Mon carnet de voyage intérieur. Commencement.

Hier soir, en faisant de l’archéologie bidouillesque, j’ai retoruvé blocs de papiers! Un de papier à dessin avec 50 feuilles colorées, et un de papier cartonné avec 25 feuilles. J’avais du les acheter en pensant les utiliser un jour et je les ai complètement oubliées…

Du coup me voila en pleine nuit à couper les feuilles de papier à la bonne taille (elles font 24×34 cm, ce qui est parfait pour moi! Je peux faire 2 feuilles pour mon carnet avec chaque feuille… J’ai choisi de ne prendre qu’une feuille de chaque couleur, l’autre me servant à faire des cartes ou je ne sais quoi pour le moment… quant au bloc de carton, je l’ai mis de côté… je lui ferai un sort tôt ou tard hahaha.

Bref. J’ai profité des pause de travail, pour reposer mes yeux de l’écran, pour commencer à réfléchir à ma page… J’avoue, c’était un peu le bazar et ça se voit hahaha. Mais bon, ça me va quand même… on va dire que ça représente bien l’excitation des commencements hahaha.

J’ai finalement opté pour une page recto verso, à laquelle je pourrait ajouter une autre page si le besoin s’en fait ressentir. Mais comme ça, mon système est plus flexible, je peux décider de classer mes pages par ordre chronologique ou alphabétique, en fonction de mes envies…

Ce matin, j’ai commencé par imprimer la carte en 5x5cm. Je l’ai collée sur un bout de papier neutre, pour la mettre en valeur. Et puis je me suis dit que j’ajouterais bien un morceau de carte routière, parce que c’est sympa pour voyager…. et puis c’est le printemps, donc fleur…. en papier d’emballage kraft, parce que ça coupe un peu le côté chargé des motifs des cartes.

J’ai profité de ma pause suivante pour sortir un bout de papier scrapbooking et mes aquarelles…. hop, un gribouillage de petite plante qui commence à pousser dans un vase réalisé au feutre technique et coloré à l’aquarelle….

Cet après midi, j’avais plus de temps donc j’ai médité un peu sur le mot et j’ai écrit les mots clés qui représentaient le commencement pour moi. Et hop, j’ai collé le tout. Un peu (trop) de stylo gel deci-delà et voila mon recto terminé.

Pour le verso, je voulais rester sobre. J’ai écrit un peu plus clairement ce que le commencement m’inspire. Et j’ai ajouté une citation (étonnant….haha). J’ai déchiré chaque partie, j’ai encré les bords, et j’ai attrapé une chute de papier scrapbooking que j’ai déchiré aussi (et là ça me fit sourire… Est-ce que le commencement est un déchirement?). Et hop, un peu de colle et le tour était joué!

Bilan: je me suis bien amusée, et c’était un des buts de la démarche. le résultat est bof à mon goût, mais bon je ne suis pas habitué non plus à gérer autant de couleurs!! Je vais devoir progresser et ça tombe bien, j’ai l’occasion de le faire. Et puis je teste de nouvelles choses, et ça aussi, c’est intéressant… Au pire, si par la suite je ne supporte pas cette page, je pourrai la refaire… Avec le système à anneaux, c’est facile d’enlever ou d’ajouter ce qu’on veut!

Ce soir, j’ai de l’encre sur les doigts, et ça c’est le signe que j’ai vraiment commencé à m’amuser!

A demain pour une nouvelle carte!

Une réflexion sur “Mon carnet de voyage intérieur. Commencement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :