Lettre à Emma

Voici le texte que j’ai lu le jour de la cérémonie pour Emma. Je l’ai tapé aujourd’hui pour ma maman qui me l’a demandé. Et puis je me suis dit que puisqu’il venait du coeur, il avait sa place aussi ici. Ce texte reflète ma relation à ma fille. Il est une déclaration d’amour. Il est aussi le reflet de ce que je lui ai dit la nuit où elle a failli nous quitter, avant de revenir à elle et de refuser tout net de partir, même qi je lui avait dit qu’elle pouvait. Bref. C’est mon coeur que je dépose ici.

 

Emma,

Je t’ai donné la vie mais toi, tu m’as rendue à la vie. Nous avons traversé bien des épreuves mais il me suffisait de te regarder pour avoir la force de tout surmonter.

Lorsque j’ai été confronté à mon propre crabe, je l’ai pris comme un passage, quelque chose que je devais vivre, qui me transformerait, qui me ramènerait à l’essentiel, à l’essence même de celle que je devais être. J’ai gagné mon combat. Ce que j’ignorais, c’est qu’il m’aiderait à t’apaiser lors du tien. Une fois mes forces récupérées, j’étais prête à t’accueillir, à t’accompagner, à être auprès de toi chaque jour.

Tu as été mon soleil, ma source de vie et d’amour ces onze dernières années. Avec toi, et grâce à toi, j’ai appris ce qu’aimer inconditionnellement signifie. On se disait ‘je t’aime’ tout le temps. Ce n’était pas que des mots. C’était bien plus que ça. C’était l’expression de ce qu’on était.

Nous avons grandi ensemble. Tu m’as appris à ne pas m’enfermer dans mon armure, à mener mes combats en gardant mon cœur ouvert. Pour toi. Bien loin de m’affaiblir, ça m’a rendue plus forte encore. Je te promets de continuer comme ça, ma puce. Parce que c’est nous, et que ce serait te trahir d’agir différemment.

Nous nous disions tout. Sans filtre. Nous nous comprenions. Sans parler. Et je mettais un point d’honneur à ne pas te faire de promesses que je ne pouvait pas tenir. Je t’ai promis que ça irait. Ça ira donc. Tes câlins, tes bisous, tes ‘je t’aime’ me manquent déjà, mais il me suffit de fermer les yeux pour te savoir avec moi.

Tu voulais être chanteuse. Tu voulais écrire des chansons qui toucheraient les gens, qui les aideraient à être bien. Tu avais peur de ne pas réaliser ton rêve. Ma chouquette, tu ne le savais pas, mais tu l’avais déjà réalisé : ta vie était ta chanson. Tu as touché les gens, tu leur as donné de la force, l’envie d’aller plus loin. Tu as su passer de si beaux messages, de ceux que l’on trouve dans tes chansons préférées. Et tu l’as fait parfois sans dire un mot. Tu avais ce pouvoir là.

Tu as vécu en onze ans bien plus que certains vivent dans toute une vie. Tu as vraiment vécu. Pleinement, intensément. Tu étais l’expression même de la vie : vive, créatrice, aimante. Un souffle qui réchauffait les cœurs les plus durs, les plus froids, les plus meurtris.

Tu rayonnais, tu étais mon soleil. Aujourd’hui, tu as rejoint les étoiles. Je vais devoir supporter les nuages. Mais je nous serai fidèle en suivant ce que disait Sénèque « vivre ce n’est pas attendre que l’orage passe, c’est apprendre à danser sous la pluie ». Alors ne t’inquiète pas, je vais danser, quelque soit le temps.

Ma guerrière, tu m’avais dit « hors de question de laisser la tumeur gagner ». Tu as réussi. Tu l’as écrabouillée la sale bête. De la manière la plus radiale. Tu ne faisais jamais les choses à moitié. Tu as lutté, obstinément, jusqu’au bout de tes forces. Tu t’es endormie. En ne te réveillant pas, tu lui as porté l’estocade : elle ne peut plus t’atteindre.

Tu étais ma personne préférée. Tu me disais que j’étais la seule à te comprendre. « tu sais maman, tu me comprends vraiment ». Mais tu savais aussi que tu étais la seule à me comprendre vraiment. C’était un beau cadeau. J’ai eu beaucoup de chance de te connaitre aussi bien.

Brille mon soleil, cours d’étoile en étoile, plante des cactus sur pluton.  Tu es libre.

 

Je t’aime .

Advertisements

5 réflexions sur “Lettre à Emma

  1. Votre texte est si émouvant et si touchant. Je vous trouve vraiment très forte et courageuse.
    Votre petite Emma doit être très fière de vous.
    Merci pour toute l’émotion, la force, la sérénité que vous arrivez à faire passer sur votre blog.
    Merci pour votre partage.

    J'aime

  2. J’ai la gorge serrée en lisant ce texte et je suis pleine d’admiration pour vous et votre adorable petite fille . C’était un ange et même si son passage sur terre a été bref, elle a rempli de lumière le coeur de tous ceux qui l’ont côtoyée , le vôtre en particulier .
    Elle vous a montré le chemin : celui du courage et de la sérénité et vous le suivez avec beaucoup d’abnégation .
    Merci de ce partage !

    J'aime

  3. Très très beau texte
    Votre force et sa force sont des belles leçons de vie.
    Continuez à nous donner envie de voir la vie ainsi
    Merci

    J'aime

  4. Vous avez écrit un texte magnifique. Que de courage ! Votre Emma devait être une personne exceptionnelle pour vous donner une telle force. Merci pour votre partage vous nous transmettez aussi de votre force !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :