2020

Cette année, j’ai envie de prendre le temps, de me faire plaisir et de profiter de chaque instant. J’ai envie de me laisser inspirer par ce qui vient, de me laisser porter par le vent, en gardant les yeux, l’esprit et les bras ouverts sur ce qui se présentera. J’ai envie d’une année poétique, artistique, onirique, harmonique. J’ai envie de vibrer et de faire vibrer. j’ai envie de partage, d’échange, d’authenticité. J’ai envie de continuer d’explorer ce que la vie a à me donner, et ce que j’ai à offrir. J’ai donc plusieurs chemins qui se présentent déjà à moi, et que je vais pouvoir suivre, simultanément ou non, à mon rythme, pour le plaisir de le faire….

1. Une année en nuances

Après mes deux mois d’essai, je me lance cette fois pour une année entière… Le principe est simple: un mois, une couleur. La seule contrainte: créer quelque chose avec cette couleur, le média étant libre (peinture, collage, photographie, dessin, digital ou non, sculpture, couture, installation….. ). Si l’aventure vous tente, vous trouverez toutes les infos (et mon super doc à télécharger) ici. il suffit de mettre en ligne sa création avec le #happyhueyear ou #uneanneenuancee. Pour celles ou eux qui préfèrent un partage plus confidentiel, on peut utiliser le groupe FB .

Pour le moment, je n’ai fait que des gribouillages digitaux pour mes mois d’essai, mais j’ai envie de pousser un peu plus loin, en fonction de l’inspiration… pourquoi pas en photos, ou en tricot/couture/dessin/peinture? On verra où ça me mènera, mais en tout cas, j’aime beaucoup me plonger dans une nuance, l’explorer, la laisser m’inspirer…. je vous souhaite la même expérience!

2. Saga 2020

Cette année, j’ai eu envie d’être une peu plus libre pour mon fil rouge, ces petites cartes qui balisent mon errance comme des galets laissés sur mon chemin, ou des bornes marquant la voie. Cette année, j’ai choisi d’utiliser un mot par semaine. Parfois accompagné d’une ou plusieurs citations, ou d’affirmations positives, ou de digressions diverses et variées. J’avais envie de m’offrir la possibilité de thèmes plus ouverts, plus larges sur le spectre émotionnel.

Clairement, je ne suis pas quelqu’un qui va tout voir en rose, ou bleu, ou noir. Personne ne l’est. Je sais que cette année, je traverserai certainement un large panel de mes émotions, et qu’elles ont toutes leur place dans ma vie. C’est ce qui la rend si riche. J’aime également être une alchimiste émotionnelle, et je ne me prive pas de ce plaisir de transformer ces émotions ou sensations ‘négatives’ en quelque chose de créatif, de ‘positif’, de constructif surtout. Et c’est bien ce que je compte faire si nécessaire.

Et puis est venu le moment de décider de la forme de ce fil rouge, de sa matière, de son contenu… Cette fois-ci, j’ai décidé d’innover un peu:

Un format carré

En dehors du fait que ça soit une de mes obsessions du moment, j’ai encore envie d’explorer les possibilités de ce format. J’avais déjà testé le carré il y a 2 ans, pour le voyage intérieur. Mais cette fois, ce sera un peu plus en profondeur. Même si je m’amuse avec depuis quelques mois et mes champis… cette fois, pas de figuratif, du symbolique… J’ai hâte de voir si ce format me parle aussi dans ce langage là!

Pour la taille, je pense partir sur du 10cm de côté, même si ça n’a pas une grande importance… 10 cm, ce n’est ni trop grand, ni trop petit, on a quand même de la surface pour s’amuser, et puis ça tient dans la main… ça me parait être une taille parfaite pour ce projet.

En format digital

Cette fois, je passe en mode digital à 100% . D’où la non-importance de la taille « réelle ». J’ai envie d’explorer ce médium et puis, ça me servira de base d’exercice pour la maitrise du stylet hahaha. J’utiliserai évidemment Krita. Et ma siouper tablette graphique Xpen star06.

Plus sérieusement, je me suis posée la question du digital ou non. Parce que j’aime toucher, relire, voir mes cartes. Chaque année, je me retrouve avec un jeu de cartes unique, que je prends plaisir à parcourir lorsque l’envie me prend… Et je sens que ça risque de me manquer. J’imprimerai peut-être mes cartes au fur et à mesure, où je les ferai imprimer à la fin de l’année… je verrai.

Je me réserve aussi le droit de déroger à ma règle lorsque ça me chante. Si j’ai envie de faire telle ou telle carte de manière ‘traditionnelle’, je la ferai ainsi. Je pourrai toujours la scanner ensuite. De même je pourrai commencer une carte dans un médium et la finir dans l’autre… Je ne me pose pas de contrainte. Il s’agit avant tout de voyager, de raconter, d’expérimenter… pas de s’emprisonner, de se contraindre et de se frustrer!

Le contenu

Histoire de m’amuser un peu, j’ai décidé d’écrire le mot sur la carte, et de le représenter également sous forme d’un symbole… non figuratif. Une sorte de zigouigoui que je pourrai gribouiller sur d’autres supports, ou juste collectionner… pour le plaisir. Ces cartes seront donc aussi une sorte de lexique graphique… J’avoue que l’idée d’un langage symbolique me plait beaucoup… et les possibilités sont infinies! Les essais que j’ai déjà faits sont plutôt concluants et j’avoue que je m’amuse beaucoup à gribouiller ces symboles… Le symbole sera au centre de la carte, le mot quant à lui se trouvera en bas à droite, en script dans la police que j’ai créée il y a un moment (d’ailleurs, il faudrait que je me repenche sur le sujet ….). Du coup, aucun problème de droit héhé.

Le fond de la carte sera soit digital à 100%, soit peint puis scanné, soit photographié puis bidouillé… en fonction de l’inspiration (et de la technique que j’ai envie d’expérimenter à ce moment là). Là aussi, pas de contrainte, que du plaisir. La ou les couleurs seront en lien avec ce que le mot m’inspire… pas de famille de mots. Pas de contrainte, j’ai dit.

Par contre, pour qu’il y ait une harmonie des cartes, le cadre sera toujours le même. Je réfléchis encore au dos, ou non….. on verra ça le moment venu!

Et puis j’avais envie d’un lien avec mes voyages antérieurs (que ce soit les cartes citations, le voyage intérieur ou l’épopée), j’ai décidé de décorer la carte de zentangle ou de motifs simples, de mandalas etc…. de gribouiller des ziguiguis! Mais cette fois, pas de motifs noirs sur blanc… Mais des motifs très pâles sur fond coloré, la couleur noire ou foncée étant réservée au motif, au cadre et au mot.

Et puisque j’aime me compliquer les choses, je vais également faire un jeu de cartes en anglais. Les mots seront les mêmes que ceux du jeu français (mais en anglais, donc les symboles aussi seront différents). Je garderai par contre la base de la carte (couleurs, type de décoration)… Donc chaque semaine, il y aura une carte en français et une autre en anglais, autour du même mot… un article en français et un autre en anglais, sur le même thème…. je sens que ce voyage va prendre un tour très intéressant!

Demain, je commencerai ce nouveau voyage, cette saga qui nous portera jusqu’à la fin de l’année 2020. Et je sens qu’elle va être belle, vivante, colorée, riche. J’ai hâte!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :