Freebies!

Il y a des dates si douloureuses que tout votre être se déchire à la seule pensée de ce qu’elles signifient pour vous. Hier, c’était le cas pour moi. La date anniversaire de la dernière récidive de la tumeur… La date qui marquera le début de notre descente en enfer, un enfer dont je suis sortie seule. Je n’oublierai jamais le visage de la neuroradiologue, son manque de mots elle qui avait toujours su les trouver les deux années précédentes. Notre montée en urgence à l’hôpital de jour pour avoir les corticoides nécessaires… la te^te des médecins, la gentillesse du personnel soignant. le sourire fatigué d’Emma qui me souffle ‘quand ils sont aussi gentils, ce n’est pas bon signe’. Alors hier matin, je me suis réveillée en pleurs. Les larmes ont coulée jusqu’à l’école…. J’ai enfilé mon costume de maitresse et j’ai tenu la journée. Une fois mes élèves partis, j’ai filé dans ma voiture pour laisser les larmes couler librement. Je savais que je devais affronter ce genre de date. Je me doutais que ça ne serait pas une partie de plaisir. Je dois les affronter, les apprivoiser. Pour pouvoir avancer, refermer ces portes, ces fenêtres sur mes souvenirs, ne plus avoir ces images, ces paroles, ces sensations… Et pour cela, si les larmes doivent couler, alors qu’elles coulent. Il faut que ça sorte.

Et puis, aujourd’hui est un autre jour… Alors je décide de procéder comme à mon habitude: faire du négatif quelque chose de positif…  je me suis dit qu’un petit cadeau vous ferait plaisir. J’ai donc décidé de rassembler les 4 premières cartes de chaque challenge sur une page à imprimer pour en faire ce que vous voulez!

Yesterday was this kind of day you know you have to live to be able to go on. One year ago was the day we learnt the tumor was back, again. From that day it only was a walk through hell… but I was the only one to come back this time. So yesterday morning I woke up in tears. They came to me till I arrived to school. I then put on my teacher’s mask and did my job as usual. When school ended, 8 hours later, and that my 1st graders al came back home, I let the tears to come back… I knew I had to go through that. I felt it wouldn’t be easy. But I had to face it, to learn from it. To be able to go on, to close all those doors and windows on my memories, to stop having those images, sounds, feelings … And if to do so I have to let tears do their job, then I let them do. It needs to go out.

And today is another day… So I decided to do as usual: to turn negativity into positive…. I thought you may enjoy a freebie. I decided to create 2 documents with the 4 first cards of each challenge, for you to print and have fun!

cartes-01

cards-01

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :