Voyage intérieur 2022. Mars.

Aujourd’hui, je vous offre de quoi cheminer avec moi tout au long du mois de mars.

Vous trouverez les pages mensuelles et quotidiennes ici.

Et voila de quoi compléter votre planner, avec les pages de cheminement:

Et ce mois-ci, j’ai eu envie de vous offrir la version A4 aussi. Je vais l’afficher sur mon frigo hahaha.

Les citations, pour laisser les mots vous porter:

Et les images d’inspiration, pour nourrir votre créativité.

et le coloriage qui m’a servi de fond pour les pages de planner du mois de mars

Ces dernières semaines, j’ai saisi une opportunité unique qui m’était proposée. Et c’est un projet qui me porte, qui m’apporte. C’est quelque chose qui me pousse à aller plus loin, à approfondir, à explorer. Et je suis vraiment reconnaissante d’être capable d’y participer. Ce projet m’a permis de passer de la lassitude, de la fatigue aussi bien émotionnelle que physique à la motivation, à la joie de créer quelque chose de positif, et de laisser s’exprimer ma créativité librement. Et c’est exactement ce dont j’avais besoin pour me retrouver et laisser derrière moi les tensions et l’épuisement mental des semaines précédentes.

Le mois de mars est particulier pour moi. Cette année, j’ai décidé de me concentrer sur ce qui peut prendre vie en moi. Ce sont toutes ces étincelles, ces idées, ces envies, tous ces désirs qui émergent au fond de mon être, qui y trouvent le terreau pour y germer, et que je laisse s’épanouir à l’air libre ensuite. Chaque semaine, je vais me consacrer à une étape de la croissance de ma créativité.

  • La première semaine sera plus intérieure, où je me concentrerai sur une étincelle de créativité et où je m’assurerai qu’elle aura tout ce dont elle a besoin pour pouvoir s’enraciner et germer de la manière la plus saine possible. Que ce soit ce qui existe déjà en moi (ce que je sais déjà faire, ce sur quoi je peux m’appuyer, mes capacités, mon expérience…), ou ce que je pourrai puiser à l’extérieur (des lectures, des tutos, des discussions etc…). C’est la mise en place de tout ce qui permettra à mon idée de se concrétiser plus tard, tout le travail préparatoire, intérieur, invisible, qui se déroule bien au chaud en moi.
  • La seconde semaine sera plus tournée vers la première percée de mon étincelle, ses début à l’air libre, où elle est encore bien fragile, où j’essaierai de l’aider à se confronter au monde extérieur, en lui donnant toute l’énergie et la force possible pour l’aider à s’épanouir par la suite. Un peu comme souffler sur une braise et la couvrir de quoi exprimer sa chaleur et son potentiel feu à nouveau… C’est là où je pourrai ajuster ma trajectoire, où je l’ancrerai également plus profondément et plus largement dans mon propre terreau créatif. Ce sera le moment où je mettrai le plus de moi dans mon idée, où je lui transmettrai à la fois ma force et ma vulnérabilité.
  • La troisième semaine sera dans une dynamique complètement différente, où mon étincelle vibrera par elle-même, où elle commencera à me transmettre sa propre énergie, telle une petite flamme dansante. Je commencerai à la laisser s’exprimer pleinement, en l’observant, en la laissant m’inspirer, en remarquant les parties de moi qu’elle éclaire et réchauffe. Ce sera un peu comme être auprès d’un feu de camps et en profiter pour me laisser porter.
  • La quatrième semaine sera celle de la récolte. Là où ce que je j’avais confié au feu créateur portera ses fruits et me nourrira. Que ce soit les fruits de mon idée (ce qu’elle m’aura apporté, ce qu’elle m’aura appris etc), les graines que je pourrai conserver pour plus tard (tout de suite ou plus tard, le moment voulu), ce que ça m’a apporté (intégration, ouverture, etc…), ce qui me reste à explorer, et comment harmoniser le tout… pour l’intégrer et en faire le terreau de la suite.
  • La cinquième semaine sera justement consacrée à préparer le terrain pour la suite, que ce soit en m’assurant qu’il n’y a pas d’obstacle à ma créativité, rien qui puisse l’étouffer. Il s’agit plus d’un travail de préparation à la suite. Désherbage, compostage, enrichissement, choix de ce que je veux planter ensuite.

Je me prépare donc à un joli voyage intérieur, dans l’exploration de ma créativité, de ce que je peux mettre en place pour qu’elle soit pérenne, fertile et l’intégrer dans ma vie en général. Si l’aventure vous tente, vous serez les bienvenus, pour une étape ou pour l’intégralité du voyage.

Je vous souhaite un merveilleux mois de mars, sous le signe de la créativité.

Oh, une dernière chose: en ce qui me concerne, ma créativité s’exprime artistiquement. Mais ça peut aussi être la conception de projets, le jardinage, la cuisine, toute envie ou désir est porté par une idée créatrice. Donc ne vous limitez pas au seul domaine artistique. Laissez votre propre créativité s’exprimer, de la manière qu’elle a envie de le faire. Et profitez du voyage!!

Parce que vous le méritez.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :