symbole n°17: Molvinet

Cette semaine, le symbole qui va nous accompagner est d’origine slave: Molvinet. Son origine est très ancienne et il est surtout porté en amulette visant à protéger son porteur et par extension sa famille. Il fait partie des symboles solaires qui protègent contre les énergies négatives.

Afin de comprendre le sens de son nom, il faut l’examiner de plus près. Les experts proposent de le diviser en deux parties distinctes: le mot « MOL » et le mot « couronne ». le premier mot est intéressant à analyser car chacune de ses lettres a une signification particulière.

  • La lettre « M » se réfère au pensées humaines, qui sont considérées comme le moteur le plus puissant des changements internes et externes dans le monde.
  • La lettre « O » implique l’énergie intérieure d’une personne.
  • La lettre « L » est la plus terre à terre, puisqu’elle signifie une personne, le vieu « peuple » slave.

Ces trois lettres symbolisent une trinité de personnes: le monde des individus, la connexion avec les forces supérieures et l’âme immortelle qui est la protection harmonieuse de toute personne.

Pour ma part, je perçois Molvinet comme le symbole de la réalisation de soi, de l’harmonie entre le corps, l’esprit et l’âme. Quelle meilleure protection pouvons nous-avoir? Lorsqu’on sait qui on est, nous n’avons rien à craindre. Cette paix intérieure est le meilleur rempart contre le jugement d’autrui. Parce qu’il n’a aucune incidence sur notre être. Il peut nous inspirer de la compassion pour ceux qui ne sont pas encore parvenus à cette réalisation. Mais c’est tout. Cet équilibre intérieur est la meilleure réponse au chaos qui nous entoure. Il nous permet une analyse plus détachée, un recul permettant d’envisager la situation dans son ensemble, à la recontextualiser dans l’espace et le temps.

Dès lors, toute action est le résultat d’un accord entre les trois composantes de notre être. La pensée, le mental nous permet d’analyser ce qui se passe, nos émotions entrent en concordance avec nos valeurs et ce qui nous anime, et notre corps prend les mesures nécessaires à la réalisation de ce que nous voulons et nous sentons de faire.

C’est cette dynamique, cette symbolique que représente Molvinet pour moi. L’harmonisation de l’émotionnel, du physique et du mental. Qui nous permet une connexion avec autrui plutôt qu’un isolement. Parce qu’elle entre en concordance avec les dynamiques de ceux qui nous entourent, et participe à ce grand tout dont nous faisons tous partie. Nous appartenons certes à un lieu et à un temps donné, mais nous avons également accès à cet espace affectif dématérialisé, qui nous connecte les uns avec les autres à travers le temps et l’espace. Nous avons accès aux connaissances de ceux qui nous ont précédés, à leur expérience, d’un seul clic. Nous pouvons communiquer, échanger, partager avec des personnes partout dans le monde en instantané.

Par conséquent, l’équilibre dont je parlais plus tôt revêt une nouvelle dimension. L’émotionnel peut soit s’exprimer plus violemment et spontanément ou au contraire être pondéré par la forme de son expression. Je peux avoir une réaction épidermique à quelque chose, et l’exprimer par une émoticône sur les réseau sociaux, ou prendre le temps de faire un article sur mes états d’âme, en essayant d’être la plus explicite possible. Le mental également est touché, puisqu’il doit faire la part des choses entre des informations réelles et sourcées et tout un tas de déformations de la réalité à travers le prisme de certains. (J’avoue que ma formation d’historienne m’est d’une grande aide dans ces cas là.). Et il doit également s’adapter à la quantité de données à traiter, faire des choix, avoir une idée claire de ce sur quoi il se penche pour ne pas se perdre de liens en liens, et perdre le sens de sa quête. Là aussi il doit prendre en compte la dimension temporelle et spatiale des sources, ce qui n’était pas forcément le cas auparavant, et qui ouvre un nouveau champs des possibles fascinant. Le corps quant à lui, est mobilisé même si son action est moindre que dans l’espace ‘physique’. L’attention visuelle importante et constante, la motricité fine,, les tensions (inhérentes à la frustration, à la volonté de convaincre, à l’absorption de grandes quantités d’informations, à la position assise pendant de longs moments) sont autant d’actions physiques de notre activité sur la toile.

Pour autant, loin d’être antagonistes, ces deux perceptions de notre être, la perception ‘concrète’ et la ‘virtuelle’, sont complémentaires. Elles participent toutes deux de notre action dans le monde, sur le monde. Chacune de nos actions, qu’elle soit dans le monde physique ou sur la toile, a un impact potentiel sur autrui, que ce soit de manière directe ou indirecte, que ce soit de manière instantanée ou différée. Nous sommes responsables de nos actions, et par là même, nous devons prendre conscience que notre responsabilité ne se limite pas, ou plus, à notre environnement immédiat mais peut avoir des résonances bien plus importantes, bien plus globales, et ce bien plus rapidement qu’auparavant.

C’est la raison pour laquelle parvenir à un équilibre des trois sphères de notre être (physique, mentale et émotionnelle) est si important. Et c’est ce que symbolise Molvinet pour moi, c’est sur quoi je vais me concentrer cette semaine.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :