Symbole n°35: Pempamsie

Pempamsie est un symbole Adrinka. Sous la forme de maillons de chaine, il représente la force tirée de l’union, ainsi que l’importance d’être préparé. De ce fait, il signifie préparation, immuabilité, courage, force, valeur, intrépidité et union. On pourrait le synthétiser en « l’union fait la force », mais pas uniquement….

Cette semaine, je suis prête. Et je prends conscience que c’est en grande partie du à l’union des forces et idées d’une multitude de personnes, lieux, événements. Ce qui fait ma force, c’est l’intégration de toutes ces énergies pour les faire miennes. Je ne suis pas seule, je suis unie à travers l’espace et le temps à de nombreuses personnes. Et c’est l’ensemble de ces dynamiques qui me donne la force de poursuivre mon chemin.

Un exemple simple et concret : j’ai une playlist pour mon trajet vers mon lieu de travail. J’en ai une autre pour la salle de sport. Encore une autre pour la méditation, ou pour écrire, ou pour dessiner, ou pour travailler, ou que sais-je encore… Chaque morceau de musique résonne en moi et me donne l’énergie et le rythme dont j’ai envie ou besoin à un moment précis. Je fais correspondre un état d’âme ou un état physique à une mélodie, à un rythme, et la musique me permet d’avancer, de faire ce que j’ai à faire, de me relaxer, de m’inspirer. Et de ce fait, je me connecte à son compositeur, à son interprète. Les émotions en jeu ne sont pas forcément les mêmes en chacun de nous, mais nous sommes liés par les vibrations que la musique donne à notre vie à ce moment-là, à cet endroit-là. Dès lors, peut importe que le morceau ait été composé il y a 300 ans ou le mois dernier, à Paris, New York, Ouagadougou, New Delhi ou Kiev. Elle me fait vibrer, elle correspond à une émotion particulière pour moi, elle me fait voyager, évoluer. Elle m’harmonise intérieurement et extérieurement. Et quand bien même je suis seule dans ma voiture, devant ma feuille ou le lac, je suis accompagnée et soutenue par la musique et ceux qui y ont participé.

Si j’ai accès à toute cette motivation, j’ai aussi accès à tous ces freins que sont les bruits désagréables, l’agressivité des mots ou des actes, les refus et les échecs. Et c’est là que rentre en jeu la prise de recul, la relativisation et le discernement. Je n’ai pas à me laisser polluer par tout ça. J’ai le droit et la possibilité de les ignorer, de les oublier même, ou du moins de les remiser dans un lieu scellé au fin fond de ma mémoire. Il m’arrive de les faire sortir aussi, lorsque j’ai besoin de cette motivation particulière pour me lancer dans une bataille compliquée. La colère peut être un moteur plutôt explosif mais aussi terriblement efficace. Encore une fois, tout dépend de l’intention qu’on place derrière son utilisation.

En définitive, que ce soit la musique, la littérature, l’art, ou encore les conversations que l’on peut avoir avec des amis, nous ne sommes jamais réellement seuls. Et leur énergie, leur force se mêle à la nôtre pour nous donner ce petit plus dont nous avons besoin. De même, nos mots, nos gestes, ce que nous partageons avec le monde influe sur ceux qui le reçoivent. Nous sommes tous liés les uns aux autres, c’est un fait. A nous d’en prendre conscience et d’en extraire ce dont nous avons besoin.

Je suis donc prête, ou plutôt nous sommes prêts. Parce qu’il ne s’agit pas de moi uniquement. Je ne suis qu’un maillon d’un chaine qui traverse le temps et l’espace.

A moi, à nous d’en tirer la force, la constance, l’intrépidité qui nous feront avancer sur notre chemin de vie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :