Voyage intérieur 2020. Étape 46: Fragilité.

J’ai toujours eu du mal à reconnaitre ma fragilité. La vie s’est bien évidemment chargée de me faire prendre conscience et d’accepter cette partie de moi-même. Aujourd’hui, j’ai accepté cette part de moi au même titre que j’ai accepté ma force. Je connais les domaines de ma vie où je peux me permettre de laisser transparaitre ma fragilité, je l’embrasse lorsqu’il est temps de le faire, tout en continuant mon chemin avec la même détermination.

Je suis d’une nature combative. Je suis également d’un tempérament solitaire et indépendant. Accepter ma fragilité, c’est accepter d’être dépendant d’autrui, et c’était un pas que j’ai longtemps eu du mal à faire. Aujourd’hui, j’apprends à équilibrer ma vulnérabilité et ma force, à les harmoniser pour devenir un être humain entier.

Il n’y a pas de honte à avoir à être fragile parfois. C’est au contraire ce qui nous rend humain, qui fait de nous des êtres qui peuvent apprendre, évoluer, faire preuve de compassion. C’est en acceptant et en reconnaissant ses erreurs que nous pouvons faire en sorte de les réparer ou du moins d’en tirer des leçons.

Embrassons notre fragilité au même titre que notre force, et autorisons-nous à être doux avec nous-mêmes!

Votre page du carnet de voyage intérieur:

Demain nous verrons comment réagir face à un Obstacle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :