Le Bosquet de l’Alchimiste 23. Le camp.

Cette semaine, nous faisons une pause, nous prenons soin de nous.

J’ai besoin de faire des pauses régulièrement, de m’éloigner du tourbillon de la vie. Je peux le faire pendant quelques heures, une journée entière, voir plusieurs jours. J’ai besoin de me retrouver avec moi-même, de me recharger énergétiquement, et de profiter de la solitude. C’est une sorte de rituel de purification pour moi. Lorsque je commence à être submergée par les émotions, ou que je me rends compte que je perds contact avec ce qui compte vraiment à mes yeux, il est temps de prendre du recul. Avec le temps, je sais reconnaitre les premiers signes et il me suffit de méditer un peu, d’écouter de la musique, de dessiner, pour retrouver ma sérénité. Mais parfois, la vie me heurte comme un tsunami et je sais que je vais avoir besoin d’un peu plus de temps pour revenir à la paix intérieure.

Alors, dans ces cas là, je m’organise, je prévois, je préviens mes proches que j’ai besoin de temps pour moi, afin qu’ils ne s’inquiètent pas si je ne réponds pas au téléphone ou aux messages, et j’entre dans ma bulle. Je commence en général avec une bonne douche, voir un bain dans lequel je mets de la lavande et du sel de l’Himalaya. Je nourris mon corps d’huile végétale, et je m’enveloppe dans les vêtements et/ou la couverture les plus doux et confortables que je possède. Je me prépare une infusion (j’adapte les mélanges de plantes à mes besoins). Et je mets mes écouteurs, qui finissent de me couper du monde extérieur. Je peux méditer, ou bidouiller, ou écrire, peindre, dessiner, jouer de la musique… Je fais ce que je sens devoir faire pour me sentir bien. C’est un moment d’ancrage, de retour à soi.

Je peux aussi faire la grasse matinée, obtenir le repos dont j’ai besoin, et rester au lit en écoutant les chants des oiseaux le matin, sentir la chaleur et la lumière du soleil sur ma peau. Je peux aller dehors, m’installer sur une couverture au bord du lac. Je fais ce qui m’apporte la détente, l’harmonie avec moi-même. C’est un moment en dehors du temps, où je peux reprendre contact avec mon moi le plus profond, où je donne à mon corps ce dont il a besoin pour se régénérer.

Puis lorsque je me sens de nouveau en paix, je reviens à ma routine quotidienne, tout en étant en phase avec mon être dans son entièreté. Je profite aussi de ces moments pour fabriquer mes petites ‘capsules’. Ce sont des choses que je peux faire en quelques minutes pour me détendre. Je me prépare ces petits cadeaux pour ne pas avoir à ajouter le stress de la préparation en cas d’urgence de zénitude hahaha. Ces capsules peuvent être des méditations spécifiques, des techniques respiratoires, des mudras, un projet de gribouillage, une activité créative etc… je rassemble ce dont j’ai besoin (une playlist, une guidance audio, un tutoriel, du matériel etc… ) et je les dépose dans une boite spécifique à la maison. lorsque j’ai besoin de me détendre mais que je n’ai que peu de temps, je peux piocher une de mes capsules dans la boite et en profiter. J’aime l’idée de prendre soin de mon futur moi, d’intégrer sa vulnérabilité et de lui proposer quelque chose d’efficace, d’accessible et de simple.

Cette semaine, prenez le temps de faire une pause, et fabriquez vos propres capsules. Si vous le désirez, je peux vous donner des idées et des exemples. Et pourquoi ne pas constituer une boite tous ensemble? Parce que vous le méritez.

La carte

Si j’avais un jardin, c’est ce que vous y trouveriez hahaha. Lorsque je médite pour me détendre, c’est le genre de lieu que je visualise. Je voulais le rendre aussi léger que possible, puisqu’il n’y a rien de pesant dans notre pause. Je voulais que ce soit un lieu ouvert, puisque nous relâchons tout le stress que nous avons accumulé. Je voulais qu’il soit confortable et accueillant, parce que… c’est le but! Et coloré, parce que la vie est bien plus belle en couleurs. Je voulais qu’il soit éclairé par plusieurs bougies, parce que leur lumière douce est précisément ce dont nous avons besoin. Mais je ne suis pas sûre d’avoir réussi à illustrer correctement les multiples sources de lumière, mais pour le moment, c’est le mieux que je puisse faire. Et oui, même si nous faisons une pause, nous sommes toujours protégés par la magie de la vie… j’espère que vous l’aimez!

Mon voyage

Notre journal

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :