mon voyage intérieur février (02)

Rien ne m’inspire plus de respect que les ruines. Surtout lorsqu’elles sont envahies de végétations, lorsque la nature reprend ses droits. C’est un sentiment étrange. Le respect pour ceux qui ont construit ces bâtiments avec ferveur et savoir, et le respect pour la nature, qui trouve la force de reprendre l’espace qui lui appartenait. Le mariage des deux, qui rend ces lieux encore plus beaux, plus inspirants. Ils m’inspirent vraiment un immense respect. De celui qui me laisse sans voix.

c’est peut être ma formation de médiéviste, mais une simple balade dans un vieux village, des rues pavées, des bâtisses qui ont traversé le temps, me transporte, me donne à la fois un sentiment d’appartenance à une histoire à une civilisation, et un sentiment d’immense respect pour ceux qui ont su assembler ces pierres toujours debout aujourd’hui…

Publicités

Une réflexion sur “mon voyage intérieur février (02)

  1. J’aime aussi énormément les ruines, et tout comme toi particulièrement celles envahies par la végétation. Même quand il ne reste que très peu comme celles toutes petites et bien cachées qu’on découvre au hasard d’une balade.
    Merci d’avoir mis des mots sur ce que je ressens et que je n’avais jamais nommé.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :