Inktober 2019: bilan

Dernier jour d’Inkotber 2019! Pfiou! Je ne pensais pas être capable de gribouiller une carte par jour sur un thème imposé et pourtant….. voici mes 31 gribouillages:

Il est temps de faire un petit bilan et de voir ce que je peux retirer d’une expérience comme ce challenge, ce que je ferai différemment ou non pour une prochaine édition (pour laquelle je suis complètement partante!)

Un gribouillage par jour

Je savais que ça serait un véritable challenge de trouver le temps de faire un gribouillage par jour, surtout avec un boulot à plein temps, la fatigue de la fin de période, les vacances en plein milieu, et le départ prévu pour une semaine avec ma famille… Globalement, j’ai réussi à tenir le rythme… Mes proches ont apprécié de manière diverse le fait que je m’isole un peu chaque jour pour gribouiller. Si certains m’ont encouragée et ont trouvé l’expérience sympa, m’ont demandé de leur montrer ce que j’avais fait, d’autres m’ont reproché de ne penser qu’à ça … alors que bon, je me suis organisée pour faire le challenge de manière à ce que ça n’impacte pas trop ma vie sociale… et ça n’a jamais duré des heures…. bref…. je suis une artiste incomprise voila tout hahaha. Le plus difficile je pense a été de trouver l’inspiration pour certains mots…. parce que certains ne me parlaient pas du tout du tout…. et que je ne voyais vraiment pas ce que je pouvais gribouiller sur ce thème. Mais je ne me suis pas laissée abattre et j’ai tenu le cap.

  • points positifs:
    • prendre le temps pour gribouiller chaque jour, tout poser et me mettre dans ma bulle, une sorte de méditation créative.
    • sortir de ma zone de confort, oser des trucs nouveaux
    • progresser, être de plus en plus assurée avec mon matériel
  • Points négatifs:
    • parfois l’inspiration n’est pas là, et bonjour la frustration, la pression interne auto-infligée…
    • ça ne passe pas forcément côté interactions sociales….

Le matériel

J’avais choisi de faire un double challenge (j’aime me faire du mal, que voulez-vous).

Je n’ai malheureusement pas pu tout faire avec la tablette (vacances, j’ai limité mon temps d’écran et donc incompatibilité avec la tablette). Mais je pense quand même continuer et faire mes gribouillages digitaux pour la plupart des mots proposés (bon clairement certains ne m’inspirent pas… donc on verra…). Le challenge est tombé juste après mon achat, et il s’est avéré un cadre parfait pour explorer ce médium. J’ai pris beaucoup de plaisir à faire des gribouillages plus légers, surtout parce que ma maitrise du stylet était plus qu’aléatoire… paradoxalement, c’est en gribouillant sur la tablette avec l’outil ‘pinceau’ que j’ai osé gribouiller ‘pour de vrai’ avec mon feutre pinceau… Ce que je ne regrette absolument pas, il est vite devenu mon outil préféré!

Côté gribouillage ‘manuel’, si j’appréciais déjà de gribouiller avec des feutres techniques, le challenge m’a permis d’aller plus loin, de me lancer dans les ombrages, de faire des expériences, et j’ai beaucoup progresser. Je ne pensais pas être capable de faire certains de mes dessins avant de me lancer, et d’oser. J’ai pris beaucoup de plaisir, et je me suis libérée d’une sorte de ‘timidité’. Le challenge m’a offert un cadre d’expérimentation parfait… j’ai pu jouer avec les différentes épaisseurs de trait, avec mon nouveau meilleur ami le feutre pinceau, et prendre chaque jour un peu plus d’assurance. Par contre, j’aurai aimé parfois utiliser un autre médium pour certains dessins, comme de l’encre et un pinceau… mais pour des raisons pratiques, je me suis imposée assez rapidement de me limiter aux feutres techniques.

  • points positifs:
    • le cadre offert par le challenge était parfait pour expérimenter, progresser, me lâcher
    • choisir deux modes d’expression atténuait un peu le sentiment de frustration que je pouvais parfois ressentir devant un dessin.
    • Le rythme soutenu a fait que j’ai pu progresser plus rapidement, que ce soit sur tablette ou manuellement
    • J’ai pu explorer plusieurs styles graphiques en profondeur.
  • points négatifs
    • J’ai passé beaucoup beaucoup de temps sur la tablette, surtout avec certains dessins un peu ambitieux… et du coup ça a été un peu envahissant…
    • en me limitant aux feutres techniques, j’ai parfois été frustrée… j’aurai pu être un peu plus large au niveau du matériel, mais je me suis imposée cette contrainte….

Le partage

Au départ, ce sont des copinettes qui m’ont parlé du challenge. Nous l’avons donc fait en parallèle et j’ai vraiment beaucoup aimé voir leurs productions. Je me suis régalée aussi de voir ce que les autres avaient pu tirer des mots proposés. Puisque je n’avais (et n’ai ) aucune autre ambitions que celle de partager mes gribouillages, je n’avais aucune pression pour les montrer. Et puis c’est chouette de rencontrer d’autres univers, d’autres styles, d’en parler, de partager son expérience. Et quel régal pour les yeux de voir ce que d’autres, dans le monde entier, ont pu faire! Le fait que nous partons tous sur le même mot est fascinant, au vu des propositions. J’ai donc eu ma petite dose de créativité chaque jour, et je pense garder l’habitude de le faire. Certains univers m’ont vraiment parlé et je sais que je vais me régaler à les suivre.

Et puis avec mes copinettes, on s’est aussi dit que ce serait dommage de s’arrêter là…. du coup, on s’est fait un petit challenge rien que pour nous, histoire de continuer de partager des gribouillages, et de se motiver les unes les autres. Il est moins lourd qu’inktober, puisqu’il n’y a que 2 mots par semaine. Et évidemment, aucune obligation de les dessiner tous. Je pense ne pas être assidue du tout, puisque je suis déjà bien occupée avec mes cartes symboles et affirmations positives. Mais je pense que si un mot m’inspire, je me ferai un plaisir de le gribouiller.

  • points positifs
    • découvrir de nouveaux univers
    • l’émulation, la motivation de proposer quelque chose, même inachevé, même si on n’est pas satisfait du truc
    • le retour qu’on peut avoir sur ce qu’on propose
    • la sensation de faire partie d’un mouvement créatif mondial.
  • points négatifs:
    • aucun

Bilan

J’ai vraiment beaucoup aimé participer à ce challenge et je signe de nouveau l’année prochaine, avec grand plaisir. Par contre, si j’ai conscience que d’autres challenges ont lieu dans l’année, sous plus ou moins les mêmes contraintes, je pense me limiter uniquement à Inktober. Parce que si j’ai pris énormément de plaisir à le faire, je suis aussi drainée hahaha.

Ce que je changerai, l’année prochaine:

  • Je ne me limiterai pas uniquement à mes feutres, mais introduirai probablement de l’encre ou de la peinture.
  • Je ferai des croquis, mêmes très simples, dès la publication des thèmes, histoire de me concentrer uniquement sur l’encrage le jour voulu.
  • Je changerai peut être le format de mes supports. Peut être un carnet. Ou non….

Voila, je vais pouvoir reprendre un rythme ‘normal’. Mais avant d’en finir avec le challenge, je vais me faire une enveloppe spéciale pour les cartes que j’ai gribouillées… pour les ranger avec le reste de mes gribouillages divers et variés….

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :