Symbole n°4: la plume

Cette semaine, je voulais un symbole de croissance. La spirale pourrait en être un, si on la parcourt de son centre à sa périphérie… Mais pour moi, le symbole de la croissance et de l’élévation, c’est la plume.

J’aime particulièrement la symbolique amérindienne de la plume: le sommet représente l’âge adulte, les barbes les jours de nos vies et les choix que nous faisons, la base des barbes représente l’enfance et les débuts de la vie. Le rachis lui-même est la force intérieure et le chemin de vie. La plume est divisée en deux parties: bon et mauvais, masculin et féminin etc… et ses deux faces peuvent être lues.

Qu’elle soit utilisée pour évaluer la valeur d’une vie, comme chez les Égyptiens, ou comme lien entre le monde physique et le monde spirituel, comme dans les traditions chamaniques amérindiennes ou celtes, la plume revêt une symbolique de croissance pour moi. Et si on ajoute le fait qu’elle ait été utilisée pendant des centaines d’années pour transmettre, partager ou perpétuer un savoir, entre les mains des moines copistes ou des érudits, sa symbolique ne fait plus aucun doute, du moins à mes yeux.

Pour moi, la plume évoque la légèreté, donc l’élévation spirituelle. Lorsque je médite, il m’arrive régulièrement, de commencer par visualiser une plume portée par le vent, ce qui m’apporte douceur et calme, légèreté. En visualisant cette plume, je me purifie de mes pensées polluantes et je me permets de rentrer plus facilement dans mon état méditatif.

C’est son lien avec l’air, avec l’inspiration, avec le souffle, qui lui donne toute sa symbolique à mes yeux. L’inspiration de grandir, le souffle qui me pousse à aller un peu plus loin, la légèreté de l’esprit qui se laisse porter.

Et puis j’avoue que l’utilisation de mon stylo plume, dérivé de son ancêtre plume d’oie, m’a définitivement permis de grandir. C’est en écrivant mon cheminement à l’encre noire, en posant mot après mot, en prenant note après note, que j’ai grandi. En posant des mots sur le papier, je me suis allégée d’un fardeau, j’ai pu prendre du recul sur ce qui se passait dans ma vie. J’ai pu m’élever au dessus de la tourmente. J’ai pu aussi mettre en forme ce que je ressentais, parfois confusément. Structurer mes pensées, en faire une base de laquelle m’élancer vers de nouvelles découvertes. Poser mes limites, prendre conscience de mon évolution, des changements dans ma vision des choses, des permanences aussi. Et puis, lorsque je cherchais des réponses, je notais mes recherches dans des cahiers, posant noir sur blanc mes découvertes, les confirmations ou les infirmations de ce que je pensais. L’écriture comme outil de croissance.

C’est pour cette double dynamique, inspiration et ancrage (encrage?), que pour moi la plume est un symbole de croissance, d’élévation.

Et vous, qu’est-ce qui symbolise à vos yeux la croissance?

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :