état émotionnel. Avec le temps, j’ai appris suffisamment de morceaux pour être capable de choisir celui qui m’aidera à retrouver la maitrise de mon souffle, et de mes émotions. Ensuite, je peux juste en profiter pour jouer mes morceaux préférés et laisser la musique faire son travail de nettoyage de mon esprit.
  • Mon rituel pour prendre soin de moi est des plus simples: je prends une douche en fin d’après-midi. Je laisse la négativité être emportée par l’eau courante, je visualise la purification en cours, et une fois terminée, je m’enveloppe d’une serviette ou d’un peignoir moelleux, j’hydrate ma peau et je me fais une bonne tasse de thé, que je vois en regardant le paysage. Tout ça peut me prendre 5 minutes, ou 30, en fonction de la journée que j’ai passée. Mais ensuite, je me sens prête à continuer avec ma soirée. Je suis un oiseau de nuit, c’est mon domaine. Pour moi, c’est un peu comme si la journée était là pour que je fasse ce que j’ai à faire, ce qui m’est demandé: travailler, faire les courses, interagir avec des personnes que je n’apprécie pas forcément, mais avec lesquelles je dois échanger néanmoins. Ensuite, le soir/ la nuit, je suis libre d’être moi-même, et de faire tout ce qui nourrit mon âme, que ce soit écrire, dessiner, communiquer avec mes proches… Je sais…
  • Un autre moyen de prendre soin de moi est de dessiner, justement, d’écrire, d’être créative. De lâcher prise sur ce qui m’agace, m’ennuie ou me stresse sur le papier, ou sur mon écran. Une fois ‘matérialisé’, ça ne m’appartient plus, et je peux poursuivre mon chemin.
  • J’aime également énormément apprendre de nouvelles choses, et je ne m’en prive pas. J’essaie de m’ouvrir au savoir, aux expériences aussi souvent que je le peux. Je peux le faire en lisant, en regardant des vidéos, ou en faisant tout ce qui est possible pour apprendre quelque chose de nouveau, pour comprendre le monde dans lequel je vis. Je peux aussi lire pour m’échapper de mon quotidien, ne serait-ce que quelques minutes. Pour laisser mon esprit errer dans un autre univers, un autre temps, un autre lieu… Tout ça m’apporte une perspective différente sur ma vie et ça, mes amis, avec un cerveaux comme le mien, c’est vraiment prendre soin de soi!!
  • Dès que possible, j’aime aller au bord de l’eau. Un lac, une rivière, la mer, n’importe lieu aquatique. Je ne vais pas forcément dans l’eau, la plupart du temps je la regarde simplement, je l’écoute. Je peux lire, méditer, dessiner, jouer de la flûte, je fais ce qui me vient. Être en présence d’eau calme mon esprit. Même si je suis définitivement bien ancrée dans la terre. Mais encore une fois, pour moi, l’eau emporte au loin toute la négativité dans laquelle je suis engluée parfois, et la remplace avec un flot frais de pensées propres et paisibles.
  • Enfin, je peux aussi prendre soin de mon corps en me préparant mon repas préféré. et s’il y en a trop, je le congèle pour une autre occasion de réconfort culinaire!

Même lorsque j’étais une maman solo qui travaillait à plein temps, j’avais instauré un rendez-vous quotidien avec moi-même. je me levais un peu plus tôt, et je passais quelques instants à faire ce qui m’apportait un peu de paix, de joie. Et aussi souvent que je le pouvais, j’essayais de passer un peu de temps avec moi-même, pour réfléchir, méditer, être créative, me détendre, pour em remettre eu centre de ma vie, même furtivement. Je n’ai jamais vu ça comme quelque chose d’égoïste, mais plutôt comme un moyen de me donner la possibilité de faire ce que j’avais à faire dans un état de paix, de sérénité. Come le dit si bien une citation que j’ai trouvé hier:  » To give the best of myself, and not what’s left of myself », « Donner le meilleur de moi-même, et non ce qu’il en reste ».

Et ce moment que nous traversons tous nous donne cette possibilité de nous concentrer sur ce qui nous apporte de la joie, de la paix. C’est le moment parfait pour commencer à prendre soin de nous, afind e pouvoir affronter les épreuves qui se dressent sur notre chemin depuis un an. Nous sommes tous soumis à l’incertitude, au stress, à l’anxiété, que ce soit la nôtre ou celle d’autrui. Offrons-nous quelques minutes par jour pour prendre du recul, et faire quelque chose qui nous remplit avec ce que nous méritons, qui nous nourrit, qui nous apporte la paix dont nous avons besoin, même très éphémèrement.

La carte

Je vous lais dessiner quelque chose de paisible mais de joyeux, un peu mystérieux et mystique, avec un effet rafraichissant, et des endroits où je pourrais facilement m’imaginer me reposer. L’eau devait être aussi pure que possible, la cascade devait venir du bosquet, le feuillage offrirait l’ombre qui nous protègerait de la lumière directe du soleil, la falaise devait avoir des motifs mystérieux qui permettraient à l’esprit d’errer… Et l’herbe douce devait nous offrir un lit moelleux sur lequel nous allonger. Je peux facilement m’imaginer assise sur les rochers, sous la cascade et laisser l’eau me nettoyer de tout ce qui me pèse… j’espère que cette carte vous fait ressentir la même chose.

Cette semaine, passez un peu de temps à prendre soin de vous, à faire quelque chose que vous aimez, , quelque chose qui vous apporte de la joie, de la paix, quelque chose qui emportera au loin la négativité ou le stress que vous pouvez ressentir, quelque chose qui vous fera sourire. Quelque chose pour vous, parce que vous le méritez.

Mon voyage

Notre journal

Les phrases inductrices de la semaine:

  • Je sais que j’ai besoin de prendre soin de moi lorsque….
  • Lorsque j’ai besoin de me détendre, je…
  • Ce qui me fait me sentir bien:
  • Lorsque j’ai besoin de prendre du temps avec moi-même, je peux….

Nos cartes et/ou stickers

Je vous souhaite une douce semaine!

The alchemist Grove 06. Waterfall

This week, we enter the special place I told you about last week. Our secret and sacred inner waterfall, where we can relax and refill with peace, serenity.

This is where I retreat when the world starts to drain me. When I feel stressed, filled with negativity, when my patience is worn out, when everything and everybody just gets on my nerves. I know it’s time for me to go to my inner waterfall, to listen to the running water, to feel the soft breeze, to relax and let it all go.

With time, I discovered what brings me this inner peace I crave sometimes.

  • I can listen to music, I have playlist for each and every mood I can be in. As I am really eclectic, I can find music for each an every emotion I feel, or for each and every need I have. I let myself dive into the rhythm, let the flow ripping all the stress away, letting the frustration get out and away, and replacing it with serenity, peace and freedom.
  • I can play music too, and whistle is amazing for that, as the way we breathe can change everything, each octave is linked to a strength in blow, so the instrument really expresses our state of mind. With time, I learned enough tunes to be able to choose the ones that can help me gain my breathing, and emotional, control back. Then I can just enjoy playing my favorites and let the music do its cleansing job on my soul.
  • My daily self care routine is the simplest one: I take a shower at the end of the afternoon. I let all the negativity be taken away by the running water, I visualize the cleansing as it goes on, and once done, I wrap myself into a soft towel or bathrobe, hydrate my skin, make a good cup of tea, and drink it watching the landscape. It can take me 5 minutes or 30, depending on the day I had. But then, I feel ready to go on with my evening. I am a night owl, this is my realm. To me, it’s a bit like the day is what I have to do, what is required from me, work, errands, social interactions. Then in the evening/night, I am free to be myself and do whatever nourishes my soul. I know…
  • Another way to take care of myself is to draw, to write, to be creative. To let go of everything bothering me on paper, or on my screen. Once ‘materialized’ it doesn’t belong to me anymore, and I can go on with my journey.
  • Something else I really enjoy and that brings me joy is to learn something new. I try to open myself as often as I can to knowledge, to experiences. I can do it by reading, by watching videos, any way to learn something new, to understand the world I live in is a good way. I can also read to escape if only for a few minutes or hours to whatever stresses me. To let my mind wander in another world, another place, another time. It brings me perspective, and allow me to have another perspective. And that, my friends, with a brain like mine, is self care!
  • Whenever I can, I love to go by water. A lake, a river, the sea, any water place. I don’t necessarily go in the water, most of the time, I just watch it, listen to it. I can read, meditate, draw, play whistle, whatever I feel like. Being in presence of water just soothe my soul. Even if I am a really earthy person. But once again, to me, water just takes away all this negativity we are stuck with sometimes, and replace it with a fresh flow of clean, peaceful thoughts.
  • I can also feed my body by cooking my favorite meal. And if there is too much for me to eat, I’ll just freeze it for another self care meal later!

Even when I was a full time working single mom I set up a daily date with myself to take care of myself. I woke up a bit earlier and spend some time doing whatever brought me peace, joy. And as soon and often as I could, I tried to spend time with myself, to reflect, to be creative, to relax, to focus on myself. I never saw that as a selfish move, but rather as a way to be able to do whatever I needed to do from a place of peace, of serenity. « To give the best of myself, and not what’s left of myself », as a quote I found today would say.

And this time offers us the possibility to focus on what brings us joy, on what brings us peace. It’s a perfect time to start taking care of ourselves, so we can face the challenges we are offered since a year. We are all submitted to uncertainties, to stress, to anxiety. Let’s take a few minutes a day to step back from it and do something that fills us with what we deserve, that nourishes us, that brings us the peace we need, even for a short while.

The card

I wanted to draw something peaceful but joyful, a bit mysterious and mystic, with a cooling effect, and places I could easily visualize myself resting. The water had to be as pure as possible, the waterfall coming from the grove, the foliage would offer shadow to protect us from direct sun, the cliff had to have some mysterious patterns that would allow the mind wandering… and the soft grass would offer us a cozy bed to lay onto. I can picture myself sitting on the rocks under the waterfall and letting the water washing me from all that bothers me… I hope it gives you the same feeling.

So this week, spend some time to take care of yourself, to do something you love, something that brings you joy, peace, something that will take away the negativity or stress you may feel. Something that will make you feel freely breathing, something that will make you smile. Something to do for yourself, because you deserve it.

My journey

Our journal

This week prompts are:

  • I know I need to take care of myself when…
  • When I need to relax, I ….
  • This makes me feel good:
  • When I need to spend time with myself, I can…

Our stickers and cards

I wish you a good peaceful week.

Le Bosquet de l’Alchimiste 05. Château

Nous traversons tous des tempêtes dans nos vies. Le stress, l’anxiété, la colère font partie de ce que nous pouvons expérimenter dans notre quotidien. C’est pourquoi nous avons besoin de ce lieu spécial, en nous, où nous retirer lorsque pour un temps de paix et de calme en dehors de ce qui nous atteint.

Notre château repose sur des fondations solides, et il nous offre tout ce dont nous avons besoin pour revenir à nous-mêmes, à ce qui nous remplit de joie, de paix et nous permet de nous reposer avant de retourner à notre voyage, ressourcés. C’est ici que nous trouvons le réconfort et tout ce dont nous avons besoin pour nous recharger, pour revenir à nous-mêmes. C’est un sanctuaire, un lieu sacré que nous portons en nous, quelque part où nous pouvons aller dès que nous en ressentons le besoin, et qui nous protège le temps que nous guérissions de ce qui nous a blessés.

Je visualise le mien avec une très grande bibliothèque où je peux trouver le savoir, où je peux retrouver un esprit plus clair. C’est aussi là que mes expériences passées sont archivées, pour m’aider à comparer et à différencier ce que je vis avec ce que j’ai déjà traversé. C’est un lieu chaleureux et aceuillant, avec des coussins et des fauteuils confortables, des lumières douces et une cheminée. Sérieusement, nous avons tous besoin de ce genre de pièce dans nos palais intérieurs!!

Tout près de la bibliothèque, il y a un bureau, avec un vaste bureau, des étagères remplis de carnets divers et variés et une multitude de crayons, pinceaux, stylos, de l’encre… Et une chaise parfaite pour que je puisse passer le temps nécessaire à inscrire sur le papier mes émotions, mes visions du monde, mes rêves, où je peux écrire, dessiner… Je dois avouer que mon salon est une extension de cette pièce intérieure. Mais dans mon château, tout est à sa place, et je peux choisir un des carnets, les stylos ou pinceaux de mon choix et laisser l’encre couler en toute sérénité…. hmm… oui, j’ai définitivement l’extension de cette pièce dans ma vie matérielle.. j’ai de la chance.

Que serait mon palais intérieur sans son toit terrasse, où d’immenses coussins et des couvertures moelleuses m’attendent pour que je puisse contempler le ciel nocturne, allongée au sol, réchauffée par un braséro en hiver? J’ai aussi cette autre pièce, avec une large ouverture me permettant de profiter de la vue sur el Bosquet.

Il y a également une salle de musique, où mes flûtes tiennent compagnie à mes morceaux préférés, et une salle d’arme, parce que j’ai besoin d’un lieu où poser mon armure et ma hache, puisque je n’en ai pas besoin, ici. Je peux également m’y entrainer, si je sens que j’ai besoin d’une petite mise à jour de mes techniques de combat pour affronter ce qui m’attend dehors. et puis il y a cette pièce particulière dont je vous parlerai la semaine prochaine.

Votre château peut être tout ce que vous désirez qu’il soit. Assurez vous néanmoins que ses fondations sont solides, qu’il est aménagé avec ce qui vous apaise. Ou vous finirez avec un château de sable, qui sera détruit par les éléments en un instant. Votre palais intérieur doit être un refuge, un abri, un sanctuaire où vous sentez en sécurité et en paix.

Cette semaine, écartez vous du tourbillon de la vie pendant quelques instants, et construisez, agrandissez, et rendez votre château intérieur aussi accueillant et chaleureux que vous le désirez. Vous le méritez, nous le méritons tous d’avoir cette retraite intérieure où nous pouvons nous ressourcer avant de retourner à notre voyage, plus forts, plus sereins, et emplis de joie et de rêves.

Mon voyage

Notre journal

Les phrases inductrices de cette semaine:

  • Lorsque je recherche la paix, je peux…
  • Lorsque j’ai besoin de prendre du recul, je…
  • Mes rêves et mes désirs sont…
  • Je peux ouvrir les portes de mon château intérieur en…

Nos cartes et/ou stickers

Je vous souhaite une bonne semaine. N’oubliez pas de passer un peu de temps en vous, dans votre château intérieur, ne serait-ce que pour un court instant, pour y trouver la paix que vous méritez.

Prenez soin de vous, je vous retrouve la semaine prochaine!

Le Bosquet de l’Alchimiste 09. Livres

Rien ne vaut de passer un bon moment avec soi même, à parcourir les rayonnages de sa bibliothèque intérieure.  » Sylvain Tesson

J’ai trouvé cette citation en faisant mes stickers et je n’aurais pas pu rêver de meilleure citation pour cette semaine! Les livres sont magiques à mes yeux. Les mots ont leur propre pouvoir magique, ils peuvent matérrialiser nos plus profonds sentiments, nos secrets, tout en nous permettant d’accéder aux pensées et au monde intérieur d’autres personnes. Ils sont un moyen à la fois simple et efficace de communiquer, d’accéder au savoirs vieux de plusieurs siècles ou aux dernière découvertes. Ils créent une culture, ils nous amènent à confronter nos propres croyances à celles d’autrui, ils nous offrent des réponses, ainsi que de nouveaux questionnements. Et le travail el plus magique de tous: nous avons eu besoin d’apprendre comment déchiffrer ces symboles qui se trouvaient sur la page pour accéder à ce savoir. Dans notre propre langage d’abord, puis dans d’autres, avec leur propre culture, leur propre logique. Si ce n’es tpas de la magie, je ne sais pas ce qui peut l’être!

J’aime probablement écrire autant que j’aime lire. J’ai toujorus soif de nouveaux savoirs, de nouvelles compréhensions, de nouveaux horizons. La plupart du temps, je n’écris pas la même chose en français et en anglais. Ce sont deux langues complètement différentes dans mon esprits, comme si je leur octroyait des attributs particuliers et spécifiques. J’ai pris conscience de ça lorsque je me suis sentie suffisament à l’aise pour écrire en anglais directement. Je n’exprimais pas la même gamme d’émotions, je ne pensais même pas de la même manière qu’en français. Et j’ai embrassé ce fait, parce que ça fait partie de mon fonctionnement, et que ces deux langues me permettent d’exprimer une partie de ce que je suis, qu’elles sont complémentaires. Cette année, j’ai opté pour une approche différente, puisque chaque étape du voyage intérieur est écrite soit en français, soit en anglais, puis traduite dans l’autre langue. Je me laisse porter. Si je ressens le besoin d’écrire dans l’un ou l’autre des langues sur un thème particulier, je le fais, puis j’ajoute les nuances qui me paraissent nécessaires lorsque je traduis.

J’ai passé beaucoup de temps à essayer de me connaitre. j’ai eu l’opportunité de vivre des expériences de vies intenses qui ont remis en question tout ce que je pensais avoir, être ou croire. Je vois ça un peu comme si j’avais été dépouillée de totu et que je me retrouvais nue au milieu d’un champs de ruines. Je devais savoir ce dont j’avais besoin pour continuer ma route, pour revenir à mon cheminement de vie. Ce qui était important à mes yeux, ce qui me donnait la volonté de poursuivre mon voyage, ce sur quoi je pouvais compter, ceu dont j’avais besoin dans ma vie. Qui j’étais vraiment, lorsque tout m’était retiré. Lorsque je n’avais aucun contrôle sur ce qui se pasait dans ma vie, bien qu’elle soit encore mienne. J’avais besoin de revenir sur le chemin et d’avancer. Chacune de ces expériences furent un voyage en soi. Et j’ai commencé à coucher mes pensées et mes émotions sur le papier, pour permettre à mon esprit de les synthétiser, pour permettre aux émotions qui me submergeaient de s’apaiser un peu, pour me permettre d’avoir une vision plus claire de la situation que je vivais. Je pouvais écrire dans des cahiers, ou écrire de la poésie, ou juste m’épancher en ligne, mais peu importe, je mettais en mots ce que je vivais. J’exerçais la magie du lacher prise en posant les choses.

De temps en temps, j’aime revenir à ce que j’ai écris durant des moments-là. Et si je me reconnais dans ces textes (après tout, *je* les ai écrits!), je ressens également une distance vis à vis de celle que j’étais alors. Mes sentiements ont évolués, ma vie également. Si je suis la même au coeur, je suis à la fois plus complexe que je ne l’étais, parce que j’ai appris, j’ai expérimenté, j’ai ressentis d’autres choses depuis, et à la fois plus simple, puisqu eje me suis débarrassée de perceptions ou d’idées qui ne me sont désormais plus d’aucune utillité. je sais qui je suis parce que je sais ce qu’il m’en a coûté pour en arriver là.

Et je sais que si j’en ai besoin, je peux toujours rechercher un livre qui, s’il ne me donnera pas les réponses dont je pense avoir besoin, me donnera au moins les clés pour accéder à une nouvelle compréhension. je n’attends pas que quelqu’un apparaisse avec le savoir dont j’ai besoin dans ma vie. Je vais à sa découverte, je le recherche, je le poursuis. Et la plupart du temps, je l’atteins. je me laisse portée par mon intuition, j laisse mon esprit errer, et lorsque je sens que j’ai besoin de me plonger dans quelque choses, je recherche quelqu’un qui a maitrisé le concept, ou est du moins allé plus loin. J’aime explorer la pensé d’autrui, la manière dont le monde qui nous entoure est perçu à travers leur propre vision, leur propre explication, et le fait qu’ils le partage avec ceux qui désire y accéder. Je ne le fais pas scolairement, ni dans un but d’étude. Je prends juste ce qui fait sens pour moi, ce qui nourrit ma propre réflexion, ce qui me permet d’avancer sur mon propre chemin.

Cette semaine, j’ai décidé d’imprimer mes deux voyages jumeaux, (The Alchemist Grove et Le Bosquet de l’Alchimiste) et de les consigner dans leur propre livres. Dans quelques années, je pourrai les relire et me souvenir, certainement avec de la tendresse, de la compassion et un peu d’amusement, d’où je me situais sur mon cheminement cette année. Je tiens également un journal, dans lequel je n’écris pas tous les jours, mais où je consigne ce qui me parait important, afin de prendre du recul et de me souvenir.

Alors cette semaine, choisissez un carnet, un livre, ouvrez un nouveau document sur votre ordinateur, et occupez-vous de votre page de garde. Vous pouvez attendre pour écrire le titre, il vous viendra quand le moment sera venu, vous pouvez ajouter des décorations, des gribouillages, ou la laisser la plus simple possible. Faites ce qui vous correspond le mieux. Choisissez la couleur ou les couleurs dans laquelle ou lesquelles vous désirez écrire. Personnellement, j’écris essentiellement en noir, au stylo encre, mais je peux utiliser du bleu sarcelle et/ou du bordeaux pour contraster, lorsque j’en ai envie. Il n’y pas de règles si ce n’est les vôtres. Amusez-vous, prenez plaisir à le faire. Parce que vous méritez d’avoir votre histoire écrite, et que le futur vous sera vraiment fier/fière et heureux/heureuse de l’évolution que vous avez vécu. Faites-vous ce cadeau!

La carte

C’est sans aucun doute ma préférée jusqu’ici! Évidemment, j’ai du faire une pile de livres, rien d’original puisqu’on en trouve partout chez moi! Je voulais qu’ils aient l’air anciens et précieux, mais je ne voulais pas restreindre l’idée de connaissance, donc j’ai décidé d’inventé un alphabet et une écriture pour les titres et le nom des auteurs. N’essayez pas de les déchiffrer ou de les ‘traduire’, les motifs sont venus comme ça, ils ne se réfèrent à rien de particulier. j’ai aussi ajouté quelques décorations, toujours dans l’idée de les rendre précieux, presque sacrés. et j’ai essayé de donner à leur couverture une texture de cuir. Parce que ce genre de livre ne peut être couvert que de cuir. je voulais que leurs pages aient l’air de parchemin, ou du moins de papier épais et ancien. Qu’ils aient l’air d’avoir été beaucoup lus. Et bien sûr, j’ai dû ajouter quelques étincelles de magie, pour exprimer ce que les livres signifient à mes yeux. Je suis vraiment contente du résultat, quie st à la fois doux et puissant. J’espère que vous l’aimez également!

Mon voyage

J’ai maintenant une vision plus claire de ce que je veux faire avec cette page (après 8 semaines, il était grand temps!). La partie de gauche est plutôt un récit inspiré de la carte et du sujet de la semaine, alors que la partie de droite est plus une méditation, ou un guide pour vous aider à plonger dans la semaine.

Notre journal

Cette page peut vous servir de base pour votre journal, votre propre cheminement. Vous pouvez l’imprimer ou copier uniquement les phrases inductrices qui vous parlent, sur lesquelles vous voulez vous pencher. Rappelez vous: il n’y a pas de règles, vous faites comme vous le désirez!

Nos cartes et stickers

A imprimer, sur du papier autocollant ou du bristol, à collectionner ou à coller où bon nous semble… Je dois vraiment vous montrer ce que j’en fais… j’essaierai de faire un article dessus cette semaine!

Je vous souhaite une magnifique semaine. Si vous en avez envie, j’aimerais beaucoup voir vos cahiers, carnets, journaux et/ ou vos pages de garde. Vous pouvez m’envoyer une photo à l’adresse de contact. Surtout amusez-vous, prenez du plaisir, gardez votre esprit ouvert et ayez de la compassion pour vous-même. Vous le méritez. A la semaine prochaine!

The Alchemist Grove 05. Castle

We all go through storms in our life. Stress, anxiety, anger are part of what we can experience in our days. That’s why we need this special place within to retreat to when needed of a peaceful, calm time out of what gets to us.

Our castle lays on strong foundations, and it offers all we need to get back to ourselves, to what fills us with joy, peace and allow us to rest before going back to our journey, rejuvenated. This is where we find comfort and anything we need to refill, to be back to ourselves. It’s a sanctuary, a sacred place we hold within, somewhere where we can go whenever we need to, and that protects us the time we need to heal.

I envision mine with a huge library where I can find the knowledge I need to allow me to step back from a situation, to have a clearer mind. This is also where my past experiences are archived, to help me compare and contrast what I’m living with what I’ve already been through. It’s a warm cozy place with cushions and comfortable armchairs, soft lights and a fireplace. Come on, we all need this kind of place in our inner castle!

Next to it, there is an office, with a huge desk, shelves with notebooks of all kind, all sorts of pens too. And a good chair where I can put on paper my feelings, my views, my dreams, where I can write, draw… I have to confess that my actual living room is an extension on this inner room. But in my castle, everything is at its place, and I can serenely pick one of the notebooks, pens or supplies of my choice and let the ink flow. Hmm… yes, i have that extension in my material life…. I am lucky.

What would be my inner castle without this terrasse roof, where huge cushions and blankets are on the floor, waiting for me to lay to watch the night sky, warmed up by a brasero in winter? I also have this other room, with a wide opening to be able to meditate and enjoy the view on the grove.

There is a music room, where my whistles are in good company with all the music I love, and an armory, because I need to put my armor and my axe somewhere, as I don’t need them here. I can also train if I feel my skills need to be update. There is also this special place that I’ll share with you next week.

Your castle can be whatever you want it to be. Just make sure your foundations are strong, that it’s filled with what makes you at peace. Otherwise, you’ll end up with a sand castle, that will be destroyed by the elements in a second. Your inner castle needs to be a shelter, a safe place, a sanctuary where you feel safe and at peace.

So this week, step aside the storm of your life for a few moments, and build, extend and make your inner castle as welcoming and warm as you need it to be. You deserve it, we all deserve to have this retreat within where we are rejuvenating before going back on our journey, stronger, more serene and filled with joy and dreams.

My journey

Our journal

This week prompts are:

  • When I need to reach peace, I can…
  • When I need to step back, I….
  • Here are my dreams and desires:
  • I can open the doors to my inner castle in…

Our cards and stickers

I wish you all a good week, don’t forget to spend time within, in your inner castle, even for a moment, to reach this inner peace you deserve.

Take good care of yourself and I’ll see you next Sunday!

Le Bosquet de l’Alchimiste 04: Armure

Cette semaine nous prenons le temps de penser à notre armure de forces et de faiblesses. Parce qu’elles forment un tout. Le temps est venu pour nous de vérifier chaque élément de ce qui nous protège, ou que nous pouvons utiliser comme armes.

La plupart du temps, il nous est très facile de penser à nos faiblesses. Mais elles ne sont qu’une partie de ce que nous sommes, la partie qui nous ralentit sur noter chemin, la partie qui nous sert d’excuse aussi. En fait, nos faiblesses peuvent se transformer en véritables forces si nous les laissons s’exprimer. Par exemple, elles nous permettent de les reconnaitre chez autrui, et nous permettent de faire preuve de plus d’empathie à son égard.

Alors que nous retirons notre armure dans le Bosquet, prenons le temps d’observer nos forces également. Elles sont ce qui nous font aller un peu plus loin, peut importe ce qui se dresse devant nous, ce sur quoi nous pouvons compter pour nous aider à faire face, à évoluer, à nous épanouir. Il est inutile de faire preuve d’humilité ici et de nous cacher derrière elle. Parce que nos forces peuvent aussi devenir nos plus grandes faiblesses si nous ne les utilisons pas de manière adéquate.

Afin de nous protéger, afin qu’elle soit plus confortable, notre armure doit être équilibrée, et pour y parvenir, nous devons faire le point sur nos faiblesses et nos forces, nous assurer qu’elles correspondent à ce qu’on peut attendre d’elles. Nous devons les accepter comme les parties du tout que nous sommes. Si nous avons besoin de faire des modifications, c’est le bon moment. en les observons honnêtement, sans jugement, en les acceptant, et en les accueillant.

La carte:

Lorsque j’ai pensé aux forces et aux faiblesses, j’ai tout de suite visualisé cette image que j’ai déjà utilisée dans le jeu de l’été dernier, et pendant Inktober. Elle me parle vraiment, il faut croire! C’est la première fois que j’essayais de peindre digitalement de manière un peu plus réaliste, et j’avoue qu’elle est certainement celle qui m’a pris le plus de temps à dessiner jusqu’ici. J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à trouver comment avoir le rendu que j’avais en tête, à chercher les brosses et les astuces pour y parvenir. Je l’ai d’abord peinte en noir et blanc, mais j’ai ensuite décidé qu’elle méritait quelque chose en plus, pour exprimer la détermination. J’ai choisi une couleur cuivrée et je suis vraiment heureuse du résultat. J’ai vraiment beaucoup appris et progressé en dessinant cette carte, et je me suis débarrassée de pas mal de barrières qui me semblaient insurmontables. J’ai pris énormément de plaisir, et je suis fière du résultat, c’est une de mes préférées jusqu’ici. J’espère qu’elle vous inspirera.

Mon voyage

Notre journal

Les phrases inductrices de cette semaine:

  • Mes faiblesses sont:
  • Elles peuvent devenir des forces si…
  • Mes forces sont:
  • Elles peuvent me rendre vulnérable lorsque…

Nos cartes/stickers

Je vous souhaite une bonne semaine en compagnie de vos forces et faiblesses. embrassez-les comme les complices de votre voyage, comme des membres de votre famille intérieure.

Prenez soin de vous!

The Alchemist Grove 04. Armor

This week, we reflect on our armor of weaknesses and strengths. Because they are a whole. The time has come for for to check each part of what protects us, of what we can use as weapons too.

It’s easier for most of people to think about their weaknesses. But they are only part of who we are, the part that slow us down on our path, the part that we use as an excuse too, most of the time. Thing is, our weaknesses can change into true strengths if we know how to use them. For once, they allow us to recognize them in someone else, and to feel more empathetic for him or her.

As we remove our armor in the Grove, let’s have a look at our strengths too. What makes us go further, no matter what, on what can we count to help us face what we need to face, to evolve, to grow? No need to play the humble card and to hide behind it. For our strengths can also be weaknesses if we don’t use them adequately.

In order to protect us, in order to be fitting, our armor needs to be balanced, and in order to achieve this balance, we have to check our weaknesses and strengths, to make sure they match what we can expect of them. We need to accept each of them as a part of the whole we are. If we need to adjust here and there, now seems to be the perfect time to do so. By looking at them genuinely, without judgement, by accepting them, and by welcoming them.

The card:

When I thought about strengths and weaknesses, I immediately had this image I used in my summer deck and in Inktober. First time I tried to digitally paint something like that, that way. I had a lot of fun trying to find ways and brushes to give the effect I wanted. I first painted it in black and white but then decided it deserved something extra, to reflect determination. I think it’s the one that took me the longest, but I learned so much during the process, and I also got rid of my fears and boundaries. I enjoyed each step of it, and I am proud of what I could do too! I hope it will inspire you.

My journey

Our journal

Here are the prompts for this week:

  • My weaknesses are:
  • They can be strengths when….
  • My strength are:
  • they can become weaknesses when…

Our cards and stickers

I wish you all a good week, enjoy the time you spend with each of your strengths and weaknesses, as they are making you who you are, they are part of your whole, and should be honored as such.

I see you next sunday! Take good care of yourselves!

Le Bosquet de l’Alchimiste 03. Anneaux de Croissance

Alors que nos racines plongent dans les profondeurs du sol du Bosquet, nous pouvons nous concentrer sur notre coeur, notre noyau. Nous pouvons retirer nos atours et examiner en profondeur nos anneaux de croissance. Chaque anneau raconte une histoire sur une leçon apprise, les valeurs qui sont importantes à nos yeux, les principes selon lesquels nous menons notre vie. Chacun d’entre eux témoignent de notre évolution en tant qu’être humain, et constitue la base d’une nouvelle croissance, une nouvelle évolution de notre être.

J’ai déjà beaucoup parlé de mes valeurs, puisqu’elles sont ce qui m’a permis de continuer mon chemin lorsque je pensais ne plus pouvoir le faire, parce que c’était trop difficile, trop douloureux, trop effrayant parfois. Lorsque ces épreuves ont fait leur apparence dans ma vie, j’ai découvert que je pouvais me réfugier en moi et m’en remettre à ce qui fait que je suis moi: mes valeurs et mes principes. Je laissais l’égo et les émotions de côté pour un moment, et je laissais mes valeurs et mes principes me guider pendant ces temps difficiles. Lorsque je dois faire un choix, je m’en remets également à eux pour m’aider à faire celui qui m’aidera à évoluer le plus sainement possible.

Ils sont la colonne vertébrale de mon évolution, ils sont ce qui me permets de me tenir droite et ce qui m’autorise à grandir, à apprendre, à évoluer pour être celle que je suis supposée être. Si je peux mettre en question ma vision des choses, je n’ai jamais eu à renoncer à l’une de mes valeurs fondamentales, puisqu’elles sont l’essence de mon parcours. Elles font de moi celle que je suis, elle sont ce pourquoi je suis l’être humain unique que je suis, tout comme les vôtres font de vous les êtres uniques que vous êtes.

Mes valeurs et mes principes sont issus des leçons que la vie m’a enseignées. Etant celle que je suis, elles ont été intenses et ont changé mon existence. Mais elles correspondaient également à ma vision de la vie, à ma manière d’être. Elles interagissent parfaitement, et m’autorisent à connaitre une évolution plutôt harmonieuse.

J’ai tout de suite visualisé des anneaux de croissance lorsque le moment est venu de dessiner ma carte. Nous commençons tous avec des valeurs culturelles et familiales. Nous pouvons ensuite faire le choix de les perpétuer, ou d’acquérir les nôtres propres. Nous pouvons soit grandir à partir de nos valeurs et principes originaux, ou nous construire en réaction à ce qu’ils représentent à nos yeux. Peu importe ce que nous décidons de faire, nous évoluons. Chaque leçon que nous recevons de la vie ajoute une couche à ces valeurs fondamentales, et nous les intégrons en en extrayant ce dont nous avons besoin pour le faire d’une manière saine. Les anneaux de croissance symbolisaient cette idée et j’ai essayé de l’exprimer dans ma carte.

Cette semaine, passez un peu de temps à explorer vos valeurs fondamentales, vos principes, et les dernières leçons de vie que vous avez reçues, afin de vous assurer qu’ils peuvent former la fondation solide à partir de laquelle vous pourrez vous élever.

Mon voyage

Voici mon voyage personnel pour cette semaine, avec un guide pour vous permettre de vous concentrer sur la carte si cela vous tente. Si vous en ressentez l’envie, n’hésitez pas à partager votre voyage avec moi à travers les commentaires ou le formulaire de contact!

Notre journal

Cette semaine, nous nous concentrerons sur nos valeurs fondamentales, sur nos principes et sur la dernière leçon que la vie nous a transmise, ainsi que sur ce que nous devons faire pour nous assurer d’évoluer sainement.

Nos citations

C’est tout pour aujourd’hui!

Je vous souhaite une bonne semaine, et je vous retrouve lundi prochain pour une nouvelle étape.

The Alchemist Grove 03. Growth rings

As our roots dive deeply in the Grove soil, we can focus on our core. We can remove our attire and have an in depth look at our growth rings. Each ring tells a story about a lesson learned, values we hold dear, principles we live by. Each of them testifies of our growth as a human being, and is the foundation of a new growth, a new rising of our being.

I’ve talked a lot about my values already, as they are what kept me going on when I thought I couldn’t anymore, because it was too hard, too painful, to scary at times too. When those challenges appeared, I discovered myself going within and relying to what made me who I was: my values and principles. I let the ego or emotions aside for a while, and allowed my values and principles guide me through hard times. When I have to make a choice, I also rely on them to help make the one that will help me grow in an healthy way.

They are the backbone of my growth, they are what keeps me standing and what allows me to grow, to learn, and to evolve to be the one I am supposed to be. If I can update my views, I never had to deny one of my core values, as they are what I am living by. They makes me who I am, they are what makes me the unique human being I am, just like your makes you the unique being you are.

My values and principles come from lessons Life taught me. Being who I am, they were intense and life changing. But they also fit my way of looking at life, of living it. They perfectly interact with each other, allowing me to have a rather harmonious evolution.

When I thought about my values and principles, I visualised growth rings. We all start with cultural or family values. We can then choose to go on with them, or to get our own. We can either grow from our first vaues or build ourselves against them. Whatever we choose to do, we grow. Each lesson we are taught in life add a layer to our core values, and we integrate them as we extract from them what we need to have an healthy growth. So growth rings made sense, and I tried to express that in my card.

This week, spend some time exploring your core values, your principles, and the most recent life lessons you received, in order to make sure that they are the strong, healthy foundations you can rise from.

My journey

Here is my personal journey, with some guide too to focus ont he card if you feel like it. Feel free to share your journey in the comments or through the contact form !

Our journal

This week, we will focus on what are our core values, principles, what are the most recent lessons life taught us, and what we need to do in order to make sure we grow an healthy way.

Our stickers

To print, cut and glue everywhere we want to!! Or to use as daily focus cards. If you use them another way, tell me, I may make a post about what I do with my quotes cards 🙂

That’s it for today. On wednesday, I think, I will share with you something special: the cards of last summer inner journey, that I translated in english. i use them as focus cards, as well as prompts for my journaling, or for meditation. I hope you will love them. If you are interested in getting the ‘real deck’ tell me, I will give you a link to have your own!

Le Bosquet de l’Alchimiste 02. Racines

Afin de profiter pleinement de notre voyage dans le bosquet, nous avons besoin de racines saines. Nous pouvons les laisser puiser dans l’énergie collective du sol et nous tenir bien droits, mais aussi partager ce qui fait de nous ce que nous sommes aujourd’hui. Nos racines sont la base de laquelle nous pouvons nous épanouir, la base vers laquelle nous pouvons toujours revenir pour nous ancrer dans la réalité de notre vie.

Nos racines sont ce qui nous nourrit physiquement, ce que nous aimons faire, ce qui maintient notre corps en bonne santé, mais aussi ce que nosu faisons pour prendre soin de notre corps, nos bonnes habitudes, ce qui nous permet de continuer en pleine forme jour après jour. Ce sont nos racines physiques.

Nos racines peuvent aussi être ce qui nous nourrit mentalement. Ce sont les ressources que nous pouvons consulter pour apprendre, partager, évoluer dans notre compréhension du monde qui nous entoure. Ce sont les livres, les personnes, les études que nous consultons lorsque nous avons besoin de prendre du recul et tenter de comprendre. Ce sont les expériences que nous vivons comme des leçons de vie. ce sont nos racines mentales.

Nos racines peuvent être ce qui nous nourrit spirituellement. Ce qui nous inspire, ce qui nous réconforte, ce qui nous motive. Ce sont nos passions, nos émotions, nos rêves, notre philosophie de vie, tout ce qui nous fait aller plus loin, plus haut, plus profond. ce sont nos racines spirituelles.

Nos racines physiques, mentales et spirituelles sont les principales, elles nous ont apporté ce dont nous avions besoin pour devenir ceux que nous sommes aujourd’hui. Nous avons également des racines secondaires, qui font de nous les êtres uniques que nous sommes.

Il ne dépend que de nous de faire en sorte que nous racines restent en bonne santé, et qu’elles plongent dans un sol sain. Nous ne sommes pas des arbres, si un substrat de nous apporte pas ce dont nous avons besoin, nous pouvons bouger nos racines vers un sol qui nous convient mieux.

Lorsque j’ai envisagé mes racines, j’ai visualisé cet arbre et ce sol mystiques, magiques. Pour moi, il y a quelque chose da magique dans le fait d’être capable de prendre du recul, d’aller au plus profond et de puiser dans totu ce que j’ai vécu pour m’ancrer ici et maintenant. Il y a quelque chose de mystique aussi dans le fait que nosu avons la capacité de trouver les réponses à nos questions en puisant dans la mémoire et la connaissance collectives. Si nos racines sont saines, nous pouvons y plonger profondément et laisser le collectif nous aider à nous tenir droits et forts.

Cette semaine, nous prenons soin de nos racines et nous nous assurons que nous sommes ancrés dans un sol sain.

Mon voyage

Notre journal

Nos citations

Je vous souhaite un bon voyage. Laissez vos racines plonger en profondeur et profitez de la sensation d’être ancrés. Je sais que ce sera ce que je ferai.

A lundi prochain!

%d blogueurs aiment cette page :