Le Bosquet de l’Alchimiste 29. Les éléments: la Terre.

Cette semaine, nous voyagerons avec le dernier des quatre éléments: la Terre. Pour moi, la Terre est celui qui nous ancre, qui nous nourrit. C’est la force qui nous fournit tout ce dont nous avons besoin pour grandir, nous développer tout en étant profondément ancrés dans notre propre réalité.

Je me sens parfois complètement dispersée mentalement. Trop de choses à gérer, trop d’émotions, et trop peu de temps pour m’en occuper. C’est à ce moment-là que je sais que j’ai besoin d’aller dans l’un de mes lieux naturels préférés. Le lac, ou le jardin de mes parents, ou le bord de la rivière… ou tout autre lieu qui m’attire. Je commence par l’observer, puis je choisis un lieu où m’assoir. Ce qui peut être un rocher, l’herbe, un arbre contre lequel m’appuyer, les galets de la berge de la rivière, quelque part où je peux m’assoir confortablement. Je retire alors mes chaussures, et je laisse mes pieds jouer avec le sol, prendre contact avec lui. Je peux alors méditer, ou écouter les oiseaux, les feuilles qui jouent les unes avec les autres, l’eau , ou prendre un livre ou un carnet et me détendre. Ce n’est pas du tout perdre mon temps à ne rien faire, ou à éviter de m’occuper de ce qui doit l’être, bien au contraire. C’est un moment d’ancrage, un temps où je peux me remplir de ce dont j’ai besoin pour retrouver mon équilibre intérieur. C’est un moment où je reviens à moi-même, à ma paix intérieure. Je peux ensuite retourner à ce qui a besoin d’être fait, et être bien plus efficace pour m’en occuper.

Nous perdons souvent le contact avec la terre, dans notre vie moderne. Et nous oublions ce que cela signifie. J’ai la chance de vivre dans un lieu où la nature est très présente, et où je peux choisir le lieu qui correspond le mieux à mon besoin de contact avec la nature. Nous sommes souvent conduits à voir la nature comme quelque chose de dangereux, de sale, et que tout doit être le plus propre possible. Et en essayant de l’organiser , de l’apprivoiser, nous nous coupons de cette connexion, de ce moyen extraordinaire de nous ancrer dans notre réalité, dans notre identité. Nous faisons partie de la nature, nous sommes des êtres vivants. Et nous pouvons essayer de le nier, de nous placer au dessus de tout, alors que nous ne sommes qu’une petite part d’un magnifique organisme vivant. Nous en faisons partie, nous le nourrissons tout comme il nous nourrit.

Pour moi, l’élément Terre est ce sentiment d’humilité et d’appartenance. Passer du temps dans des lieux naturels me fait vraiment ressentir cette connexion particulière avec ce qui m’entoure. Lorsque je vois le petit jardin de mes parents, je ressens cette même joie. Ils en prennent soin, et il les nourrit en échange. D’une certaine manière, c’est, à une petite échelle, l’illustration de notre relation avec l’élément Terre. Si nous en prenons soin, si nous le reconnaissons, si nous nous y connectons, si nous travaillons avec lui, il nous donnera en échange ce dont nous avons besoin pour grandir, pour être nourris, pour poursuivre notre chemin, de manière saine.

Lorsque je médite, ou lorsque je profite juste d’être dans un lieu naturel, je ressens vraiment cette connexion. Je place non seulement mes pieds nus contre le sol, mais aussi mes paumes de mains. J’imagine l’énergie circulant, entre le sol et mon corps, entrant par mes pieds, au travers de mon corps entier, ressortant par mes mains, retournant dans le sol, où le cycle se reproduit, en un cercle vertueux. C’est un peu comme si je rechargeais mes batteries, c’est vraiment la sensations que je ressens. Et c’est tellement bon !!

Alors cette semaine, essayez de trouver un peu de temps pour aller vous connecter à l’élément terre, pour vous recharger avec ce qu’il a à vous offrir. Parce que vous le méritez.

La carte

Quatrième et dernière carte des éléments. Je ne voulais pas qu’exprimer l’aspect ancrage mais aussi le fait qu’il nous nourrit. Alors j’ai opté pour dessiner une petite plante. J’aime beaucoup les dessiner, traditionnellement, avec mes feutres ou l’aquarelle, et j’étais vraiment heureuse de pouvoir le faire aussi digitalement. Je fais des études très régulièrement et les plantes ont été les premiers sujets sur lesquels je me suis concentrée, parce que j’aime beaucoup les dessiner. Elles me paraissent tellement… joyeuses! Elles sont fragiles et pourtant déterminées à se développer, elles sont ancrées profondément et fortement dans le sol nourrisseur. Qu’est-ce qui pourrait mieux représenter l’élément Terre que ces petites plantes? J’espère que vous l’aimerez!

Mon Voyage

Notre Journal

Je vous souhaite une magnifique semaine!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :