Un moment pour moi: méditation (1)

en tête

Dans mon cahier de bien être, j’ai créé un onglet méditation.

Pour moi, le terme méditation a plusieurs sens, et ma pratique est un peu hétéroclite (mais je n’ai jamais été capable de m’astreindre à suivre un truc à la lettre…. ce n’est pas dans ma nature, voila tout). Ce que j’entends par méditation, ce sont tous ces moments:

  • ce moment lorsque je me réveille et passe quelques minutes à me focaliser sur ma respiration, avant de démarrer ma journée
  • ce moment ou je gribouille en me concentrant sur chaque trait, chaque geste
  • ce moment où (dans ma voiture la plupart du temps) je me répète des affirmations, sortes de mantra, à voix haute ou silencieusement
  • ce moment où je reviens à ma respiration, lorsque je me sens stressée, où qu’une situation est inconfortable
  • ce moment, plus long, où je suis une méditation guidée, souvent le soir, en rentrant de l’école ou avant d’aller me coucher.
  • ce moment où je me balade en écoutant chaque bruit, en observant chaque forme ou couleur, en respirant chaque odeur, en sentant les différences de sol sous mes pieds, où je sens la température de l’air sur ma peau.
  • ce moment, où je choisis une citation qui m’accompagnera le temps voulu (aussi bien quelques minutes, quelques heures, quelques jours, voire plus). C’est ce qui a donné naissance à mes challenges cette année.
  • ce moment où j’écoute un morceau de musique qui m’emmène dans son univers
  • ce moment où je repense à un souvenir et que je laisse les émotions revivre un instant ou plus, où je les reconnais, les accepte, et les laisse aller de nouveau.
  • et bien d’autres moments encore

C’est ma manière à moi de méditer, et si j’ai toujours eu besoin d’un temps pour moi dans ma journée, je n’avais jamais pris conscience de ce que j’en faisais réellement et de ce qu’il m’apportait. Enfin, pour être tout à fait honnête, je me rendais bien compte que je me sentais beaucoup mieux après ce moment, mais je ne mettais pas de mot sur ce que je faisais. Aujourd’hui, j’appelle ça méditer. Parce que c’est ce que je fais, du moins c’est comme ça que je le ressens.

Cet été, j’ai envie d’explorer tout ça de manière plus approfondie, plus formelle, plus structurée…

J’ai commencé par un MOOC offert par l’université de Leyde, par le professeur Chris Goto-Jones, intitulé Demystifying Mindfulness. Oui, il est en anglais. Pour ceux qui seraient tentés malgré la langue, il s’agit d’un cours à la fois théorique et pratique. Il aborde la Pleine Conscience (puisque c’est de ça qu’il s’agit) sous des angles aussi variés que la psychologie, la phylosophie, la politique, etc… à côté de cet aspect ‘théorique’ (j’aime avoir où je mets les pieds, et il m’aide à y voir plus clair… et puis un cours plus… institutionnel, ça me plait aussi) il propose ce qu’il appelle les ‘meditation lab’, où on accède à la mise en oeuvre de méditations, basées sur le programme MBSR (Mindfuless Based Stress relief ou réduction du stress basée sur la Pleine Conscience). En dehors des méditations proprement dites, il nous encourage à tenir un journal de méditation. C’est plutôt dense, mais le challenge m’a attirée. (Je vous parlerai dans un autre article de ma découverte des MOOC et de ce que ça m’a apporté).

J’ai aussi investi dans quelques livres, du coup, puisque j’ai décidé de consacrer un peu de temps à approfondir tout ça:

Le premier est Apprendre à méditer, la méthode MBSR à la portée de tous de Bob Stahl et Elisha Goldstein, aux éditions Les Arènes. Il est accompagné d’un CD de méditations guidées, et contient des exercices, des fiches de suivi etc, tout ce dont on a besoin pour suivre la méthode MBSR ( qui m’intéresse fortement, vous l’avez deviné, mais que j’ai envie de faire à mon rythme, chez moi, toute seule, et non dans un groupe, avec des contraintes horaires…. ceci dit, si ça vous tente, il peut être intéressant de trouver un groupe avec un animateur formé et qualifié pour réellement profiter de cette pratique… c’est juste que JE n’en ressens pas le besoin.). Cette méthode dure 8 semaines, et vise à réduire le stress et gagner en sérénité. Tout un programme, et j’ai envie de tenter l’expérience. Après tout, ça ne peut pas me faire de mal, et je suis sure que j’en tirerai quelque chose. Je vais essayer de suivre le programme le plus rigoureusement possible, et je vous tiendrai au courant de ma progression. En tapant ses mots sur mon clavier, j’ai bien conscience que je m’engage, et c’est déjà un grand pas pour moi hahaha. C’est une sorte d’accompagnement et d’approfondissement du MOOC.

Le second est le livre issu des émissions que Christophe André a fait pour France Culture l’été dernier: 3 minutes à méditer. Vous trouverez les émissions en podcast ou à écouter ici. J’ai acheté le livre, lui aussi accompagné d’un CD de 40 exercices guidés. Ce qui m’a attirée de suite je crois, ce sont les mots 3 minutes hahaha. Et évidement le nom de Christophe André (son livre Sérénité, 25 histoires d’équilibre intérieur était dans mon sac lors de la dernière hospitalisation d’Emma et il a été un compagnon précieux alors). J’aime l’idée de ne pas avoir à suivre le déroulement du livre page après page (je vous ai déjà dit que j’avais du mal à suivre un plan de A à Z sans prendre les chemins de traverse? J’ai un léger souci avec le côté scolaire du truc, paradoxal, non, au vu de ma profession? Pas grave, j’assume), mais de piocher ce qui me tente et de me laisser guider pendant quelques minutes. Et puis chaque exercice est accompagné de conseils. A nous de les suivre ou non, au gré de nos envies et besoins.

En dehors des livres, je me tiens à l’affut des programmes de méditations de 21 jours offerts gratuitement par Deepak Chopra… en français ici ou en anglais .  On peut aussi trouver les méditations uniquement ici, mais je pense que les petits textes explicatifs etc sont un atout… à vous de tenter l’expérience si ça vous dit! J’ai suivi celui sur l’énergie de l’attraction… Mais je dois vous avouer que j’ai un souci avec la version française… par contre, j’ai beaucoup aimé le principe. Je me suis inscrite pour suivre celui qui commence le 16 juillet, mais en anglais uniquement cette fois,  Desire and Destiny.

Ça parait beaucoup, mais c’est une volonté de ma part. Et puis je peux me permettre de prendre 30 minutes le matin et 30 minutes le soir pour ça. Ce n’est pas si lourd si on y réfléchit. En tout cas, je devrais reprendre l’école  plus sereine que jamais, avec en prime des outils pour le rester!

Voila donc ce qui va me servir à compléter mon onglet « méditations » de mon cahier… J’espère que ça vous inspirera. On trouve d’autres livres en ligne, ainsi que de nombreuses méditations guidées, et de nombreuses affirmations à répéter comme des mantras. A vous de trouver ce qui vous convient. Le but ici, est de se sentir bien, avec soi-même, avec les autres. Et la méditation est pour moi une des clé à ce bien être.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :