Le Bosquet de l’Alchimiste 12. L’oeuf.

Le moment est venu de sortir de notre coquille, de notre zone de confort et d’explorer le Bosquet. Nous avons besoin de nous débarrasser de notre ennuyeuse enveloppe pour laisser notre être lumineux errer par mi les arbres, se connecter à la Nature et explorer la magie de notre existence.

Nous avons tellement l’habitude de nous renfermer, de nous conformer, que nous avons tendance à perdre de vue ce que nous sommes réellement, ce que nous sommes sensés être. Le temps est venu de nous réveiller, et de nous lever, et le Printemps nous offre l’opportunité de le faire en harmonie avec la nature qui nous entoure. Saisissons-la et réjouissons-nous de ce retour à la vie. Épanouissons-nous, montrons nos véritables couleurs, redressons-nous et brillons. Nous n’avons pas besoin de rester dans notre coquille, dans notre bourgeon. l’hiver nous a donné tout ce dont nus avons besoin pour sortir avec confiance, pour aller vers le Bosquet comme si nous étions chez nous. Et nous le sommes.

Autorisons-nous à nous harmoniser avec les cycles naturels, à profiter de ce retour à la vie, à être libre d’être ce que nous sommes, à montrer au monde combien nous avons changés pour devenir une meilleure version de nous-même. Parce que nous le méritons. Le temps de nous cacher dans nos coquilles est terminé. Nous sommes prêts à apporter notre singularité au Bosquet, et de profiter de chaque étape.

Alors que nous sortons de notre coquille, nous laissons nos vibrations résonner comme elles ne l’ont jamais fait auparavant. Elles ont changé, elles aussi. Elles sont plus fortes, plus hautes. Et elles attireront celles et ceux avec lesquels elles peuvent se connecter. Nous envoyons un message au Bosquet: nous sommes réveillés, nous sommes prêts à croitre encore plus, nous sommes prêts à partager et à apprendre. Le temps est venu de contribuer au collectif, d’apporter notre sagesse, de partager et d’enseigner les leçons que nous avons apprises. De montrer notre force, notre sagesse, notre vulnérabilité aussi, puisque notre coquille ne nous protège plus.

Nous n’avons pas peur, alors que nous errons, l’âme nue. Nous n’avons plus rien à cacher, plus rien à craindre. Nous avons gagné en confiance pendant noter hiver, et nous savons que quoi qu’il arrive, nous y ferons face avec paix intérieure, avec sagesse. Nos limites sont saines, nos racines ancrées profondément dans le sol, et nous sommes connectés au collectif. Nous sommes protégés même si nous nous sentons de prime abord vulnérables de nous exposer si sincèrement au monde.

Alors que nous pénétrons dans le Bosquet, nous nous sentons chez nous, nous nous sentons connectés à chaque plante, arbre, champignon, créature. Nous pouvons également percevoir ces lueurs au loin, qui appartiennent à ceux qui ont éclos en même temps que nous. Nous nous rencontrerons peut être, si nos chemins se croisent. Ou nous continueront peut être à ressentir notre présence, et savoir que nous ne sommes pas seuls nous apportera du réconfort. Nous faisons partie d’un tout.

Épanouissons-nous ensemble, le printemps nous ouvre la voie.

The card

J’ai choisi l’oeuf et non un bourgeons, parce que je ressentais que cette éclosion nous demandait un effort, pour briser notre coquille et révéler l’être étincelant que nous sommes. La coquille elle-même devait être spéciale, presque mystique, magnifique. Nous n’aurions pas passé autant de temps à l’intérieur si elle n’avait pas été extraordinairement protectrice. Mais elle n’est rien comparé à ce que nous sommes. Je voulais exprimer notre nature singulière et magnifique. Nous sommes faits pour briller, et je suis partie sur une texture cristalline pour ce qui était révélé par les crevasses de la coquille. Je voulais que l’oeuf repose sur un lit d’herbe douce et chaude, puisque nous ne venons pas d’un lieu de douleur ou de difficulté. Nous avons simplement traversé un hiver de découverte de soi et nous sommes prêts à explorer le Bosquet. En parlant de lui, il est illuminé par un rayon de soleil, qui atteint notre coquille. C’est le signal que nous attentions. le temps est venu d’aller vers la lumière, à l’intérieur du bosquet, de toucher les arbres et les plantes, d’être chez nous. Je voulais qu’il soit aussi accueillant que possible. Mais je voualis que notre attention soit sur l’œuf, donc j’ai laissé le fond dans des couleurs plus neutres.

Mon voyage

Notre journal

Nos cartes et/ou stickers

Je vous souhaite une bonne éclosion!

PS: j’entre dans cette période de l’année où je rentre habituellement dans ma coquille et où je ferme les issues. Mais cette année, j’ai décidé de rester ouverte. C’est une expérience en soi. Le côté positif, c’est que ma créativité est exacerbée. Le côté plus compliqué est que j’ai besoin d’apprivoiser cette douleur. Mais ressentir, quelle que soit l’émotion, c’est être en vie. La douleur fait aussi partie du cheminement. J’ai besoin de l’embrasser, tout comme j’embrasse le reste. J’ai choisi de vivre complètement, donc je prends chaque jour comme il vient, et j’essaie d’en tirer le meilleur. Je partagerai ce que je suis en train de créer (la version bujo de mon planner, les stickers pour le planner d’avril et le bujo…) dans les prochains jours, puisque je prends un peu de recul dans ma ‘vraie vie’ pour me concentrer sur ma croissance personnelle le plus paisiblement possible, et rester en équilibre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :