Lorsqu’on se laisse porter par un tsunami…

…on se retrouve avec un stand de limonade tout beau tout neuf.

J’ai donc créé une page facebook, et mis à jour mon compte instagram (cesame.limonade). De quoi laisser mes mots prendre leur envol. C’est étrange d’ailleurs, comme sensation.

J’ai vraiment l’impression d’avoir ouvert la boite de Pandore. Ces mots je les avais écrit pour moi, pour avancer, pour m’aider à y voir plus clair, ou aussi pour laisser sortir ce qui me frustrait, m’agaçait. Ils m’appartenaient, et je les gardaient bien au chaud, en moi, ou sur ces carnets que je garde toujours à portée de main. Mon tsunami intérieur a dû ouvrir une brèche, puisque j’ai passé les derniers jours à leur construire un stand et à les laisser s’écouler sur le papier ou mon écran.

Et si la simple idée de les rendre publics me mettait mal à l’aise jusque là, ce n’est plus le cas désormais. Le temps est venu je pense. Je ne sais pas ce que mes mots pourront apporter, je ne me pose même pas la question à vrai dire. J’ai compris qu’ils ne m’appartenaient plus, que je devais les libérer. Et m’en libérer aussi, sans doute.

Voila, je me laisse donc porter par mon tsunami intérieur, curieuse de voir où il va me porter.

limonade 07

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :