Cheminement du 21 mai

Que faire pour retrouver mon équilibre intérieur?

Comment ne pas me laisser submerger par mes idées ou désirs? Que mettre en place pour que je puisse être dans la sérénité? Comment rééquilibrer mes activités pour que je puisse trouver du temps pour moi et me sentir bien? Comment m’organiser pour conserver une certaine sérénité? Que faire pour rentre cet équilibre pérenne?

Lorsque nous mettons en place de nouvelles habitudes dans notre vie, lorsque nous bousculons notre fonctionnement, nous créons un déséquilibre. Tout peut rentrer dans l’ordre tout seul, en créant un nouvel équilibre, ou nous devons intervenir pour que l’équilibre soit retrouvé. Pour ce faire, nous devons trouver un moyen d’éliminer les pensées parasites, ces petites choses qui nous reviennent encore et encore à l’esprit sans pour autant nous apporter quoi que ce soit (nos doutes, nos peurs, notre jugement). Et nous nous devons aussi gérer ce qui nous trouble au point de poser un problème, ce que nous pensons devoir faire, ce que nous ne parvenons pas à faire aussi bien/aussi vite que nous pensions pourvoir le faire… tous ces « tu devrais, tu aurais du, tu aurais pu, tu n’as pas, …. » qui nous empoisonnent tout au long de notre journée. Il y a souvent des solutions simples pour faire ce que nous avons à faire sans pour autant porter un poids inutile sur notre dos.

Aujourd’hui, je regarde en moi et je restaure l’équilibre, si besoin est.

  • En cas de pensée qui revient encore et encore, je m’efforce de la noter, et de passer à autre chose. Je reviendrai vers elle lorsque je serai disponible pour le faire. Mais je l’ai entendue, je l’ai prise en compte. Mais là, maintenant, ce n’est pas le moment.
  • en cas de doute, de peur, je m’arrête, je respire 3 fois profondément pour éclaircir mes émotions, et je regarde ce qui me cause ce souci. Souvent, il s’agit avant tout d’un manque de confiance en soi. J’échange cette émotion angoissante par l’idée de « je suis capable ». Quitte à le dire à vois haute pour que ce soit bien clair. Non mais oh!
  • En cas de pensée relative à un souvenir douloureux, en cas de flash back… , je reviens à moi, et je me dis que oui, ça s’est passé, c’est vrai, ça fait partie de mon histoire. Mais je suis ici et maintenant, et non pas à ce moment-là. J’ai conscience que c’est quelque chose que je devrai affronter tôt ou tard, mais ce n’est pas le moment. Je le ferai au moment voulu, dans un contexte qui me permettra de le faire en toute sécurité et sérénité. Et je reprends le cours de ma vie. Ce n’est pas si facile, et je dois rester fidèle à ma parole, et traiter ce genre de chose lorsque je me sens capable de le faire. Sinon, je devrai encore et encore y faire face, et je serai loin de l’équilibre que je recherche.
  • Et si je me sens complètement submergé(e) par tout ce qui se passe dans ma vie, il est peut-être temps de prendre un temps pour instaurer un système de gestion de mon temps. Que ce soit un bullet journal, un agenda, ou même l’application calendrier sur mon téléphone ou mon ordinateur, je choisi ce qui parait me convenir le mieux. Je m’y tiens, et je laisse le système ôter l’inquiétude et le désordre dans ma tête. Au départ, je note tout ce à quoi je pense, et j’essaie de ne pas me surcharger. Peu à peu, je remarque que certaines choses deviennent des choses que je fais régulièrement et automatiquement. Je n’aurai plus à les noter, puisqu’elles me sont devenues naturelles. Elles ne m’envahissent plus. Et je me sens de nouveau en paix.

    Parce que je le mérite.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :