Mon bullet journal… et ses copains

KODAK Digital Still Camera

Je n’ai pas encore reçu mon nouveau système… mais ça ne saurait tarder. J’anticipe donc…  Mais d’abord, petit rappel: ce qui me gêne avec mon moleskine, c’est que je ne peux pas gribouiller dessus, sauf avec mon stylo noir, sinon ça transperce, ça bave, c’est une cata… et que j’ai besoin de me référer à des informations médicales importantes, des numéros de téléphone à la posologie des médicaments, des rdv à venir au compte des séances déjà passées. Bref, je peux pouvoir tout avoir sous les yeux dans les mois à venir…. et mon moleskine ne durera pas plus de 4 mois en tout…. je me vois mal reporter ces informations à chaque fois. Et puis j’aime avoir une réserve de citations pour mon journal créatif etc….

Bien, en parler c’est bien, mais il faut aussi agir. Hop hop hop, un tour sur la toile, avec option visionnage de tutos, réflexions sur le matériel dont je dispose, le format etc…. et action.

  1. Mon nouveau système accepte des carnets un peu plus petits que A5. Donc soit je massicote ou coupe tous ceux que je trouve, soit je bidouille mes propres carnets. Pas d’hésitation, ce sera le plan B!!!
  2. Je n’ai pas de massicot. Mais une belle règle métallique et un cutteur affuté. ça fera l’affaire.
  3. Tant qu’à faire, autant que les couvertures de mes carnets me plaisent. J’ai donc utilisé des illustrations d’une de mes artistes préférées: Juri Ueda.
  4. Pour les pages intérieures, j’ai du papier 120g, et mon imprimante adorée. J’ai donc pu faire ce que je voulais: papier pointillé, papier ligné. Exactement à mon goût: couleur, espacement…
  5. Pour relier tout ça, j’ai sorti mes aiguilles et j’ai fait des tests… Le fil à quilter (coton enduit de cire) est plutôt efficace. Mais je lui préfère le fil de coton déco. Plus épais, mais plus solide. Et comme j’en ai en dégradé de violet, parfait!

J’ai donc commencé par faire ma couverture sur Powerpoint. J’ai décidé que je voulais que mes petits cahiers fassent 21 x 14 cm. Donc j’ai tracé un patron de 21 x 28 cm. Et j’ai disposé l’image de ma couverture sur ce qui sera la première de couverture. Et j’ai imprimé ma couverture sur du papier bristol.

J’ai coupé les couvertures à la bonne dimension.

Pour les pages intérieures, j’ai décidé d’utiliser du papier fort pour mes carnet à gribouillages, et j’ai imprimé mes pages pointillées recto verso. Pour le carnet de la gaufrette, elle a choisi son illustration et je lui ai fait un lignage violet 🙂

J’ai ensuite coupé les pages à la bonne dimension.

J’ai plié en deux chaque page ou couverture.

Puis j’ai repéré le centre et j’ai fait des points espacés de 3 cm. A l’aide d’une aiguille, j’ai percé chaque trou de chaque page.

J’ai ensuite empilé mes pages et je les ai reliées avec mon fil de coton.

Une fois relié, j’ai fermé mes carnets et j’ai égalisé les bords (le décalage est dû à l’épaisseur cumulée des pages).

J’ai noué les fils sur l’extérieur, fait un joli noeud ou ajouté un peu de masking tape pour faire joli et voila mes carnets prêts à être utilisés.

En tout, ça me prend moins de 30 minutes tout compris…. Ce ne sont donc que les premiers d’une longue série!!

KODAK Digital Still Camera

Mes 3 carnets, prêts à être utilisés

Publicités

Une réflexion sur “Mon bullet journal… et ses copains

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :